Bande-annonce
Affiche Carol

Carol

(2015)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 39
  2. 74
  3. 149
  4. 445
  5. 1176
  6. 2571
  7. 4181
  8. 3384
  9. 1275
  10. 508
  • 14K
  • 1.1K
  • 7K

Dans le New York des années 1950, Therese, jeune employée d'un grand magasin de Manhattan, fait la connaissance d'une cliente distinguée, Carol, femme séduisante, prisonnière d'un mariage peu heureux.

Casting : acteurs principauxCarol

Casting complet du film Carol
Match des critiques
les meilleurs avis
Carol
VS
Two Lovers

Avec cette mise en scène, que ne renierait pas Wong Kar Wai version In the mood for Love, la discrétion des sentiments sied parfaitement à une nomenclature esthétique au souffle court, qui fait prédominer la hantise du désir plutôt que l’expression d’un amour fougueux. A travers l’échancrure d’une porte, la fissure d’un pare brise, derrière l’objectif d’un appareil photo, ou le flou embué...

127 26
Critique de Carol par ffred

Depuis Safe (1995) j'ai aimé tous les films de Todd Haynes. Loin du paradis est même l'un de mes films préférés. C'est dire si celui-ci était l'une de mes plus grandes attentes de l'année. J'ai du mal à m'en remettre tellement la déception est grande. Je n'ai jamais accroché. Pire, je me suis carrément ennuyé tout le long. Je n'ai jamais senti venir le moindre moment d'émotion. C'est d'une telle froideur qu'on reste constamment à distance. Certes, visuellement c'est splendide. Quelle... Lire l'avis à propos de Carol

22 11
Critiques : avis d'internautes (200)
Carol
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Flung out of space

Il est difficile de décrire avec éloquence une expérience cinématographique comme Carol. Je mets rarement la note maximale et donc ce film occupe une place spéciale pour moi, une place qu’il n’occupera sans doute pas dans votre palmarès cinéphile, mais que je vais tenter d’expliquer. Délicate opération donc que de tenter de transmettre tout l’amour que l’on peut avoir pour un film,... Lire la critique de Carol

154 71
Avatar Melly
10
Melly ·
Very blossom girls.

Un lent mouvement de caméra le long des façades, de celles où se logent ceux qui observent et qui jugent, accompagnait le départ de Carol White qui s’éloignait Loin du Paradis. C’est un mouvement similaire qui ouvre Carol, qui partage un prénom et une époque... Lire la critique de Carol

120 7
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
A travers les vitres mouillées

Heureux finalement sont ceux qui n'ont pas vu Loin du paradis, l'avant-dernier film de Todd Haynes, dont Carol reprend en grande partie les thèmes, le rythme et la tonalité. Ils auront un regard neuf et, espérons-le, admiratif, devant la quasi perfection de ce mélodrame des années 50 sur fond d'amours interdites. Décrire les sentiments intimes, tout en évoquant avec justesse et précision les... Lire la critique de Carol

3
Avatar 6nezfil
9
6nezfil ·
Découverte
Angel

Il y a 20 ans Todd Haynes choisissait comme ligne de conduite avec Safe puis Far From Heaven de filmer la femme au foyer américaine, de sa capacité à exister dans un milieu ne favorisant pas nécessairement son émancipation, Carol se place dans cette même lignée en abordant cette fois en majeure... Lire l'avis à propos de Carol

51 12
Avatar JimBo Lebowski
7
JimBo Lebowski ·
Women in Love

Le plutôt discret Todd Haynes, dont on connaît surtout le talent pour réaliser de vrais-faux biopics composites (le glam et délirant Velvet Goldmine, particulièrement d'actualité alors que tout le monde pleure David Bowie, et le très ambitieux I'm Not There sur Dylan auquel on ne souhaite pas le même sort) et la grâce avec laquelle il revisite le mélodrame classique dans Loin du paradis (mais... Lire l'avis à propos de Carol

43 13
Avatar Krokodebil
9
Krokodebil ·
Toutes les critiques du film Carol (200)
Bande-annonce
Carol
Vous pourriez également aimer...