Bande-annonce
Affiche Fitzcarraldo

Fitzcarraldo

(1982)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 10
  2. 8
  3. 9
  4. 45
  5. 114
  6. 348
  7. 1076
  8. 1816
  9. 996
  10. 298
  • 4.7K
  • 503
  • 4.2K

L'histoire de Brian Sweeney Fitzgerald, un homme extrêmement déterminé qui a l'intention de construire un opéra au milieu de la jungle.

Casting : acteurs principauxFitzcarraldo

Casting complet du film Fitzcarraldo
Match des critiques
les meilleurs avis
Fitzcarraldo
VS
Soulever des montagnes.

J'ai revu Aguirre juste avant histoire de revivre un souvenir brillamment renforcé suite à une très pénible première séance. C'est une très grande expérience pas de doute, mais ça reste quand même un peu pénible (voire vainement répétitif), les seconds rôles sont assez mornes et le style documentaire n'est pas toujours très heureux je trouve. Bon ok, je chipote... C'est un espace-temps tout à fait particulier que celui de Werner Herzog et Klaus Kinski au Pérou remontant l'Amazone. Tout est...

55 14
Avatar colormeblue
2
colormeblue
A romantic colonialist exploiting indigenous people for art

Je ne dis pas merci à mon beau-père. C'est lui qui me répète depuis des années que ce film est un chef d'oeuvre et qu'il faut absolument le voir. Je l'ai écouté et je me suis tapée Fitzcarraldo juste pour lui faire plaisir. Sans surprise, j'ai détesté. La seule chose que ce film a pour lui, c'est son esthétique, qui est superbe (magnifique plans sur les couchers de soleil), avec des décors sublimes, tous réels, ce qui est appréciable. Le grain est lui aussi très beau, et Claudia... Lire la critique de Fitzcarraldo

2 3
Critiques : avis d'internautes (54)
Fitzcarraldo
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Son zèle de géant l’empêche de marcher

Les points communs entre Fitzcarraldo et Aguirre sont à ce point innombrables qu’il est plus judicieux de distinguer d’emblée les deux chefs d’œuvre d’Herzog : le second commence là ou avait échoué le précédent, et pose la question de... Lire la critique de Fitzcarraldo

70 6
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·
Le bateau dans le ciel

De brumes soufflées par des nasaux divins jaillit la végétation, comme un rêve se dissipe pour révéler la réalité ; l'opéra végétal peut débuter. C'est l'histoire d'un rêveur. Ou plutôt deux. L'un construisant sa légende en racontant celle de l'autre. Il y a Fitzcarraldo, cet Irlandais fou qui doit faire fortune pour construire un opéra au milieu de l'Amazonie et y faire chanter... Lire l'avis à propos de Fitzcarraldo

54 11
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·
Le bateau enchanté

Brian Sweeney Fitzgerald. Voilà un nom qui claque, appelant à une destinée hors du commun. Dans celle de Brian Sweeney Fitzgerald, surnommé Fitzcarraldo, il y a paradoxalement de la grandeur et de la futilité, lui qui ne rêve que d'une chose, construire un opéra au beau milieu de la forêt amazonienne. Afin de financer son projet, Fitzcarraldo investit dans une concession d'arbres à caoutchouc.... Lire la critique de Fitzcarraldo

42 4
Avatar Vincent_Ruozzi
8
Vincent_Ruozzi ·
Quand le cinéma bat la réalité

Werner Herzog... cinéaste on ne peut plus complexe. J'ai un avis sur lui qui est du même tonneau. D'abord, c'est le seul cinéaste qui arrive à t'exciter, à te donner envie juste en t’expliquant la genèse de ses films. Que ce soit pour faire le remake d'un film symbole, un tournage sous hypnose ou une équipe bossant sur des eaux mortelles... Il suffit de savoir les coulisses pour avoir la... Lire la critique de Fitzcarraldo

4
Avatar Billy98
7
Billy98 ·
Découverte
Portraits croisés : Fitzcarraldo, de Werner Herzog (1982) et Burden of Dreams, de Les Blank (1982)

(Critique dupliquée du côté du documentaire peu connu de Les Blank.) 1°) Fitzcarraldo — "I live my life or I end my life with this project." À la fin de Fitzcarraldo, une pensée, comme une réaction naturelle après un tel spectacle : l'envie... Lire l'avis à propos de Fitzcarraldo

24 3
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·
Toutes les critiques du film Fitzcarraldo (54)
Bande-annonce
Fitzcarraldo
Vous pourriez également aimer...