Bande-annonce
Affiche 2046

2046

(2004)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 29
  2. 41
  3. 79
  4. 179
  5. 386
  6. 874
  7. 1808
  8. 1914
  9. 980
  10. 468
  • 6.8K
  • 598
  • 6.6K

Hong Kong, 1966. Dans sa petite chambre d'hôtel, Chow Mo Wan, écrivain en mal d'inspiration, tente de finir un livre de science-fiction situé en 2046.

Casting : acteurs principaux2046

Casting complet du film 2046
Match des critiques
les meilleurs avis
2046
VS
Critique de 2046 par Anonymus

Je ne conserve qu'un souvenir incertain des critiques que les journalistes de Cannes avaient faites de ce film lors de sa projection au festival, en 2004. Quelque chose de pleurnichard et au limite du mépris, comme : "ah mais c'est quoi ce film esthétisant et incohérent, tourné à l'arrache et dans lequel le même personnage est joué par plusieurs actrices, c'est stupide, qu'il est loin le temps de In the Mood for Love" et autres insanités du même acabit. Hélas....

68 5
Avatar Hidelirium_RB
5
Hidelirium_RB
Pompeux et déjà vu

Wong Kar Wai nous a fait patienter si longtemps pour… ça, ai-je envie de dire. Certes, les images sont superbes, les femmes tout autant, et la réalisation est assez fouillée. Personnellement, je n’avais pas envie de voir un « In the Mood for Love » bis au risque d’être blasé et c’est ce qu’il s’est passé. L’esthétisme ne fait pas tout dans un film, et le fond de l’histoire de 2046 s’essouffle assez rapidement. Tony Leung Chi-wai parvient néanmoins à nous tenir en haleine pendant quelques... Lire la critique de 2046

2 2
Critiques : avis d'internautes (73)
2046
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Peines d'amour perdues...

Il est en fait très osé de vouloir poser des mots sur le cinéma de Wong Kar-Wai et en particulier sur le diptyque In The Mood For Love/2046. Nous sommes face à un cinéma contemplatif et pictural qui se savoure par petites touches en fait, l'impressionnisme sur pellicule, le côté prosaïque de l'écriture s'avère parfois insuffisant pour rendre toute la magie de ce cinéma. 2046 a par contre un... Lire la critique de 2046

70 6
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·
2046 Synonyme de beauté

Ma première expérience avec notre cher Wong Kar-Wai, et première claque (une seul serra aussi fort (voir un petit peu plus (les anges déchus ) ) ) . Ce film est esthétiquement parfait, il n'y a rien a redire, Wong Kar-Wai sait mieux que quiconque filmer avec grâce, et une beauté rare et transcendante, chaque image est un émerveillement a elle toute seul et cela dès les premières minutes, de plus... Lire l'avis à propos de 2046

21 2
Avatar Sasory
9
Sasory ·
Entre grand film romantique et pub pour parfums

2046 a des qualités c'est sûr. La première et la plus évidente, c'est la forme : visuellement très soigné, très travaillé, on sent une vraie recherche de la perfection à chaque image. L'idée d'insérer des passages futuristes dans un récit des années 60 est intéressante, et permet notamment de casser la linéarité du récit. Enfin les acteurs et actrices : Tony Leung est excellent (comme... Lire l'avis à propos de 2046

14 1
Avatar Citizen-Ced
5
Citizen-Ced ·
Souvenir oublié

Avez-vous déjà souhaité récupérer tellement un souvenir, vous poussant à fond pour essayer de le récupérer au plus profond de vous-même, pour être confronté à la vérité déchirante que certaines choses peuvent avoir disparu à jamais, perdues en tant que victimes du temps ? Quand nous perdons des choses dans notre vie, tout ce que nous souhaitons, c'est de les récupérer. Quelle est la... Lire la critique de 2046

2 6
Avatar Sebiche
8
Sebiche ·
Découverte
La confusion des sentiments

Wong Kar Wai reprend là où il s’en était arrêté avec In the mood for love. Comme si cette œuvre continuait à le hanter. 2046 s’apparente à une suite sans en être réellement une ; où réapparaît le personnage de Mr Chow dans un petit hôtel de Hong Kong dans le début des années 1960, joué par... Lire l'avis à propos de 2046

36 11
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Toutes les critiques du film 2046 (73)
Bande-annonce
2046
Vous pourriez également aimer...