Affiche Seven

Critiques de Seven

Film de (1995)

Le sang coule dans Seven

Edit: Notez la subtilité du titre, que tout le monde n'a pas remarqué, apparemment. Chère lectrice, cher lecteur, si tu n'as pas vu Seven, je te déconseille de lire ce qui va suivre. Ce film mérite d'être découvert sans influences. Sinon, bonne lecture ! Il y a des films qui ont marqué les esprits et en marquent encore aujourd'hui. Seven en fait partie, et s'il est moins culte que le vénéré... Lire la critique de Seven

137 30
Avatar Veather
8
Veather ·

Les 7 péchés de Kevin...

La composition du film de Fincher fait preuve d'une telle rigueur que je me sens obligée de rédiger un texte d'une manière un peu particulière. Je dois d'abord saluer la copie du BR et l'édition qui m'a été offerte par une amie et conseillée par quelqu'un d'autre à peine avant sans aucune concertation. Le générique, mémorable s'il en est égrène les indices sans que le... Lire la critique de Seven

77 3
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Enfer et contre tous.

Que Se7en soit un bon film n’est pas à démontrer. Son scénario retors, la logique imparable de sa dynamique, la tragédie maitrisée et les étapes trop rutilantes d’une enquête manipulatoire en font un thriller de haut vol. La question n’est pas là. Elle se situe dans une réplique de Mills, quelques minutes avant qu’il ne devienne la pièce maîtresse de John Doe sur son brillant échiquier :... Lire l'avis à propos de Seven

184 28
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

La divine comédie.

Quelle claque fut "Seven" pour ceux et celles ayant eu la chance de le découvrir à l'époque, que ce soit au cinéma ou en VHS (comme ce fut mon cas), d'assister à un des spectacles les plus pervers, les plus dérangés qui soient sortis des studios hollywoodiens. Le second film de Fincher est une plongée sans retour dans les méandres du mal, dans la folie la plus tortueuse, la crasse la plus... Lire la critique de Seven

73 4
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Critique de Seven par drélium

Avec spoilers. Je me souviens encore sortir du cinéma en 96 violemment claqué de façon inédite, pas une claque usuelle. Ce film était oppressant, suintant, dégoulinant, désagréable, répulsif et pourtant convaincant. Morgan Freeman était aux petits oignons. Tout comme dans "Les évadés", la véritable empathie pour son personnage faisait de lui celui vers qui on appelle à la raison. Aide-nous à... Lire l'avis à propos de Seven

140 39
Avatar drélium
7
drélium ·

Merci.

Le plus étonnant c'est qu'il suffisait de réfléchir un instant, de ne pas jeter ton flingue mon bon Somerset, pour qu'aujourd'hui je ne sois pas éternel. Enfin pas vraiment moi, mon œuvre. C'était mon but, faire rentrer dans les têtes que tout n'était pas acceptable, que le torrent de boue qui s'étalait sous nos yeux, aux coins des rues, à la télé, dans les journaux, n'était plus supportable,... Lire l'avis à propos de Seven

152 16
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Putain de dimanche !

Il y a une vingtaine d'années maintenant, ce cher SanFelice était étudiant dans la plus belle ville de France (du monde ?), Lyon. être étudiant à Lyon, quand on s'appelle SanFelice, consiste à écumer les cinémas une petite dizaine de fois par semaine, seul ou avec des potes. Et, cette année-là, avec l'ami Jambalaya. Le SanFelice et le Jambalaya se connaissent déjà depuis trois ou quatre ans... Lire la critique de Seven

73 12
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Tartuffe et La Femme Coupée en Deux, avec montage prémonitoire? Fincher en Molière sanglant?

Série de presque 77 remarques en désordre: Je l'ai encore revu et je ne remarque que maintenant que la femme est réduite quasi qu'à une tête dés le début du film, mais au montage. Je crois qu'on ne voit jamais ses jambes et pieds, même lors du repas chez eux ou au restaurant où elle n'est même que femme-tronc aux bras nus. Par exemple, lors de la... Lire l'avis à propos de Seven

15 7
Avatar PierreAmo
10
PierreAmo ·

Lucky number Se7en

S'il y a bien une question légitime à se poser une fois le visionnage du film terminé, c'est bien celle qui entoure le mal et l'horreur. Car si Fincher a débuté sa carrière dans le genre horrifique avec un Alien 3 relativement moyen, c'est bien avec son second film qu'il toucha à la vraie définition de l'horreur. Seven n'est pas un film simple à aborder dans... Lire l'avis à propos de Seven

66 9
Avatar Strangelove
10
Strangelove ·

La preuve par sept

La gourmandise, l’avarice, l’orgueil, la paresse, la luxure, la colère et l’envie. Ces vices, appelés les sept péchés capitaux, sont responsables de la plupart des péchés selon l’Église. Dans Seven, un psychopathe se faisant appeler John Doe décide de régler ses comptes avec la société en tuant des personnes qui représentent, à ses yeux, ces péchés. Deux enquêteurs, David Mills qui... Lire l'avis à propos de Seven

63 10
Avatar Vincent Ruozzi
9
Vincent Ruozzi ·