Bande-annonce
Affiche Chronique d’une liaison passagère

Chronique d’une liaison passagère

(2022)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 5
  2. 16
  3. 22
  4. 61
  5. 123
  6. 322
  7. 704
  8. 486
  9. 93
  10. 23
  • 1.9K
  • 111
  • 1.5K

Une mère célibataire et un homme marié deviennent amants. Engagés à ne se voir que pour le plaisir et à n’éprouver aucun sentiment amoureux, ils sont de plus en plus surpris par leur complicité…

Casting : acteurs principauxChronique d’une liaison passagère

Casting complet du film Chronique d’une liaison passagère
Match des critiques
les meilleurs avis
Chronique d’une liaison passagère
VS
Avatar Sergent_Pepper
8
Les poses qu’on fit, les causes qu’on sait.

Chez Emmanuel Mouret, on pense avoir trouvé le rempart contre les blessures sentimentales : on verbalise. Déjà dans son splendide film précédent, Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, on opposait cette faculté très française à conceptualiser, mettre à distance, aux actes qui nous révèlent, nous trahissent et nous abîment. Sa nouvelle...

52
Je ne comprends pas...

Qu'est ce qu'on peut bien trouver à ce film ? N'y-t-il pas au moins 2 voire 3 films actuellement en salles qui parlent d'amour de façon réellement poétique, et surtout avec un naturel et une spontanéité que Chronique d'une liaison passagère est tout sauf en mesure de revendiquer?Je lis les critiques, je scrute les retours sur ce film, et je ne comprends pas. Suis-je le seul à trouver ce film aussi peu naturel, aussi peu sincère? Je ne sais pas si les acteurs en... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

6 2
Critiques : avis d'internautes (64)
Chronique d’une liaison passagère
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Masturbation bourgeoise

Un énième avatar de ce cinéma bourgeois français chiant comme l’herpès, qu’on nous sert à coup de louches de plus en plus volumineuses depuis quelques décennies. Donc, apparts somptueux au coeur de Paris, sans télé dans le salon bien sûr, remplacée comme il se doit par le mur/ étagère remplie de bouquins. Déplacements à pied dans un Paris-Village au périmètre géographique bien délimité, voire... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

29 12
Avatar GerardDenfer
2
GerardDenfer ·
Scènes de la vie extraconjugale !

Sous l’égide de Woody Allen (notamment par le fait que le caractère extravagant du personnage incarné par Sandrine Kiberlain n'est pas sans rappeler celui joué par Diane Keaton dans Annie Hall !), d’Ingmar Bergman (si vous ne comprenez pas quelle est la référence à ce cinéaste durant une bonne partie du visionnage,... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

28 15
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Parfois il faut savoir tuer le père, même quand il s'appelle Rohmer...

Il aura fallu qu'Emmanuel Mouret s'émancipe de Rohmer, sans bien heureusement l'éclipser totalement, pour donner à son cinéma un nouveau souffle, une profondeur, cette forme de gravité sous la légèreté qu'il... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

18 2
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·
Critique de Chronique d’une liaison passagère par EmptyName

Voici donc un film dont on risque d'entendre beaucoup parler comme ce dernier profite d'un excellent bouche à oreille et booste la fréquentation des salles de cinéma qui, depuis quelques temps, affichent des chiffres de fréquentations extrêmement moroses, du moins en France.Je l'ai vu deux fois, une première seul, une seconde fois avec ma mère.La première... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

1
Avatar EmptyName
6
EmptyName ·
Découverte
Aux coups de cœur des beaux parleurs

Cinéaste du verbe par excellence, Emmanuel Mouret renouvelle sa croyance au pouvoir évocateur du mot afin de revitaliser les sonorités sans doute bien trop familières du discours amoureux. À l’instar des illustres orfèvres de la langue française (Rohmer, Truffaut...) et des impétueux défenseurs d’un cinéma de langue vivante (Hong Sang-soo, Ryusuke Hamaguchi...), il vise l’émotion authentique,... Lire la critique de Chronique d’une liaison passagère

15 2
Avatar Procol Harum
7
Procol Harum ·
Toutes les critiques du film Chronique d’une liaison passagère (64)
Bande-annonce
Chronique d’une liaison passagère