Bande-annonce
Affiche La Mauvaise Éducation

La Mauvaise Éducation

(2004)

La Mala Educacion

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 19
  2. 25
  3. 83
  4. 205
  5. 495
  6. 1285
  7. 2966
  8. 2750
  9. 935
  10. 282
  • 9K
  • 407
  • 4K

Deux garçons, Ignacio et Enrique, découvrent l'amour, le cinéma et la peur dans une école religieuse au début des années soixante. Le père Manolo, directeur de l'institution et professeur de littérature, est témoin et acteur de ces premières découvertes. Les trois personnages se reverront deux...

Casting : acteurs principauxLa Mauvaise Éducation
Casting complet du film La Mauvaise Éducation
Match des critiques
les meilleurs avis
La Mauvaise Éducation
VS
Avatar Voracinéphile
7
Critique de La Mauvaise Éducation par Voracinéphile

L’aura de film choc de La mauvais Education n’a pas faiblie depuis sa sortie en salles (2005). Mais ce choc n’est pas vraiment volontaire, le film contenant les ingrédients « classiques » du cinéma d’Almodovar. Portraits sans retenue, narration virtuose (les récits s’entremêlent, mettant en valeur le jeu de chaque acteur), suivi sur la longueur, avec cette empathie totale pour les marginaux. Même sur l’approche de la sexualité, mais nous allons y revenir. La mauvaise Education marque tout...

15 5
Critique de La Mauvaise Éducation par cartésien

Pour moi un des pires films d'Almodovar, qui pourtant est loin d'être un raté... Peut-être l'érotisation extrême des corps masculin m'ont-t-ils fait sortir du film (en bon hétéro que je suis...). Honnêtement les gros plan sur les fesses de Gabriel Garcia Bernal, n'ont rien de très captivant pour moi, de même que voir deux enfants se branler l'un l'autre. A la différence de tous ses films précédents, Almodovar réalise un film chargé d'érotisme gay et s'y cantonne malheureusement.... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

4 2
Critiques : avis d'internautes (38)
La Mauvaise Éducation
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Du grand art, même si parfois on est un peu perdu

Du grand art, même si parfois on est un peu perdu. Almodovar arrive a nous parler de sexualité enfantine sans être scabreux, de nous parler de l'hypocrisie des curés sans sombrer dans le grotesque, et de nous parler d'homosexualité avec naturel. Une mention spécial pour l'acteur mexicain Gael García Bernal qui porte le film et dont le rôle en travesti est extraordinaire (l'un des plus beaux... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

4
Avatar estonius
8
estonius ·
Découverte
Critique de La Mauvaise Éducation par Gérard Rocher -Fête de l'Art-

Dans une institution religieuse franquiste, au milieu des années soixante, deux adolescents Ignacio et Enrique se découvrent une passion amoureuse l'un pour l'autre. Ici la discipline exercée notamment par le Père Manolo est très stricte voire d'une sévérité absolue. Ce religieux pédophile remplissant les fonctions de professeur de lettres voue un amour exclusif envers le jeune Ignacio et... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

37 15
Avatar Gérard Rocher -Fête de l'Art-
9
Gérard Rocher -Fête de l'Art- ·
"We don't need no education"

La mauvaise éducation. Le titre est déjà négatif. Avec Almodovar il faut s'attendre à tout et l'on sait déjà que ça va être torturé et sinueux. Qu'on le veuille ou pas on aime cela. On aime voir nos propres tourments dans ses films, nos propres peurs, nos désirs enfouis au fin fond de nous, nos pulsions, nos pensées noires. Tout cela, le réalisateur espagnol sait le mettre... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

9 2
Avatar Guillaume Pembroke
8
Guillaume Pembroke ·
L'émotion glacée

Savamment construit - comme si Almodóvar essayait d'épuiser littéralement en un film tous les outils narratifs -, magnifiquement monté (une brillante fluidité qui produit rapidement un effet d'ivresse sur le spectateur), "La mauvaise éduation" est surtout curieusement distancé. On est très loin du choc que l'on avait ressenti face à "Tout sur ma mère" ou... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

6
Avatar Eric BBYoda
6
Eric BBYoda ·
Critique de La Mauvaise Éducation par Cabro

Honnêtement, c'est une déception. Le pitch est pourtant encourageant mais la mayonnaise ne prend pas. L'idée dÁlmodóvar est bonne et l'on pouvait s'attendre à ce qu'il réussise avec brio à nous plonger dans la vie de deux petits garcons qui découvrent leur homosexualité, et ce, dans une école religieuse au beau milieu des années 60. Cependant, vous vous doutez bien que pour parler homosexualité,... Lire l'avis à propos de La Mauvaise Éducation

4 1
Avatar Cabro
6
Cabro ·
Toutes les critiques du film La Mauvaise Éducation (38)
Bande-annonce La Mauvaise Éducation
Vous pourriez également aimer...