Bande-annonce
Affiche Affreux, sales et méchants

Affreux, sales et méchants

(1976)

Brutti, sporchi e cattivi

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 9
  2. 11
  3. 24
  4. 52
  5. 111
  6. 322
  7. 911
  8. 1100
  9. 432
  10. 179
  • 3.2K
  • 335
  • 2.5K

Dans un bidonville à Rome, Giacinto règne en tyran sur sa nombreuse famille. Tous acceptent son autorité et sa mauvaise humeur, car le patriarche possède un magot que chacun espère lui voler. Chaque jour, il lui faut trouver de nouvelles cachettes et défendre son bien fusil en main. Lorsqu'il...

Casting : acteurs principauxAffreux, sales et méchants
Casting complet du film Affreux, sales et méchants
Match des critiques
les meilleurs avis
Affreux, sales et méchants
VS
Poil à gratter

Ce film est irritant. Il peut mettre mal à l'aise. Voir la misère montrée aussi cruement n'est pas anodin. L'absence de toute morale peut s'avérer choquante. Plus je le vois, plus il agit comme du poil à gratter en plus de se comporter comme un pavé révolutionnaire lancé à la face des bien-pensants de tout poil. Je l'ai découvert jeune, très jeune ! Mon père ne réfléchissant pas des masses à ce qui convient de montrer à une gamine de moins de 10 ans. C'est en le revoyant, que j'ai pu...

52 15
(...) et cons à la fois (J. Brel)

Dédié aux lecteurs, contemporains à l'époque de Hara-Kiri, ce film bête et méchant ? Toujours est-il qu'il n'aura pas contribué à l'essor du tourisme italien en général, et de Rome en particulier... Hasard des choses, le bidonville où fut intégralement tournée cette aventure sordide fut rasé l'année suivante... Mais dans ces années-là, les ils fleurissaient un peu partout en périphérie des grandes villes à l'instar des colonies de vacances de Pierre Perret....Aujourd'hui (2021) c'est... Lire l'avis à propos de Affreux, sales et méchants

1 3
Critiques : avis d'internautes (52)
Affreux, sales et méchants
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Happy Family

Marchant sur les traces de l’illustre cinéaste humaniste Vittorio de Sica est de ses chroniques de la misère, avec des chefs d’œuvres comme Le Voleur De Bicyclette ou Miracle à Milan, Ettore Scola propose une vision crade et sans concession du monde des laisser pour compte. Affreux, sales et méchants, ce titre, résume parfaitement la démonstration picaresque que le réalisateur d’Une... Lire la critique de Affreux, sales et méchants

5
Avatar Philippe Quevillart
8
Philippe Quevillart ·
Découverte
La vita é brutta

1 million de Lires pour ce visage balafré à la chaux et cet oeil crevé. Voilà ce que l'Etat Italien à donné à Giacinto pour le dédommager. Voilà ce qui va nouer l'intrigue de cette histoire sordide. Qui va élever ce bidonville oublié de l'humanité et ces personnages crasseux, à la simplicité et à la pureté originelle de la tragédie antique. Giacinto est une ordure. Giacinto vit dans un... Lire la critique de Affreux, sales et méchants

102 25
Avatar Ze Big Nowhere
10
Ze Big Nowhere ·
Critique de Affreux, sales et méchants par Gérard Rocher La Fête de l'Art

Nous sommes dans une baraque sordide construite de planches vermoulues située au milieu d'un bidonville avec vue sur le Vatican. C'est dans ce cadre ignoble que vivent comme de véritables gorets Giacomo, le patriarche et sa nombreuse tribu : femme (s), enfants, gendres, belles soeurs et autres... .Ces personnages tous plus crasseux, vils et vulgaires les uns que les autres sont entassés dans... Lire la critique de Affreux, sales et méchants

50 10
Avatar Gérard Rocher La Fête de l'Art
8
Gérard Rocher La Fête de l'Art ·
Salauds de pauvres !

La première chose que l'on puisse dire à propos de cette comédie satirique hyper-féroce, qui a pour le coup plus le goût de la mort aux rats que celui du vitriol, c'est qu'il porte "superbement" son titre... Ettore Scola, qui est à un milliard de kilomètres de la tendresse de "Nous nous sommes tant aimés" réalisé deux ans plus tôt, ne se permet pas la moindre parcelle de sentimentalisme ou... Lire la critique de Affreux, sales et méchants

38 4
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
L’argent du vieux

Durant les années 70, dans un bidonville des faubourgs de Rome, une famille innombrable vit dans une bicoque fabriquée de bric et de broc. Ça pullule, ça vocifère, ça se baffre, c’est répugnant. Au moins 3 générations vivent sous le même toit, 20 personnes au bas mot, entassées les uns sur les autres, imbriquées les uns dans les autres au point que l’on ne sait pas qui est avec qui et qui est... Lire l'avis à propos de Affreux, sales et méchants

38 4
Avatar Vincent Ruozzi
8
Vincent Ruozzi ·
Toutes les critiques du film Affreux, sales et méchants (52)
Bande-annonce Affreux, sales et méchants
Vous pourriez également aimer...