Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Succinctement: c'est ça RTJ

Avis sur Run the Jewels 2

Avatar rapchroniques
Critique publiée par le

Mon introduction à Run The Jewels s'était faite à la sortie du second opus Run The Jewels 2, et j'avais assez accroché à leur son qui n'est pourtant pas si accessible, surtout à cause des instrumentales d'El-P car leur rap est très bon mais pas si éloigné de ce que l'on a traditionnellement l'habitude d'entendre.

Ce qui est assez marrant avec RTJ, c'est que l'on suit complètement l'évolution du son du groupe en écoutant les instrumentales à chaque album (j’exclurais sans doute le quatrième opus). Suivant leur discographie, on passe d'un son très compliqué au début qui pourrait s'apparenter au son qu'on a sur The Cold Vein de Cannibal Ox (dont j'ai parlé) jusqu'au troisième opus (dont j'ai aussi parlé) où tout est synthétisé. Au milieu on passe par Run The Jewels 2 que j'aime beaucoup car il a beaucoup d'identité même si il aurait justement tendance quelques fois à partir dans tous les sens. Hormis ça, on est devant un album assez classique du duo, avec la complicité bien présente des deux rappeurs. Leur rap est de très haut niveau et on a bien sûr les productions folles d'El-P. L'album compte quelques-uns de mes sons préférés de RTJ avec Lie, Cheat, Steal, All my Life ou encore Love Again avec un couplet mémorable de Gangsta Boo.

Finalement, le second opus n'est pas celui que je réécoute le plus car il part peut-être trop dans tous les sens mais il a la bonne idée d'être assez court et de contenir des sons assez mémorables.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 13 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de rapchroniques Run the Jewels 2