Bande-annonce
Affiche The Descent

The Descent

(2005)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 172
  2. 371
  3. 711
  4. 1315
  5. 2435
  6. 4581
  7. 5756
  8. 3164
  9. 834
  10. 266
  • 20K
  • 654
  • 2.8K

En plein milieu du massif des Appalaches, six jeunes femmes se donnent rendez-vous pour une expédition spéléologique. Soudain, un éboulement bloque le chemin du retour. Alors qu'elles tentent de trouver une autre issue, elles réalisent qu'elles ne sont pas seules. Quelque chose est là, sous...

Casting : acteurs principauxThe Descent

Casting complet du film The Descent
Match des critiques
les meilleurs avis
The Descent
VS
Avatar zombiraptor
8
The Hobbit unrated version

La Comté, de nos jours. Six femmes en quête d'aventures pour meubler leur mornes vacances d'expériences nouvelles à raconter, partent sur la route de Hobbitebourg, dans une vallée lointaine, par delà la Terre du Milieu, le principal village de la comté, là où vivait jadis leurs icônes, les illustres hobbits Bilbon, Frodon, Sam, Pippin, Merry et beaucoup d'autres. Mais le temps n'a pas épargné ces terres, et leur aventure les mènera sur le chemin d'une déception que trop désespérante,...

75 48
Avatar real_folk_blues
2
real_folk_blues
Faut pas tirer sur la corde.

Loin de moi l’idée de faire du mauvais esprit, mais The Descent c’est vraiment le genre de films que j’ ai envie de descendre. (rires en boite) Voilà un pitch qui commence par nous servir du drame familial comme il est désormais de bon ton dans les productions d’épouvante actuelles (Insidious, Don’t be afraid of the dark…), afin d’instaurer un peu de prétendue profondeur mélancolique à un récit dont le seul but, malgré tout un tas de simagrées hypocrites, est de faire sursauter la ménagère... Lire la critique de The Descent

99 41
Critiques : avis d'internautes (200)
The Descent
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Terrifiant huis clos asphyxiant

-Sam, tu peux nous dire ce que c'est? -Aucune idée, mais ils ont une apparence humaine. -Oh non! Il faut qu'on sorte d'ici avant que ces choses nous tombe dessus. -Sam, dis-nous contre qui on se bat. -En fait, ils sont complètement aveugle. Et d'après ce qu'on a vu, se serait grace au sang qu'ils détecteraient leurs proies. C'est comme les chauves-souris. Et ils se sont... Lire la critique de The Descent

47 37
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·
Des vacancières coincées dans une grotte peuplée d'étrange et cannibales créatures.

Neil Marshall a commencé honorablement sa carrière cinématographique par un huis clos tout simple tel que Dog Soldiers. Un long-métrage mettant en confrontation des loup-garous et des soldats ayant trouvé refuge dans une maison. Le réalisateur continue dans sa lancée de réalisation de films épouvantes avec son deuxième long-métrage bien plus qu’ahurissant et... Lire la critique de The Descent

26 12
Avatar LeTigre
9
LeTigre ·
Pour de vrai ça m'a donné envie de faire de la spéléo

Je crois que le film est une métaphore lovecraftienne sur la découverte de la sexualité féminine et de la condition féminine au XXIème siècle. Sérieusement, quiconque a déjà eu ses règles comprendra la scène où elle court et plonge entièrement dans une flaque profonde de sang épais. Juste après ça, il y a ce fameux plan où elle essaie d'atteindre le feu (le pouvoir, la connaissance de son... Lire l'avis à propos de The Descent

24 1
Avatar VieilleFille 69
8
VieilleFille 69 ·
"Les entrailles de l'enfer !"

C’est une double peine qui attend le spectateur courageux décidé à voir «The Descent». Neil Marshall, réalisateur du sympathiquement gore «Dog Soldiers» va jouer avec nos nerfs, surtout ceux des claustrophobes en remplaçant les immenses forêts écossaises de son premier film par des cavernes nichées au cœur des Appalaches. «The Descent» ne laisse aucun répit en envoyant six jeunes femmes pour... Lire la critique de The Descent

5
Avatar RAF43
9
RAF43 ·
Découverte
Spéléo girl... Aïe !

Behind, les boyaux, il ne les aime que chauds et sanguinolents, quand il les arrache lentement du ventre de ses victimes, au fond de sa cave sombre et froide où il les torture. Sorti de sa tanière, le masqué, il est beaucoup moins à l'aise car il peine à contrôler ses instincts. Alors, les stages de cohésion, les singeries de sports extrêmes, la spéléo entre amis, avec ses boyaux sombres et... Lire la critique de The Descent

25 8
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·
Toutes les critiques du film The Descent (200)
Bande-annonce
The Descent
Vous pourriez également aimer...