Bande-annonce
Affiche Une nuit en enfer

Une nuit en enfer

(1996)

From Dusk till Dawn

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 98
  2. 155
  3. 324
  4. 728
  5. 1601
  6. 4287
  7. 9107
  8. 6378
  9. 2004
  10. 665
  • 25K
  • 1.5K
  • 4.4K

Deux criminels prennent une famille en otage près de la frontière mexicaine. Ils se rendent dans un bar pour attendre l'arrivée de leur contact.

Casting : acteurs principauxUne nuit en enfer
Casting complet du film Une nuit en enfer
Match des critiques
les meilleurs avis
Une nuit en enfer
VS
Avatar DjeeVanCleef
7
Everybody be cool.

Tarantino c'est le genre de type avec qui partager équitablement est impossible. On en connait tous au moins un comme ça, qui par principe en veut plus que toi. Transformant l'histoire imaginée par Robert Kurtzman en la gonflant de ses délires, obsessions, humour et dialogues - multi références au cinéma - La horde sauvage, Génération perdue, un type avec un tshirt Assaut, la podophilie, un autre qui fait des pop-corn avec son corps enflammé, les burgers de chez Big Kahuna , Quentin joue...

86 24
Avatar KoalaLeNicolas
4
KoalaLeNicolas
Tout est dans le titre du film. A condition de le regarder la nuit.

Bon. J'assume le fait d'être un "fan boy" de Tarantino, de ses films des années 90, et même des suivants. Premier postulat, donc. J'avais déjà vu toute sa filmographie depuis un moment, et je me suis dit que ce serait sympa de voir d'autres films qu'il avait scénarisés. J'ai donc découvert l'excellent True Romance, et quelques temps après je suis tombé sur ce ... sur cette ... euh je n'ai pas vraiment de mots. Autant dire que j'ai été déçu. Le problème, c'est qu'on ne m'avait pas prévenu que... Lire la critique de Une nuit en enfer

8 2
Critiques : avis d'internautes (198)
Une nuit en enfer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
So what are you, Jacob ? A faithless preacher ? Or a mean motherfuckin' servant of God?

Un film réalisé par Robert Rodriguez avec Tarantino derrière le scénario et devant la caméra. C'est un résumé qui pourrait se suffire à lui-même pour justifier cette note. Si on pousse un peu plus, on voit bien le mélange des styles avec un film qui se découperait presque en deux parties distinctes. La première style road-movie selon Tarantino, des dialogues percutants, des plans de caméra qui... Lire l'avis à propos de Une nuit en enfer

5
Avatar Jack_Spade
9
Jack_Spade ·
Découverte
Satanic cocksuckers.

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi Quentin Tarantino et surtout Robert Rodriguez s'échinaient encore à rendre hommage au cinéma Grindhouse (que ce soit à travers le diptyque "Death Proof" / "Planet terror" ou encore "Machete") tant les deux larrons avaient rendu l'hommage ultime au genre avec leur "From dusk till dawn" en 1995, projet imaginé par le maquilleur Robert Kurtzman (le K de KNB... Lire la critique de Une nuit en enfer

74 5
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Defends-toi Sex Machine !

Tout d'abord je voudrais défendre ce film de la manière suivante - quoi qu'ici il n'a pas besoin d'être réellement défendu vu sa bonne note moyenne - Une Nuit en Enfer n'est pas un nanar mais un véritable film de genre, le film d'une génération, bla bla bla, mon cul sur la commode. Une Nuit en Enfer est avant tout un putain de film couillu. Couillu à tous les niveaux, à l'image du casting... Lire la critique de Une nuit en enfer

50 5
Avatar NeeKoh
9
NeeKoh ·
Cavale d'enfer

Les frères Gecko sont en cavale après que Ritchi (Quentin Tarantino) ait fait évader son frère Seth (George Clooney) de prison. Recherchés par la police, Seth décide de faire "profil bas". Mais pour Ritchi, faire "profil bas" et prendre toute une famille en otage, ça n'est pas incompatible… Désireux de passer la frontière mexicaine, les frères Gecko utilisent... Lire l'avis à propos de Une nuit en enfer

27 1
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·
Bienvenue au Titty Twister

Voila un film inracontable et tellement caricatural à l'excès qu'il m'a tout de suite interpellé en 1996 lors de la Fête du cinéma ; j'étais tellement abasourdi que je suis retourné le voir le soir même, puis je l'ai revu à la télé et en DVD, et je me régale à chaque fois, c'est du total délire. On a d'abord un road movie en forme de thriller saignant, avec une scène d'ouverture jouissive... Lire la critique de Une nuit en enfer

22 14
Avatar Ugly
8
Ugly ·
Toutes les critiques du film Une nuit en enfer (198)
Bande-annonce Une nuit en enfer
Vous pourriez également aimer...