Bande-annonce
Affiche La Pendaison

La Pendaison

(1968)

Koshikei

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 0
  3. 2
  4. 10
  5. 28
  6. 61
  7. 91
  8. 78
  9. 36
  10. 15
  • 322
  • 37
  • 655

Après avoir survécu à sa pendaison, un condamné à mort doit être à nouveau exécuté.

Casting : acteurs principauxLa Pendaison
Casting complet du film La Pendaison
Critiques : avis d'internautes (8)
La Pendaison
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pendu ou pas !

Résident coréen au Japon, R a été reconnu coupable de meurtre et condamné à mort par pendaison. R est pendu mais l’exécution rate. Le condamné respire encore. Il faut donc le ranimer pour pouvoir l’exécuter à nouveau. Oui mais à son réveil R a tout oublié. S’ensuivent des discussions absurdes entre les différents représentants de l’autorité (le procureur, les gardiens, le prêtre, le...

29 8
Avatar voiron
7
·
Justice spectacle

En 1968, lorsque sort La Pendaison, ça fait pas loin de dix ans que Nagisa Oshima exerce ses turbulences dans la production cinématographique nippone. Une révolution qui touche surtout les sujets, le cinéaste n'hésitant pas à aborder frontalement certains thèmes tabous jusqu'alors. Ici, il s'empare d'un fait divers authentique et le détourne pour aboutir aux problèmes qu'il cherche à dénoncer.... Lire la critique de La Pendaison

20
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·
Désaccordé

Avertissement : si la critique ne spoil pas l'intrigue en elle même, elle révèle certains choix de tons ou de mise en scène qui arrive plus tard dans le film même si je n'y reviens pas de manière détaillé. J'étais loin de m'imaginer sur quoi j'allais tomber en louant le Dvd de La Pendaison, un peu par hasard, à la médiathèque et de l'expérience que cela allait être.... Lire l'avis à propos de La Pendaison

4 2
Avatar MatheVert
8
MatheVert ·
Découverte
Critique de La Pendaison par Teklow13

La pendaison est un film passionnant par son propos mais dont le procédé se retourne un peu contre lui-même. Ôshima y fait un procès au vitriol de la peine de mort en enfermant ses personnages dans la chambre d’exécution. Le film est donc un huis-clos, et le cinéaste aborde son sujet avec une mise en scène théâtrale (venant du kabuki ? ).Tout tourne autour de l’exécution ratée d’un coréen, qui... Lire la critique de La Pendaison

7
Avatar Teklow13
6
Teklow13 ·
Anata mo

La peine de mort existe toujours au Japon. Pourtant, dès 1968, Nagisa Oshima sortait ce film, véritable brûlot contestataire qui dépasse largement le stade du militantisme. Dès le début, le long-métrage prend à parti le spectateur (que Takashi Miike reprendra à sa manière dans Visitor Q): êtes vous pour ou contre la peine de mort ? Statistiques à l'appui,... Lire la critique de La Pendaison

4
Avatar Subversion
7
Subversion ·
Toutes les critiques du film La Pendaison (8)
Bande-annonce La Pendaison
Vous pourriez également aimer...