Haute gastronomie.

Avis sur Le Menu

Avatar Rémy Fiers
Critique publiée par le

Rares sont les films à vous procurer un tel sentiment de satisfaction une fois sortis de la salle. De la première à la dernière minute, « Le Menu » déroule ses plats de manière rigoureusement maîtrisée et jubilatoire pour que chaque spectateur sorte de la séance repu et sustenté cinématographiquement parlant. On ne sait jamais où le chef va nous emmener et le film a le mérite de nous plaire et de nous satisfaire à tous niveaux. A notre esprit en premier lieu, par l’intelligence de son propos. Puis à nos neurones, par le mystère entretenu qu’on aimerait bien pouvoir percer. Ensuite et forcément au niveau de nos papilles qui sont fortement stimulées par la grâce des plats servis. Et, enfin, à nos yeux, constamment flattés et sollicités via la maestria de la mise en scène, du décor et de ce petit jeu de massacre joliment préparé et orchestré. L’originalité est devenue une denrée rare au cinéma et s’il y a bien une chose que l’on ne pourra reprocher à ce long-métrage c’est bien sa banalité. On est tout le temps étonné, amusé et captivé et c’est vraiment peu commun.

Ce côté extrêmement inventif et rare du postulat de base aurait pu être mis à mal par une exécution sommaire ou des développements hasardeux voire même un fameux effet pétard mouillé comme tant de films bourrés de mystère ont déjà eu le malheur de subir (par exemple, le dernier Shyamalan « Old »). Ici on est tout aussi surpris et galvanisé que par le magistral et complètement dingue « Men » sorti au printemps dernier, mais dans un ensemble bien plus accessible. En effet, « Le Menu » devrait pouvoir plaire au plus grand nombre, ce n’est pas un film élitiste et c’est tant mieux. D’ailleurs, drôle de voir qu’un chef-d’œuvre comme celui-là puisse clore cette année de cinéma 2022 alors qu’un autre film culinaire mais diamétralement opposé l’avait entamée de toute aussi belle manière. On parle ici de « The Chef » et de son incroyable plan-séquence bluffant et inoubliable. Également, on pense ici un tout petit peu, en ce qui concerne la tonalité générale et la victime des sarcasmes, à la Palme d’or « Sans filtre », elle aussi baignée dans l’humour noir et grinçant et fustigeant les classes sociales privilégiées de ce monde. Une cible, certes facile, des très riches, des influenceurs et des nantis de ce monde, mais toujours jouissive. Et le final nous fait très légèrement penser à un cousin lointain de « Midsommar » mais en plus drôle. On n’en dira pas plus!

Durant près de deux heures que l’on ne verra pas passer (mieux, on en redemanderait presque), on aura peu à redire. Allez juste pour le sport, on peut par exemple parler de la mère du chef, source de plein de possibilités narratives dont on ne fera rien, mais c’est vraiment marginal. L’immense créateur de la toute aussi immense série « Succession » Mark Mylod (dont c’est le premier film, chapeau!), va donc nous proposer au gré des plats une étude au scalpel des fortunés de nos sociétés. Une étude dont les ingrédients tout autant que les cibles sont les convives du repas. Dans un huis-clos aux dialogues succulents et aux péripéties parfaitement millimétrées qui ne nous laissent aucun répit, on va donc subir avec grand plaisir les états d’âmes d’un grand chef de la gastronomie qui va péter une durite. Ralph Fiennes est impérial dans ce numéro d’équilibriste et ses convives sont un bel aperçu de caricatures des privilégiés de nos sociétés ou des fameux 1% de ce monde, assez déguisées pour que cela ne se voit pas trop. Avec un humour corrosif au possible, ce petit ballet de saveurs et de finesse gustative va aussi écorner tous ces grands prêtres de la cuisine, des critiques aux pseudos-spécialistes en passant par les habitués qui n’y connaissent rien et les stars. « Le Menu » est donc un long-métrage de très haut niveau qui nous remplit l’estomac avec beaucoup de goût et de finesse. Délicieux et surtout immanquable.

Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1865 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Rémy Fiers Le Menu