Bande-annonce
Affiche Frissons

Frissons

(1975)

Shivers

12345678910
Quand ?
6.6
  1. 10
  2. 15
  3. 47
  4. 138
  5. 333
  6. 724
  7. 954
  8. 341
  9. 79
  10. 32
  • 2.7K
  • 130
  • 1.6K

Des parasites envahissent un immeuble, contaminant inexorablement tous ses habitants et les tranformant en effroyables zombies qui manifestent une avidité bestiale pour le sexe.

Casting : acteurs principauxFrissons
Casting complet du film Frissons
Match des critiques
les meilleurs avis
Frissons
VS
Avatar Docteur_Jivago
7
Vivre selon ses pulsions les plus primaires...

Tout commence dans un immeuble avec l'agression d'une vieille personne sur une jeune fille, puis il cherche à l'autopsier et lui introduire un produit dans le ventre. C'est alors que peu à peu certaines personnes de l'appartement commencent à ressentir d'étranges sensations... À travers cette histoire où un virus permet aux humains de se libérer et d'être guidé uniquement par leurs pulsions (notamment sexuelles), Cronenberg traite de plusieurs thèmes que l'on retrouvera par la suite dans son...

27 4
L'invasion des étrons libres

On distingue dans "Shivers" plusieurs éléments qui feront le sel de la carrière de David Cronenberg. Le body horror évidemment, mais aussi des jeux d'acteurs froids et une certaine inventivité. Car cette histoire de parasites autonomes, provoquant des pulsions sexuelles frénétiques, est givrée comme il se doit. C'est surtout à ce niveau que le film est intéressant, ne semblant avoir peur de rien, et déjouant les clichés du cinéma érotique dans un déluge de sang et de petits monstres... Lire l'avis à propos de Frissons

2
Critiques : avis d'internautes (57)
Frissons
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Frissons par Pravda

3ème et premier "grand" film de David Cronenberg, qui réussit le pari pas si simple de me captiver tout en me mettant mal à l'aise. Une intro parfaite, inattendue, de violence froide et presque mécanique, ou l'on voit un vieil homme agresser sauvagement une jeune-fille, la tuer, puis lui ouvrir le ventre au scalpel avant de se donner la mort lui-même. En parallèle, une "publicité" nous vante... Lire la critique de Frissons

49 2
Avatar Pravda
8
Pravda ·
Les Aventures d'un étron maléfique

Ou "les Zombies partouseurs", ou "le Guide du Petit Cronenberg illustré". "Frissons" ("Shivers") doit être précurseur de 1001 trucs. Déjà, le film date de 1974, tout droit sorti du cerveau malade d'un Cronenberg encore débutant, dont les idées assez géniales ont probablement été repompées avec intelligence par Don O'Bannon, pour le mythique Alien sorti 5 ans plus tard, avec un monstre un peu... Lire l'avis à propos de Frissons

43 1
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·
Vivons heureux en chopant la chtouille

ça commence sur cette dichotomie propre au film d'horreur (et à plus forte raison du film d'horreur gore) : sur fond de musique angoissante, on nous présente une résidence idéale, apte à combler tous les besoins de ses habitants ; tellement apte, d'ailleurs, que ces derniers y vivent en quasi autarcie, avec leurs propres services d'alimentation, de sécurité...et surtout leurs propres services... Lire l'avis à propos de Frissons

4 1
Avatar Dany Selwyn
6
Dany Selwyn ·
Découverte
Bas instinct

Que deviendrait la société si les hommes donnaient libre cours à leurs instincts, même les plus honteux ? C'est la question que s'est posé un médecin, sorte de savant fou. Il a inocculé à une étudiante un parasite qui libère de toute inhibition, surtout sexuelle. Mais l'expérience lui échappe... Qui mieux que Cronenberg pouvait filmer cette réflexion dense et passionnante sur le rapport de... Lire l'avis à propos de Frissons

35 6
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
Lubrique à Braque

Dès les premières images, on est avec ce bourgeon balbutiant dans la définition de ce que sera définitivement le cinéma de Cronenberg. Sang, barbaque, bistouri barbouillé et atmosphère orga-nique dans une mise en scène glaciale et chirurgicale. Les plans se succèdent et placent dans une suite de notes sourdes et sobres des personnages désincarnés, pantins errants sortant d'une toile de... Lire la critique de Frissons

32 6
Avatar zombiraptor
7
zombiraptor ·
Toutes les critiques du film Frissons (57)
Bande-annonce Frissons
Vous pourriez également aimer...