Bande-annonce
Affiche Quand la ville dort

Quand la ville dort

(1950)

The Asphalt Jungle

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 5
  2. 1
  3. 2
  4. 12
  5. 67
  6. 168
  7. 518
  8. 601
  9. 209
  10. 83
  • 1.7K
  • 159
  • 1.9K

Voir Quand la ville dort dès maintenant sur

YouTube

Sept années passées derrière les barreaux ont donné à Doc Riedenschneider le temps de la réflexion : concevoir le cambriolage parfait. À sa sortie de prison, il s'associe à un avocat véreux pour financer l'opération et recrute son équipe : un chauffeur, un perceur de coffre et un homme de main....

Casting : acteurs principauxQuand la ville dort
Casting complet du film Quand la ville dort
Match des critiques
les meilleurs avis
Quand la ville dort
VS
Avatar Docteur_Jivago
9
Welcome to the Jungle

Alors qu’il devait réaliser Quo Vadis avec Gregory Peck, John Huston se voit rediriger vers un autre projet, l’adaptation du roman de William Burnett The Asphalt Jungle, suite à une maladie qui toucha l'acteur. Avec Quand La Ville Dort on navigue en plein film noir et c’est un régal, l’atmosphère mêle vapeurs d’alcool, imperméable, cigarettes, chapeau en feutre, braquage ou encore personnages aux destins tragiques et à la psychologie sombre, et Huston...

38 7
Critique de Quand la ville dort par Adrast

Après s'être jeté sur le papy en conservant l'eau du bain, un traître mot m'est vite venu à l'esprit. Ni une ni deux, je me disais que Quand la ville dort, The Asphalt Jungle pour son titre ridicule/original/français n'est pas aussi classe en termes de mise en scène que La nuit du chasseur, et pas aussi scénaristiquement fameux que Citizen Kane. Et pourquoi alors ? Parce que la trame est tournée en priorité vers la psychologie des personnages et en second plan vers la satire sociale. En... Lire l'avis à propos de Quand la ville dort

3
Critiques : avis d'internautes (35)
Quand la ville dort
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rien n’est plus humain que le crime

Quand la ville dort est à la fois un film de braquage, un film de gangsters et un film noir. Le braquage en lui-même est très classique et ne constitue pas l'intérêt principal du film. Non, ce qui nous intéresse ici, c'est le portrait des personnages, tous réalistes, complexes et ambivalents, avec une face sombre, une face claire et certains qui cachent bien leur jeu. L'intrigue (le casse)... Lire l'avis à propos de Quand la ville dort

21 8
Avatar lessthantod
9
lessthantod ·
The Asphalt Jungle

"The Asphalt Jungle" ou "Quand la ville dort" sont deux titres qui reflètent deux aspects de ce très fascinant film. Pour une fois, je ne vais pas contester les choix des distributeurs français... Le titre original se focalise sur le monde souterrain masqué par la rue qui constitue une jungle inextricable. Le titre français se focalise sur la vie qui se poursuit la nuit lorsque la plupart des... Lire l'avis à propos de Quand la ville dort

17 5
Avatar JeanG55
9
JeanG55 ·
Black to the future

Le film noir est pourtant rodé depuis une bonne décennie lorsque sort le film de John Huston, qui a contribué à sa naissance avec son premier coup de maître, Le Faucon Maltais. Le revoir revenir au genre en 1950 pourrait donner lieu à des redites dispensables : il n’en est rien, et avec Quand la ville dort, il écrit encore... Lire la critique de Quand la ville dort

35
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
Critique de Quand la ville dort par Ygor Parizel

Il y a comme ça des films qui tiennent particulièrement à coeur, sans que l'on sache vraiment pourquoi hormis qu'il s'agisse d'un chef d'oeuvre, et Quand la ville dort fait partie de ceux-là. C'est un classique du film noir qui dose parfaitement une histoire de truands orchestrant un braquage et une enquête policière certes lus secondaire mais bien présente. Le... Lire la critique de Quand la ville dort

1
Avatar Ygor Parizel
10
Ygor Parizel ·
Découverte
We all work for our vice

Généralement, c'est au cinéaste John Huston que l'on attribue tout ou partie de la paternité du film noir, d'abord comme scénariste (pour La Grande Evasion, High Sierra en VO, de Raoul Walsh) puis comme réalisateur (avec Le Faucon Maltais, sa première réalisation, en 1941). Ce cinéaste hors norme, qui parvenait à faire des films en équilibre subtil entre œuvre personnelle et divertissement... Lire l'avis à propos de Quand la ville dort

30 14
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
Toutes les critiques du film Quand la ville dort (35)
Bande-annonce Quand la ville dort
Vous pourriez également aimer...