Bande-annonce
Affiche Inherent Vice

Inherent Vice

(2014)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 80
  2. 168
  3. 429
  4. 858
  5. 1690
  6. 3080
  7. 3788
  8. 2225
  9. 708
  10. 211
  • 13K
  • 733
  • 9K

Voir Inherent Vice dès maintenant sur

YouTube

Los Angeles, 1970. Doc Sportello, détective privé adepte du joint bien roulé, enquête sur l’étrange disparition du milliardaire Mickey Wolfman...

Casting : acteurs principauxInherent Vice

Casting complet du film Inherent Vice
Match des critiques
les meilleurs avis
Inherent Vice
VS
Tesla Boogie

Caresser le projet d’adapter Pynchon à l’écran, c’est un peu comme vouloir se désaltérer avec une brouette de gravas. C’est partir à la chasse armé d’une éponge. Vouloir jouer la 9ème de Beethoven en soufflant dans le cul d’une mouette. Il faut savoir que lire Thomas Pynchon, c’est accepter la promesse vaine d’un paragraphe magnifique qu’aucune des ramifications protéiformes qui lui succèdent ne rappellera jamais. C’est opérer sans cesse et à grands efforts de concentration des...

150 27
La drogue, c'est de la merde !

Pour moi, il y a deux Paul Thomas Anderson : celui que j'aime beaucoup et celui que j'aime beaucoup moins. Je m'explique. Quand le réalisateur met en scène une galerie de personnages bien fêlés dans une intrigue un minimum structurée, un minimum claire, j'adhère. Quand il met en scène une galerie de personnages bien fêlés dans une intrigue donnant l'impression d'être aussi fêlée, j'adhère beaucoup moins. Voilà, c'est bateau, cependant, c'est ma subjectivité qui veut cela.... Lire la critique de Inherent Vice

18 11
Critiques : avis d'internautes (201)
Inherent Vice
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Punch-Drug Love

Ce film était sans doute une de mes plus grosses attentes de 2015, Paul Thomas Anderson restait sur un semi échec avec un "The Master" décevant et j’espérais de mille vœux qu’il retrouve enfin un second souffle pour mettre tout le monde d’accord. Ce projet il m’excitait, bien que n’ayant pas pris le temps de lire le bouquin de Thomas Pynchon, j’en savais donc très peu (et ça n’était pas plus... Lire l'avis à propos de Inherent Vice

97
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·
Le désenchantement de l'utopie

A travers le regard ahuri d’un détective privé qui ne cesse de se triturer l’esprit par le spliff, Paul Thomas Anderson singe magnifiquement "Vice Caché" de Thomas Pynchon. Littéral et très bavard, le dernier film du réalisateur américain n’en est pas moins l’œuvre la plus souple, même si exigeante, et la plus intimiste de ce dernier. Souvent adoubé ou critiqué par sa méticulosité et sa... Lire l'avis à propos de Inherent Vice

136 16
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Retour sur terre

Après avoir fait l'impasse sur "The Master", qui ne m'attirait pas et qui avait reçu des critiques très mitigées, je renoue avec l'œuvre de Paul Thomas Anderson, auteur notamment de trois (très) long-métrages haut de gamme, à savoir "Magnolia", "Boogie Nights" et "There Will Be Blood". Hélas, "Inherent Vice" s'avère bien ce qu'il semblait être, c'est-à-dire une disgression décousue de... Lire la critique de Inherent Vice

5
Avatar Val_Cancun
3
Val_Cancun ·
Découverte
There Will Be Weed

Paul Thomas Anderson est un cinéaste rare. Sept films seulement en vingt ans de carrière, ce n’est pas énorme – chacun de ses nouveaux volets apparait donc comme un véritable petit évènement dans la sphère cinéphile. En adaptant cette fois-ci le roman Vice caché de Thomas Pynchon, le metteur en scène semble en tout cas prouver une chose : il sait se réinventer à chaque nouveau long-métrage, tout... Lire l'avis à propos de Inherent Vice

48 6
Avatar Vivienn
6
Vivienn ·
Vers l’asile, détective privé.

Pour pénétrer le continent Inherent Vice, un seul mot d’ordre : lâcher prise. Devise singulière si l’on songe à la pétrification qui guettait Paul Thomas Anderson au fil de son précédent et sur-maitrisé Master. Ici, nulle trace de cette rigidité, de cette ostentation d’une mise en scène parfaite et pénitentiaire pour son récit comme ses personnages. En adaptant le profus et unique Pynchon,... Lire la critique de Inherent Vice

124 25
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Toutes les critiques du film Inherent Vice (201)
Bande-annonce
Inherent Vice
Vous pourriez également aimer...