Bande-annonce
Affiche Nocturama

Nocturama

(2016)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 112
  2. 181
  3. 300
  4. 502
  5. 748
  6. 1030
  7. 1191
  8. 1057
  9. 391
  10. 132
  • 5.6K
  • 486
  • 3.9K

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents. Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale. Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux. Ils convergent vers un même point, un grand magasin, au...

Casting : acteurs principauxNocturama

Casting complet du film Nocturama
Match des critiques
les meilleurs avis
Nocturama
VS
Jeunesse de France

Deux des commanditaires de l’attentat perpétré dans Nocturama, deux étudiants, sont assis dans un restaurant et discutent sur la chute de la civilisation, l’ennemi intérieur et des modalités du concours Science Po, à savoir la méthodologie de la dissertation : deux grandes parties et deux sous parties chacune : une première sous partie qui définit le sujet, une deuxième qui l’explique, pour par la suite l’étirer à son paroxysme et le contredire dans un troisième acte et finir par un...

71 4
Avatar Eric BBYoda
2
Eric BBYoda
Less than zero

Sous les brillants auspices de Bret Easton Ellis ("Glamorama" et ses top models terroristes) et de J. G. Ballard (dérives auto-destructrices de la jeunesse dorée), l'atroce Bertrand Bonello a réalisé avec son "Nocturama" ni plus ni moins que le film le plus stupide et le plus déplaisant qu'il m'ait été donné de voir depuis bien longtemps (... et sachez que je ne lui pardonnerai pas d'avoir du même coup gâché le titre de... Lire la critique de Nocturama

57 35
Critiques : avis d'internautes (164)
Nocturama
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The bling ring

La première partie est une chorégraphie muette, un ballet de croisements et de trajectoires, d'attentes, de placements. C'est brillant, habilement construit, presque abstrait. Puis les personnages se mettent à parler et la descente commence. On comprend rapidement de quoi il s'agit, comment tous ces jeunes gens qui semblent ne pas se connaître ont été recrutés, comment tout cela s'est... Lire l'avis à propos de Nocturama

47 7
Avatar pierreAfeu
4
pierreAfeu ·
Les maux et les choses : architecture de l’essence inhumaine.

« Ça devait arriver », affirme Adèle Haenel en passante sur son vélo, lors de l’une des rares interactions avec l’extérieur. On devra se contenter de cet unique et lacunaire revendication : en osmose avec son époque, anticipant avec une embarrassante lucidité les attaques de Paris, Nocturama déjoue cependant tout un contexte :... Lire l'avis à propos de Nocturama

106 6
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
Le Spleen de Paris

Enthousiasmé comme rarement à la sortie d'un film, j'ai préféré prendre quelques jours avant de m'exprimer sur ce dernier. Mais force est de constater qu'avec du recul mon avis ne diffère en rien, bien au contraire. Bonello a incontestablement frappé un très grand coup. Le film commence ainsi dans le Paris urbain, celui du quotidien, au détour de lieux aussi... Lire l'avis à propos de Nocturama

57 33
Avatar Chaosmos
8
Chaosmos ·
Une bande de racailles avec toutes les couleurs de Paris (et pas de politique)

Ce qui partait pour être un film d'anticipation a pris des allures de film d'actualité. Bonello (Tiresia) a écrit le scénario dès 2011, avant de réaliser L'Apollonide puis Saint Laurent. Nocturama sort un an et demi après les attentats... Lire l'avis à propos de Nocturama

5
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·
Découverte
Le crépuscule des cygnes.

Écrit il y a de nombreuses années, « Nocturama » se place, dès son postulat, comme une œuvre disposée à créer des débats. Subversif, le film l'est clairement, en nous attachant à des quidams qui, de manière objective, sont des terroristes. Comme il l'a déjà fait dans « Saint-Laurent » et « L'Apollonide », Bertrand Bonello, ici réalisateur et cinéaste, nous entraine dans un spleen éclatant les... Lire la critique de Nocturama

47 5
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
Toutes les critiques du film Nocturama (164)
Bande-annonce
Nocturama
Vous pourriez également aimer...