Bande-annonce
Affiche Les Prédateurs

Les Prédateurs

(1983)

The Hunger

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 20
  2. 31
  3. 59
  4. 140
  5. 296
  6. 669
  7. 989
  8. 659
  9. 211
  10. 85
  • 3.2K
  • 289
  • 2.7K

Depuis des milliers d'années, Miriam se nourrit du sang des humains sans parvenir à partager son immortalité avec les compagnons dont elle s'entoure.

Casting : acteurs principauxLes Prédateurs
Casting complet du film Les Prédateurs
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Prédateurs
VS
Une œuvre vampirique des temps modernes.

Pour un premier long-métrage en tant que réalisateur, Tony Scott s'est bien débrouillé pour commencer une solide carrière de cinéaste, même s'il a fallu du temps pour que la production soit reconnue comme un film culte. En s'appropriant un sujet délicat et sensuel comme la séduction d'un vampires sur sa proie, le cinéaste ne s'est pas gêné pour mettre en évidence un couple de vampire vivant dans une époque similaire à la nôtre, en respectant tout ce qu'il...

24 24
Amours entre vampires avec filtres bleus.

Avant de réaliser ce premier film, Tony Scott était issu de la publicité, tout comme son frère et Alan Parker. Ce dernier fut envisagé au départ pour réaliser Les prédateurs, mais il a préféré donner sa chance à T.Scott pour un film que je trouve assez décevant, mais pas dénué de qualités. Pour un début, le film a un sujet plutôt audacieux, à savoir l'immortalité de deux vampires, condamnés à vivre éternellement pourvu qu'ils puissent s'abreuver en sang. Là où c'est original, c'est que... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

5
Critiques : avis d'internautes (66)
Les Prédateurs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Love addict.

J'ai toujours pensé qu'il était essentiel de voir au moins deux fois chaque film, histoire de rafraîchir nos souvenirs, de confronter l'oeuvre en question à une sensibilité en mutation constante. L'occasion de cruelles déceptions comme de belles réhabilitations, dont c'est le cas pour moi aujourd'hui avec "Les prédateurs", premier film du p'tit frère de Ridley que je n'avais pas trop apprécié au... Lire la critique de Les Prédateurs

45 6
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Critique de Les Prédateurs par TheScreenAddict

On se remet très lentement du choc, de l'explosion de sensations qui découle de la contemplation de cet objet rare du cinéma, ce diamant noir plus baudelairien que baudelairien, cette méditation ahurissante sur la chair, la mort et le temps, plus proustienne que proustienne, ce vertigineux abîme où nagent les angoisses les plus inhumainement humaines, ce dépoussiérage électrisant du mythe éculé... Lire la critique de Les Prédateurs

27
Avatar TheScreenAddict
10
TheScreenAddict ·
L'amour est périssable

Depuis le Nosferatu de Murnau jusqu'aux Dracula de la Hammer, le vampire au cinéma aura longtemps été cantonné à l'incarnation du corrupteur et du séducteur, la personnification parfaite du mal. Issu du fantasme de l'immortalité, le mythe a proliféré sur les écrans durant plusieurs décennies, sans jamais s'intéresser à l'aspect tragique de... Lire la critique de Les Prédateurs

12 4
Avatar Buddy_Noone
7
Buddy_Noone ·
Fermez les fenêtres, les rideaux s'envolent !

Une réalisation clipesque, un abus d'effet de rideaux dans les courants d'air, une histoire tenue qui s'étire comme un jour sans fin, et une conclusion incompréhensible qui se voudrait moralisatrice. Ça en fait des casseroles ! Ce qui n'est guère étonnant, Tony Scott n'ayant jamais été un grand réalisateur. Mais il y a les acteurs, Catherine Deneuve est (encore une fois) magnifiée, Sarandon... Lire la critique de Les Prédateurs

4
Avatar estonius
6
estonius ·
Découverte
Le vampire chic

Pour son premier film, le frère de Ridley Scott aborde un sujet vers lequel il ne reviendra plus, celui du cinéma fantastique, où il dépoussière le mythe du vampire et l'adapte aux années 80 en lui adjoignant celui de l'immortalité. Revu maintenant, je peux dire que c'est même trop années 80, trop marqué par son époque, mais elle n'est pas désagréable avec son raffinement et son ton branché... Lire la critique de Les Prédateurs

10 3
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Toutes les critiques du film Les Prédateurs (66)
Bande-annonce Les Prédateurs
Vous pourriez également aimer...