Bande-annonce
Affiche Vivre

Vivre

(1952)

Ikiru

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 18
  2. 3
  3. 6
  4. 25
  5. 42
  6. 137
  7. 455
  8. 775
  9. 591
  10. 288
  • 2.3K
  • 400
  • 3.8K

Atteint d'un cancer, Watanabe, chef de service du génie civil, décide de réaliser le projet qu'il avait tout d'abord repoussé, celui d'assainir un terrain vague du quartier de Hureocho pour que les enfants puissent jouer dans un véritable jardin.

Casting : acteurs principauxVivre
Casting complet du film Vivre
Critiques : avis d'internautes (38)
Vivre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Chronique d’une mort magnifiée

Watanabe n’apprendra que tardivement que tous ses collègues le surnommaient « La momie ». Mutique, prostré sur son bureau, au sein d’un service municipal qui lui aussi ploie sous une pile insondable de dossiers, il fait corps avec l’administration, sans lever la tête, résigné et « mort depuis 25 ans ». Délivrée par la voix off, cette conclusion ne pouvait l’être par lui-même, ayant perdu la...

85 5
Avatar Sergent_Pepper
9
·
Ikuru (1952)

"Profite de ta jeunesse, demain il sera trop tard" Il s'agit d'un film en noir et blanc se déroulant à Tokyo. Le film est très long, deux heures vingt environ. Dans l'introduction du film une voix off présente le personnage principal : Watanabe. C'est un fonctionnaire, il mène une vie monotone et terne. Son travail n'est pas passionnant et il s'est dévoué à son fils après la mort de sa femme.... Lire la critique de Vivre

5 4
Avatar greenwich
7
greenwich ·
Découverte
Le Passage

Vivre, un mot qui résume à lui seul notre condition de mortels, ce passage sur terre qui mène inéluctablement à la mort. Cette mort, on l'oublie, on l'occulte, mais elle est là, et nul ne décide de sa venue. Pour Watanabe, fonctionnaire en fin de carrière qui hante de sa petite silhouette courbée et vacillante les couloirs de son administration, bureaucrate humble et... Lire la critique de Vivre

148 121
Avatar Aurea
10
Aurea ·
La lippe et rature à l'estomac

En 1952, Kurosawa est tout auréolé de cette incroyable aura internationale que le choc Rashomon et son Lion d’Or à Venise l’année passée ont pu lui offrir. A côté de cela, l’échec critique de L’Idiot semble presque anecdotique, et c’est avec une liberté accrue qu’il retourne à la Toho pour tourner Vivre, sur les derniers mois d’un pauvre type qui apprend qu’il a un cancer… Avec une logique... Lire la critique de Vivre

84 125
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·
La momie et la balançoire

Les années 50 ont constitué une sorte d’Âge d’Or pour Akira Kurosawa. De nombreuses récompenses internationales (Oscars, Lion d’or, Ours d’argent…) et d’imposants succès publics et critiques ont couronné une liste impressionnante de chefs d’œuvre qui ont marqué des générations de cinéphiles et de cinéastes : Rashomôn, L’Idiot, Les Sept Samouraïs, Le Château de l’Araignée, La Forteresse... Lire l'avis à propos de Vivre

44 8
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
Toutes les critiques du film Vivre (38)
Bande-annonce Vivre
Vous pourriez également aimer...