Affiche Sale temps à l'hôtel El Royale

Critiques de Sale temps à l'hôtel El Royale

Film de (2018)

Flesh & clone

Il est des choses qui ne s’expliquent pas. Vous pouvez être doté des meilleures intentions, inspiré, cinéphile en diable, talentueux dans votre savoir-faire, enthousiaste sans pour autant générer une œuvre qui fonctionne. Allez comprendre. Drew Goddard, scénariste aux commandes de grosses machines récentes (Cloverfield, World War... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

62 7
Avatar Sergent_Pepper
5
Sergent_Pepper ·

Mystère et boule de gomme !

Cet endroit était bouillonnant d'activité ! Sale temps à l'hôtel El Royale marque le retour du réalisateur Drew Goddard sur le grand écran qui jusqu'à présent n'avait réalisé qu'un film La Cabane dans les bois, et quelques séries comme The Good Place et Daredevil, en gros ce n'est pas trop mal du tout ! La réalisation est d'excellente... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

39 15
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

Critique de Sale temps à l'hôtel El Royale par PatriceSteibel

En 2012, le scénariste-réalisateur Drew Goddard (scénariste de de Cloverfield et de Seul sur Mars) avait emmené un groupe d’adolescents dans une Cabane dans les Bois pour une déconstruction cauchemardesque du genre fantastique-horreur. C’est au même exercice qu’il tente de se livrer ici l’appliquant à l’univers du « néo-noir » à travers un dispositif à la Agatha Christie. Il fait converger... Lire l'avis à propos de Sale temps à l'hôtel El Royale

23 2
Avatar PatriceSteibel
7
PatriceSteibel ·

"Classic is good, baby."

Les années 70. L'Amérique du Viêt-Nam, de la guerre froide, de la contre-culture, des hippies, de Charles Manson, des droits civiques... Voilà ce qu'a voulu réunir Drew Goddard dans son premier film depuis le génial "La Cabane dans les Bois", sorti sept ans auparavant. Le projet est un peu le même, d'ailleurs : subvertir à mort les codes du genre, en l'occurrence du film noir et accoucher... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

40
Avatar Baptiste Camoin
4
Baptiste Camoin ·

Critique de Sale temps à l'hôtel El Royale par pierrick_D_

L'hôtel El Royale,établissement désert qui a connu des jours meilleurs et présente la particularité d'être traversé par la frontière entre la Californie et le Nevada,voit arriver un jour de 1969 quatre étranges clients,un vieux prêtre,une chanteuse noire,un représentant en aspirateurs et une hippie.Tous ont des choses à cacher et dissimulent le but réel de leur présence,aucun... Lire l'avis à propos de Sale temps à l'hôtel El Royale

5 3
Avatar pierrick_D_
7
pierrick_D_ ·

La ligne rouge

La ligne rouge L'hôtel El Royale est situé sur la frontière Nevada-Californie. Mettez-y un prêtre, un agent de la CIA, une chanteuse exploitée, une femme en ayant kidnappé une autre ainsi que le réceptionniste et découvrez leurs secrets. Bienvenus dans l'Amerique des 70's, ses différentes craintes, ses véritables traumatismes: le décor unique de cet hôtel est le théâtre de retrouvailles entre... Lire l'avis à propos de Sale temps à l'hôtel El Royale

29 3
Avatar vincenzobino
9
vincenzobino ·

Hateful Seven

Eh bien moi j'ai gravement marché! Pour son deuxième long-métrage (après l'encourageant "The Cabin in the Woods"), Drew Goddard signe un thriller aux accents tarantiniens - la référence est facile mais évidente, tant les correspondances sont nombreuses avec la filmo de QT : un huis-clos qui rappelle la mercerie de "Hateful Eight", des personnages borderline évoquant ceux de... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

10
Avatar Val_Cancun
8
Val_Cancun ·

La tempête arrive !

Depuis sa sortie au cinéma, l’affiche de Sale temps à l’hôtel El Royale m’intriguait beaucoup avec tous ces néons et ce rouge omniprésent. Cela me donnait envie de voir le film sans pour autant en avoir vu un extrait. Ce n’est que deux ans plus tard que je me suis enfin lancée dans ce périple. 1979, sept personnages aux allures, aux personnalités et aux origines bien... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

6 6
Avatar LaPetitePirate
7
LaPetitePirate ·

Peut mieux faire que le gros bleu

Franchement j'aime bien les films à "tableaux" mais je dois avouer m'être endormi en plein milieu de la diffusion. Fatigue ? Digestion ? Lassitude ? Un peu des trois certainement, pour autant il faut souligner le manque de travail des personnages : un gangster trop évident, un gourou qui pue le mensonge grossier et ne convainc à mon sens personne même pas les idiotes utiles... Lire l'avis à propos de Sale temps à l'hôtel El Royale

3
Avatar Xot66
5
Xot66 ·

Le premier qui fredonne "Hotel California" a perdu

DISCLAIMER 1 : La note de 5 est une note par défaut, une note "neutre". Nous mettons la même note à tous les films car nous ne sommes pas forcément favorable à un système de notation. Seule la critique ci dessous reflète donc notre avis sur le film (attention, il se cache parfois sous une bonne couche de second degré, pas la peine de vous exciter en commentaires). DISCLAIMER 2 : Cette... Lire la critique de Sale temps à l'hôtel El Royale

10
Avatar Larrière_Cuisine
5
Larrière_Cuisine ·