Yes I could, if I would

Avis sur Wild

Avatar -Marc-
Critique publiée par le

Cheryl Strayed a perdu sa mère qui était tout pour elle. Elle a plongé dans la drogue. Son compagnon a rompu. Les séances chez le psy ne l'aident pas.

Elle choisit de faire le "Pacific Crest Trail", un chemin de grande randonnée de 4240 km de la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Seule face à elle-même, elle doit affronter ses démons, ses plaies morales, mais aussi la nature, la souffrance de l'effort, parfois la peur, le danger, la faim ou la soif. De quoi remettre de l'ordre dans ses priorités. De quoi redécouvrir la valeur de la vie. Une excellente thérapie.

Malheureusement, le film est construit de manière pesante avec des allers-retours continuels entre la randonnée et les souvenirs.
Heureusement les acteurs sont excellents, particulièrement Laura Dern qui joue une "mère courage" et donne des leçons de vie à sa fille.
Les images sont très belles. Sur ce parcours, elles auraient pu être magnifiques.

A noter "El condor pasa" de Simon and Garfunkel qui accompagne le générique, mais qu'on aurait aimé entendre plus tôt, tant il est adapté à la situation, quoiqu'on aurait pu inverser le sens de la proposition initiale: "Yes I could, if I would" au lieu de "Yes I would, if I could". La flûte des Andes voyage très bien dans les Rocheuses.
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&sqi=2&ved=0ahUKEwjDj_Xh8OLJAhUFWhoKHQnhDWQQ3ywIHTAA&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3Dpey29CLID3I&usg=AFQjCNFkS0j932LwwbOFkCemZ5kTt-fOXA&bvm=bv.110151844,d.d2s

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 747 fois
10 apprécient

-Marc- a ajouté ce film à 5 listes Wild

Autres actions de -Marc- Wild