Affiche Lame de fond

Critiques de Lame de fond

Film de (1996)

  • 1
  • 2

Un film d'aventure de plus pour Ridley Scott !

L'histoire d'une fantastique odyssée pour ces jeunes ados en mer qui va se transformer en cauchemar. Au fil du récit, ces jeunes ont pris très rapidement le pied marins et s'y plaisent ainsi des caractères s'installent et des clans aussi. On assiste à des coups de cœurs, du romantisme, de la joie et des coups de gueules pour en arriver jusqu'au moment tragique de cette tempête qui déferle... Lire la critique de Lame de fond

2
Avatar ludovic-50
8
ludovic-50 ·

Bonne surprise

Les années 90 n'ont pas été une décennie très marquante dans la carrière de Ridley Scott mais Lame de fond bien que sans doute impersonnel dans son style n'est pas une tâche dans sa filmographie. Je ne suis pas un gros fan de ces films avec gros sentiments et exaltation de saines valeurs mais ça fait pas de mal d'en voir de temps à autre surtout s'ils sont bien fait comme ici. Lame... Lire la critique de Lame de fond

2
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

♫ C'est la mer qui prend l'homme ♫

Autrefois adulé de toutes parts, Ridley Scott a subi comme beaucoup un gros passage à vide dans les années 90, enchaînant échec sur échec. Une décennie, quatre films, trois échecs critiques et/ou commerciaux. Malgré des débuts prometteurs avec Thelma et Louise et 1492 : Christophe Colomb (qui n'eut pas le succès escompté), le réalisateur britannique a préféré... Lire l'avis à propos de Lame de fond

Avatar MalevolentReviews
5
MalevolentReviews ·

◥ Ridley Scott se trouva dans le fond à deux reprises

C'est cas avec "A armes égales" et "Lame de fond". Il est difficile de se dire que Ridley prenne la barre de ce film, l'histoire de ces jeunes qui partent en mer à bord d'un voilier prénommé L'Albatros est très académique, mais le pire c'est qu'aucune émotion en résulte, même durant les scènes tendues. Et je me foutais pas mal de savoir l'évolution de leur aventure. Bref, un film qui m'a noyé... Lire la critique de Lame de fond

Avatar NєσLαιη
1
NєσLαιη ·

La jeunesse se jette à l'eau !

Dans la liste des films oubliés de Ridley Scott, Lame de fond se retrouverait assez proche de la premiére place. Pourtant, il s'agit là d'une belle oeuvre malgré un académisme certain... Adapté d'un livre lui même tiré d'une histoire vraie, Lame de fond relate l'histoire de jeunes gens que leurs parents envoient faire un demi-tour du monde à bord d'un bateau. Le but est bien entendu... Lire la critique de Lame de fond

Avatar David Rumeaux
7
David Rumeaux ·

Le cercle des poètes de la mer

Malgré les moyens mis à disposition je n'ai jamais réussi à croire en cette histoire. Tout est un peu trop convenu à mon gout, on ne s'attache à personne et ce procès de fin est un peu ridicule. J'ai l'impression que Ridley Scott se regarde faire du cinéma par moment, et ça ne me plais pas vraiment. Après je chipote, mais ça reste quand même très propre, beaucoup y trouveront probablement... Lire l'avis à propos de Lame de fond

Avatar monDmonium
5
monDmonium ·

Bluuup...bluuup.... C'est un albatros qui me l'a dit.

Comment faire la critique de ce film, et s'en sortir avec les pieds au secs. C'est Ridley Scott qui a fait ça... et comme on sait qu'il est capable du meilleur comme du pire, finalement, à vous de juger. Je sais, c'est pas très constructif, comme critique, mais on ne construit pas sur un rafiot qui coule, quoi, un peu de bon sens !!! Lire l'avis à propos de Lame de fond

Avatar SlyBlog
4
SlyBlog ·

Critique de Lame de fond par Hugo_P

Une bande de jeunes garçons dans la force de l'âge et un mentor atypique. Ca ne rappelle rien? Si.. c'est normal, Le cercle des marins disparus. Que dire? Un film sur l'éducation, la franche camaraderie, le passage à l'âge adulte, des thèmes extrêmement innovants abordés par un réalisateur qui l'est tout autant. Ridley Scott, ne fait pas appel à Russell Crow cette fois-ci (il doit lui... Lire la critique de Lame de fond

1
Avatar Hugo_P
2
Hugo_P ·

« L’homme au gouvernail »

White Squall (1996) s’empare, comme souvent dans le cinéma de Ridley Scott, d’un personnage meneur d’hommes, vénérés par eux en raison de son expérience, de sa puissance et de son aura quasi divine qui tend à faire de lui un substitut humain du Créateur. Sheldon est un « skipper », soit un capitaine : il gouverne l’Albatros, vaisseau qui forme de jeunes matelots et brise les... Lire l'avis à propos de Lame de fond

1
Avatar Fêtons_le_cinéma
5
Fêtons_le_cinéma ·

Critique de Lame de fond par DanielOceanAndCo

A part Thelma & Louise, Ridley Scott a vraiment eu du mal dans les années 90 entre le moyen 1492, le navet A armes égales et le qualitativement entre les deux Lame de fond. Malgré l'aspect histoire vraie, le réalisateur de Blade Runner remplit son film des... Lire la critique de Lame de fond

1
Avatar DanielOceanAndCo
3
DanielOceanAndCo ·
  • 1
  • 2