Bande-annonce
Affiche Mademoiselle

Mademoiselle

(2016)

Agasshi

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 54
  2. 35
  3. 82
  4. 231
  5. 540
  6. 1587
  7. 5030
  8. 9742
  9. 6096
  10. 2015
  • 25K
  • 3.8K
  • 15K

Corée du Sud, sous la domination nippone des années 30. Sook-Hee est engagée comme servante d’une riche japonaise, dame Hideko, laquelle vit recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Sook-Hee obéit aux ordres du comte Fujiwara, lequel en a après la fortune de dame Hideko.

Casting : acteurs principauxMademoiselle
Casting complet du film Mademoiselle
Match des critiques
les meilleurs avis
Mademoiselle
VS
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Je t'aime, moi non plus

Certaines intrigues sont construites sur des duperies scénaristiques, de brusques volte-face qui éclairent le récit sous un jour nouveau, cherchant à prendre à contre-pied la pensée du spectateur. Quelques réalisateurs en ont fait une marque de fabrique, tel que M. Night Shyamalan, au point de lasser nombre de cinéphiles en donnant l'impression de tirer toujours les mêmes ficelles. Mademoiselle, thriller psychologico-érotique réalisé par Park...

52 3
Critique de Mademoiselle par AMCHI

Encore un succès coréen qui me laisse assez pantois, je peux comprendre les qualités que l'on ressent devant ce film mais encore une fois je reste déçu et sans enthousiasme devant ce type d’œuvre qui me semble artificiellement sulfureux. Mademoiselle est très beau visuellement peut-être même que sa photographie est trop soignée et brillante ,le contexte historique m'a plu et attiré toutefois rapidement sans éprouver de l'ennui je ne me suis pas du tout passionné... Lire l'avis à propos de Mademoiselle

8 5
Critiques : avis d'internautes (288)
Mademoiselle
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lecture sadienne et boules de geisha

Sous couvert d’un jeu de duperie où l’arnaque change constamment de propriétaire (la servante, l’héritière, le prétendant), la nouvelle œuvre de Park Chan Wook se mue en un objet filmique difficile à déchiffrer. Difficile non pas dans son intrigue, qui malgré ses nombreux retournements de situations s’avère assez ludique dans son orchestration qui arpente le genre du thriller et parfois même... Lire la critique de Mademoiselle

117 9
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
Clinquantes nuances de vrai.

S’il fallait définir l’intensité incommensurable des préliminaires et la supériorité du désir sur son contentement, Mademoiselle en serait un exemple éloquent. Explorant, comme à son habitudes, les sentiers retors de la séduction, de la manipulation et de la vengeance, Park Chan-Wook fait à la fois montre d’une ambition nouvelle et d’un certain... Lire la critique de Mademoiselle

285 33
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
Jeux de dupes en dominos

Années 30, dans une Corée colonisée par le Japon, le riche propriétaire Japonais d’un immense manoir ne vit que pour sa bibliothèque salace et les fantasmes que lui inspirent les lectures publiques de sa nièce. Apparemment naïve et un peu dérangée, celle-ci rêve d’amour et d’évasion par n’importe quel moyen. Un escroc Coréen se faisant passer pour un comte Japonais tente de la séduire en vue... Lire la critique de Mademoiselle

5
Avatar etiosoko
9
etiosoko ·
Découverte
Édulcorée(s).

Déjà reconnu pour ses incursions dans le domaine du thriller machiavélique diaboliquement érotique, Park Chan-Wook s'aventure avec « Mademoiselle » dans un film de manipulation opulent se déroulant dans la Corée des années 1930, démontrant une fois de plus l'étrange fascination qu'exercent le torture porn et le raffinement dans le cinéma sud-coréen. Aussi cruel que magnifique, «... Lire la critique de Mademoiselle

103 8
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
9
Kiwiwayne Kiwinson ·
Lesbos, la Brute et le Truand

Le chef de file du cinéma coréen moderne est de retour, trois ans après Stoker – et un court au passage – et si l'adage veut que la vengeance soit un plat qui se mange froid, autant le dire tout de suite : même après trois années, la vision de la vengeance par le créateur d'Old Boy... Lire la critique de Mademoiselle

63 11
Avatar Gothic
7
Gothic ·
Toutes les critiques du film Mademoiselle (288)
Bande-annonce Mademoiselle
Vous pourriez également aimer...