Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Dark Periphery

Avis sur Periphery IV: Hail Stan

Avatar thrashiffanneau
Critique publiée par le

J’ai écouté cet album tout le long de mon temps libre à Dublin et j’étais agréablement surpris !
Periphery fait parti des groupes de metalcore les plus populaires auprès du grand public, d’ailleurs leur précédent album Periphery III : Select Difficulty a été nommé aux Grammy Awards face aux géants de Metallica, Gojira et Mastodon...c’est dire !
Autant dire que celui-là risque de moins faire parler de lui, on oublie ici les chansons peu agressives et le clavier typé crabcore/nintendocore énervants à la longue !
Ici, on synchronise mélodie - au ton plus grave - au clavier avec la basse et on rajoute une atmosphère sombre avec ce qui m’avait fait aimer le groupe : la voix du chanteur
L’album est après écoute plus mature, à l’image par exemple de la chanson CHVRCH BVRNER où tout sonne plus grave du clavier au chant en passant par l’utilisation de l’accord du triton !
Cet album est moins chatoyant et accessible que les ceux précédents et symbole d’une nouvelle ère.
Déjà sur la pochette n’apparaît pas le P symbolique du groupe pour laisser place à une typographie bâton et un triangle, ce que le groupe n’avait encore jamais entreprit dans son univers graphique !
J’avais tendance à trouver leur musique pas assez intéressante pour du prog et trop mélodique pour du metalcore, mais avec Periphery IV je me suis rendu compte à quel point j’avais mal considéré le potentiel de ce groupe, je le trouve très bon !

Top 3 :
Garden in the Bones
Reptile - 16 minutes de chanson -
CHVRCH BURNER

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 229 fois
1 apprécie

Autres actions de thrashiffanneau Periphery IV: Hail Stan