Bande-annonce
Affiche Eros + Massacre

Eros + Massacre

(1969)

Erosu purasu gyakusatsu

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 2
  2. 2
  3. 7
  4. 15
  5. 24
  6. 40
  7. 70
  8. 88
  9. 46
  10. 32
  • 326
  • 48
  • 758

La vie de l'anar­chiste Sakae Osugi, assas­siné par la police en 1923, et ses rela­tions avec trois fem­mes. Parallèlement, deux étudiants d'aujourd'hui cher­chent un sens aux théo­ries poli­ti­ques d'Osugi et à ses idées sur l'amour libre.

Casting : acteurs principauxEros + Massacre
Casting complet du film Eros + Massacre
Match des critiques
les meilleurs avis
Eros + Massacre
VS
Agonie du verbe ETRE

Avec Eros + Massacre, Yoshida impose sa marque au fer blanc dans ce qui sera l'un des films les plus sensationnels dans l'histoire du Japon du XXème siècle. Associant d'une façon brillante les époques contemporaines (fin années 60) et post tremblement de terre de Kyoto (années 20), le film suit les pérégrinations mélancoliques, romantiques et folles de deux jeunes se cherchant un passé et une raison d'être au travers d'interviews avec des fantômes ou des images invoquées de survivants....

11
Eros - Massacre

J'ai adoré Eros mais je me suis profondément ennuyé devant Massacre. 9/10 pour la partie avec les deux étudiants qui est sublime, visuellement à couper le souffle avec ce noir et blanc très contrasté, d'un érotisme dingue, très bien rythmée (aidée en cela par une musique électro-jazzy particulièrement entraînante), servie par des comédiens formidables (surtout l'actrice) et d'une modernité et d'une poésie folle (les corps dénudés qui s'enlacent dans les flammes). Le reste qui est hélas les... Lire l'avis à propos de Eros + Massacre

3
Critiques : avis d'internautes (13)
Eros + Massacre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Splendeur et surprise du cadre

Spectateur ou réalisateur, ce qui nous porte avant tout vers un geste cinématographique, n’est-ce pas cette vastitude des moyens techniques au service d’un flux d’images et de sons capable de provoquer en nous ce que l’on ne soupçonnait pas pouvoir éprouver un jour avant d’y être confronté ? Au sein de ma subjectivité en regard et écoute d’un film, j’ai découvert Kiju Yoshida au fil d’une... Lire l'avis à propos de Eros + Massacre

10
Avatar Aurelien-Real
9
Aurelien-Real ·
Technique magistrale + Ennui !!!

De Yoshishige Yoshida, j'ai juste vu "Histoire écrite sur l’eau" mais cette oeuvre, excellente, m'a amplement suffi pour me faire comprendre que j'avais affaire à un cinéaste très ambitieux artistiquement et à un technicien hors pair. Donc c'est confiant que j'ai foncé, un peu inconsciemment, sur "Eros + Massacre", mastodonte de trois heures et trente-six minutes qui raconte la vie de... Lire l'avis à propos de Eros + Massacre

4 6
Avatar Plume231
5
Plume231 ·
L'impasse de la "liberté sexuelle"

La mise en scène, très théâtrale, mêle des images chaudes, celles du passé, à des images froides, celles du présent pour traduire l'impasse de la "liberté sexuelle".La scène où des étudiants veulent récupérer les cendres d'Ōsugi Sakae, est filmée comme un match de rugby [CD1 12'28-14'15].Ōsugi Sakae impose ses règles pour partager comme un... Lire la critique de Eros + Massacre

Avatar Serge LEFORT
9
Serge LEFORT ·
Critique de Eros + Massacre par Maqroll

Un film culte du cinéma japonais et du cinéma tout court, une œuvre monumentale sur la Révolution et la sexualité, comme son nom l’indique, à travers la vie et les amours d’un révolutionnaire japonais, Sakae Ôsugi, poignardé par une militante des droits des femmes et finalement assassiné quelques années plus tard en compagnie de sa dernière épouse. Des dialogues choc en forme de sentences... Lire l'avis à propos de Eros + Massacre

5
Avatar Maqroll
9
Maqroll ·
Découverte
Temps brouillé

Visionnage compliqué pour ce collosse de 3h36 en version longue sous titre anglais, dans le but d'en proposer un commentaire dans mon dossier sur le cinéma des 1960's.Le film commence de façon cryptique et prometeuse avec des cadrages originaux, très obstrué, décadré et profitant du cinémascope pour des plans large ambitieux. La lumière n'est pas en reste avec un... Lire la critique de Eros + Massacre

Avatar KumaKawai
7
KumaKawai ·
Toutes les critiques du film Eros + Massacre (13)
Bande-annonce Eros + Massacre
Vous pourriez également aimer...