Bande-annonce
Affiche L'Année dernière à Marienbad

L'Année dernière à Marienbad

(1961)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 52
  2. 81
  3. 98
  4. 174
  5. 315
  6. 453
  7. 742
  8. 786
  9. 486
  10. 370
  • 3.6K
  • 319
  • 3K

Dans un grand hôtel fastueux, un homme tente avec acharnement de convaincre une femme qu'ils ont eu une liaison l'année dernière à Marienbad.

Casting : acteurs principauxL'Année dernière à Marienbad

Casting complet du film L'Année dernière à Marienbad
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Année dernière à Marienbad
VS
Dans le dédale

"Marienbad, a dit Alain Resnais, est un film qui a besoin du spectateur. Vous devez le créer vous-mêmes." Ce n’est pas une boutade ni une coquetterie. Jamais peut-être un réalisateur n’avait autant requis l’entière et ardente participation de son public. Le deuxième long-métrage du cinéaste (conçu avec l’étroite collaboration d’Alain Robbe-Grillet, pape du Nouveau roman) est une œuvre d’une totale, d’une inépuisable disponibilité. On peut y voir, y découvrir ou y apporter tout ce...

14
Alain comme l'autre

Je crois que je n'avais pas vu un truc pareil depuis le Jour et la Nuit de sinistre mémoire, autant de ridicule boursoufflé sans le moindre recul ni conscience, ça impressionne, forcément... Alain Robbe-Grillet ne se contente pas de haïr la littérature et de tout faire pour le prouver il a aussi pensé à souiller au passage le cinéma de son invraisemblable absence de talent dans ce pensum dont il écrit l'histoire (inexistante), les dialogues (ineptes) et le découpage (risible). Pendant ce... Lire l'avis à propos de L'Année dernière à Marienbad

91 43
Critiques : avis d'internautes (64)
L'Année dernière à Marienbad
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
C'est l'histoire d'une histoire qui s'est peut-être passée...

L'Année dernière à Marienbad est un film spécial, dans le sens où rarement un film n'aura été si désorientant, si perturbé, et cependant si beau. Bon, ça parle d'oubli, ça parle de rencontre, de souvenirs, dans un château, dans le jardin, et c'est simplement inoubliable. Les travellings se succèdent, avançant dans les couloirs du château comme le temps trace, nonchalant, sa ligne, fuyante et... Lire l'avis à propos de L'Année dernière à Marienbad

40 1
Avatar Stefan
10
Stefan ·
Souviens-toi l'été dernier

Je dois avouer que le film m’effrayait quelque peu avant de le voir. Le fait que Resnais ait voulu réaliser un film volontairement ennuyeux (selon ses dires) pour emmerder la critique de l’époque me laissait sceptique. Bon au moins il avait eu le mérite de le dire mais je demandais comment on pouvait avoir cette envie de créer un film chiant. Surtout que pour ma part, Resnais a raté son coup... Lire l'avis à propos de L'Année dernière à Marienbad

3
Avatar Moorhuhn
9
Moorhuhn ·
Découverte
Critique de L'Année dernière à Marienbad par Kahled

La beauté du film est indéniable, sa maîtrise incontestable (avec notamment un montage du feu de Dieu et une photographie qui n'a rien perdu de son éclat 50 ans après (à moins que je ne l'ai découvert dans une version remasterisée, je n'ai pas cherché à savoir)). Mais j'y suis resté complètement hermétique. C'est le genre de film au récit destructuré, à l'aura onirique et hypnotique que je ne... Lire la critique de L'Année dernière à Marienbad

21 5
Avatar Kahled
4
Kahled ·
Les couloirs succèdent aux couloirs...

Film labyrinthique, éprouvant que réalise là Alain Resnais, bien aidé par l'écriture complètement folle et abstraite de son ami Robbe-Grillet, pas forcément connu pour ses œuvres saines d'esprit auparavant. Ce scénario, libre à toutes les interprétations (et Dieu sait qu'elles sont nombreuses) et aussi le terrain idéal à de nombreuses expérimentations cinématographiques, Resnais l'a bien compris.... Lire l'avis à propos de L'Année dernière à Marienbad

16 1
Avatar Lucas Stagnette
7
Lucas Stagnette ·
La Reine de Coeur

Il paraîtrait qu'un film ne puisse être qualifié d'universel sans que son discours soit en capacité de toucher profondément non pas un public en particulier, mais au contraire la masse publique. Cette conception des choses est une terrible ânerie, et Marienbad le prouve. Resnais, ici, inverse la logique : Ce n'est plus la force du propos qui tends à l'universel, mais son caractère... Lire la critique de L'Année dernière à Marienbad

25 2
Avatar -Absalon-
10
-Absalon- ·
Toutes les critiques du film L'Année dernière à Marienbad (64)
Bande-annonce
L'Année dernière à Marienbad
Vous pourriez également aimer...