Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Chanteuse Philosophale Inversée...

Avis sur 25

Avatar Jambalaya
Critique publiée par le

J'attendais en fait très peu de cet album, considérant la carrière d'Adèle très surestimée et assez peu convaincu par ses deux premiers albums (surtout le premier). Dans 21 j'avais bien sûr été interpelé par Rollin' In The Deep et surtout par Set Fire To The Rain (une merveille), mais en-dehors de ces deux titres…le néant. Il y a eu aussi Skyfall, il est vrai un des meilleurs génériques Bond depuis des lustres. Voilà le vrai gros problème d'Adèle, une voix assez incroyable au service des compositions 2% superbes, 98% banales à pleurer. De ce point de vue je la placerai sous Céline Dion, qui a su parfois bien s'entourer.

Donc 25 touche le fond de la soupe (là où ça brûle parce-que le feu est trop fort) et livre un album ni bon ni mauvais, ni moche ni beau, juste indifférent. La voix est là, bien présente, rien à dire non plus sur les arrangements mais les compositions sont geignardes au possible (il va falloir un jour qu'elle se remette de ses peines de coeurs). C'est long, c'est lent, c'est toujours la même chose "tu me manques", "je t'aime", etc…On ne trouve même pas un morceau pour frôler le génie et nous ôter le regret d'avoir télécharger en toute illégalité ce truc dont personne ne se rappellera.

Non vraiment, elle est capable de bien mieux et devrait aller faire un tour du côté d'un mec comme Rick Rubin, producteur en or massif qui saura bien lui mettre un coup pompe là où il faut. Elle a une voix en or, qu'elle arrête de chanter du plomb !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 806 fois
14 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Jambalaya 25