Bande-annonce
Affiche Underground

Underground

(1995)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 8
  2. 11
  3. 19
  4. 66
  5. 116
  6. 295
  7. 817
  8. 1447
  9. 793
  10. 412
  • 4K
  • 418
  • 4.4K

Évocation très controversée de l'histoire de l'ex-Yougoslavie de 1941 à nos jours à travers l'histoire de la vie de Blacky, arriviste manipulateur.

Casting : acteurs principauxUnderground

Casting complet du film Underground
Match des critiques
les meilleurs avis
Underground
VS
Avatar Sergent_Pepper
8
Les noces révèlent.

Des débuts en fanfare : c’est, au sens propre comme au figuré, l’ouverture tonitruante d’Underground : l’éclat des cuivres, la course folle et éthylique ponctuée de chants braillards, de billets de banque et de coups de feu vers le ciel annonce le programme de la farce tragique à venir. Dans une ville déjà sous les bombes, les individus vivent au diapason : les premières scènes, d’un grotesque très fellinien, dépeignent dans une comédie outrancière l’âme...

39 6
Un film à regarder avec des boules Quies.

Décidément, je crois bien que le cinéma d'Emir Kusturica n'est pas fait pour moi. J'ai pourtant tout tenté, voyant aussi bien Arizona Dream que La vie est un miracle ou même son documentaire sur Maradonna, mais rien à faire ; j'accroche pas. J'ai voulu donner une dernière chance avec Underground, qui fut sa deuxième Palme d'Or, et qui raconte ni plus ni moins qu'un demi-siècle de l'ex-Yougoslavie, dont on se souvient de la guerre dans laquelle elle était plongée dans le milieu des... Lire la critique de Underground

2
Critiques : avis d'internautes (50)
Underground
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
wie einst Lili Marleen

https://www.youtube.com/watch?v=8DXruigKRRc « Il était une fois un pays ». Bienvenue dans le conte kusturicien. Ici, il n'y a pas de fées ni de lutins, mais des hommes, des femmes et des animaux, de la musique, de l'alcool et du sexe. Ici, pas de royaume féerique, mais la Yougoslavie. La Yougoslavie de 1941 à 1991. Depuis... Lire l'avis à propos de Underground

57 8
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
"La guerre n'est la guerre que lorsque le frère agresse le frère."

Bien des critiques ont déjà dû être faites sur ce film et la mienne n'apportera certainement pas un éclairage révolutionnaire, néanmoins si quelques uns lisent cette critique se trouvant être dans le même cas que moi il y a quelques heures et ne l'ayant pas encore vu, je me dois d'avertir que cette critique contient des spoils. SPOILS INSIDE Voilà, c'est fait. Blacky... Lire la critique de Underground

31 6
Avatar EIA
10
EIA ·
Mis dans l'abîme

Tout est là. Dès les premières secondes, tout est là. Une musique folle, entrainante, une fanfare, des billets qui volent, des coups de feu anodins, la folie, le délire. Et surtout, des personnages uniques, grands, qu’on identifie à une vitesse folle. « Je suis un homme libre. » Tout comme pense l’être Blacky, personnage principal qui se permet les plus grandes folies, le réalisateur Emir... Lire l'avis à propos de Underground

38 23
Avatar TheBadBreaker
9
TheBadBreaker ·
Pour le survol de l'histoire d'un pays sur un demi siècle, pour la bonne humeur permanente

Underground est un film atypique et qui change des productions habituelles. Son gros point fort est de nous faire survoler l'histoire de le Yougoslavie sur un demi siècle mettant en lumière le fait que la guerre a été omniprésente durant tout ce temps dans ce pays. L'aspect qui peut partager le plus est le ton employé pour raconter cela. Le côté burlesque associé à une musique tonitruante... Lire la critique de Underground

4
Avatar Bestan
4
Bestan ·
Découverte
Chef-d'oeuvre souterrain

« Ce que Kusturica a mis en musique et en images, c'est le discours même que tiennent les assassins pour convaincre et pour se convaincre qu'ils sont en état de légitime défense car ils ont affaire à un ennemi tout-puissant. » Alain Finkielkraut avant d'avoir vu le film « Kusturica convertit la boue en or et un chapelet de manipulation grossière en gerbe de paradoxes éblouissants. » Alain... Lire la critique de Underground

8
Avatar Nicolas Ben El Gwai
10
Nicolas Ben El Gwai ·
Toutes les critiques du film Underground (50)
Bande-annonce
Underground
Vous pourriez également aimer...