L'amour perdur... non... perdu

Avis sur Moins qu'hier (plus que demain)

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Amusante cette petite BD. Ne connaissant pas bien l'oeuvre de l'auteur, je dirai, en marchant sur des oeufs, que c'est un album dans la continuité de "Et si l'amour c'était aimer ?", de par le dispositif (on dirait que l'auteur a utilisé au moins une photo pour chaque situation - une photo publicitaire je dirais même) mais aussi de par le thème (l'amour perdu).

Les gags sont sympas. Le moins bon, c'est le premier, qui est repris tout au long de l'album ; pour le reste, c'est globalement réussi, avec des inégalités qualitatives évidemment, tous les gags n'ayant pas la même efficacité. C'est parfois un peu facile mais l'auteur s'en sort le plus souvent dans ce procédé narratif laissant assez peu d'ouverture et étant redondant (on sait que tout dépendra de la dernière réplique pour la majorité des gags).

Graphiquement, c'est plaisant, le croquis d'une même image ré-exécuté 6 fois (vu que c'est le p^lus souvent un gaufrier de 6 cases), avec quelques nuances au niveau de l'expressivité des personnages (c'est à peine visible mais les personnages sont expressifs). Le choix des couleurs aquarelles fonctionne assez bien aussi. La couverture blanche rend bien compte du contenu (peu de décors, beaucoup de vide).

Bref, c'est chouette à lire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 375 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper Moins qu'hier (plus que demain)