Bande-annonce
Affiche Adieu les cons

Adieu les cons

(2020)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 68
  2. 140
  3. 318
  4. 676
  5. 1465
  6. 3824
  7. 6947
  8. 5974
  9. 2221
  10. 609
  • 22K
  • 1.4K
  • 5.9K

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu’elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un...

Casting : acteurs principauxAdieu les cons

Casting complet du film Adieu les cons
Match des critiques
les meilleurs avis
Adieu les cons
VS
Avatar Sergent_Pepper
6
Craquer la mécanique du cœur

Après la parenthèse plus conventionnelle d’Au revoir là-haut, c’est peu de dire que la fantaisie, l’inventivité et l’acidité du regard de Dupontel manquaient au cinéma français, et qu’on ne pouvait que se re réjouir de le voir nous proposer un nouvel opus de son cru. Le voici débarquant avec un titre prometteur, une situation alambiquée dont il a le secret et une course un peu folle mêlant burlesque et catastrophes. L’occasion de régler...

184 25
[Insérez ici une citation d'Audiard sur les cons]

Ça fout un coup, quand même, de se dire que ce truc-là, et au-delà de la crédibilité, chez chacun chacune, que peuvent désormais avoir les César et du rejet même de Dupontel envers ce genre de cérémonie ("Les César, c’est aller au Louvre et dire que tel peintre est meilleur qu’un autre peintre. Je suis perplexe devant ce jugement intellectuel. Alors prudemment, je me mets à l’écart"), que ce truc-là donc ait remporté sept César, et pas des moindres. En même temps, c’était ça ou les donner à... Lire la critique de Adieu les cons

50 1
Critiques : avis d'internautes (367)
Adieu les cons
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les émotifs anonymes

Dans un monde ravagé par le Covid-19 je pense qu'il faut se faire plaisir au quotidien et une avant-première du dernier film de Dupontel tombait à point nommé. Je savais à peu près à quoi m'attendre connaissant un peu l'animal, de l'humour déjà, mais pas de l'humour gras, de l'humour fin, de l'humour noir, du sarcasme, enfin ce que j'apprécie généralement. Mais pas... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

108 11
Avatar Sullyv4ռ
8
Sullyv4ռ ·
Fils ravi, Mère ravie

Au revoir ignorance : Adieu les cons est mon tout premier Dupontel, et tout tend à indiquer qu’il ne sera pas le dernier. Éminent visage du cinéma français actuel, ou tout du moins de son versant « honorable », le réalisateur/acteur fait plus que justifier sa réputation en signant là un long-métrage trépidant, enchanteur et… grinçant. Renouant pour l’occasion... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

5
Avatar NiERONiMO
8
NiERONiMO ·
Découverte
Les Temps modernes !

Le nihilisme décomplexé des premiers films de Dupontel a totalement laissé la place à l'humanisme généreux, mais pour voir une œuvre aussi sombre et aussi désespérée (on a envie de dire réaliste dans un certain sens !) du réalisateur-scénariste-acteur, il faut bien remonter à Bernie. Sauf, grande différence, que le drame a tendance à tirer... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

101 7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Critique de Adieu les cons par Gérard Rocher -Fête de l'Art-

Critique publiée le 5 janvier 2022 Deux personnages qui ne se connaissent pas et qui vivent deux situations diamétralement différentes vont se rencontrer et s'allier par contrainte pour le meilleur et pour le pire. Tout commence dans une agence de santé où, venant d'apprendre lors d'une visite chez son médecin qu'elle était atteinte d'une maladie incurable,... Lire la critique de Adieu les cons

48 18
Avatar Gérard Rocher -Fête de l'Art-
8
Gérard Rocher -Fête de l'Art- ·
La vie ne vaut rien... Mais rien ne vaut l'envie.

A l'heure des comptes, il est difficile de constater que le monde ne portera aucune trace de notre passage, ou de réaliser que l'on partira avec des remords. Adieu Les Cons débute dans une charge amère et désabusée, la maladie annoncée par un toubib qui fait ce qu'il peut, mais qui s'y prend finalement comme un manche. Tout comme ce supérieur hiérarchique,... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

80 13
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·
Toutes les critiques du film Adieu les cons (367)
Bande-annonce
Adieu les cons
Vous pourriez également aimer...