Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Bring Your Own Best

Avis sur Mezmerize

Avatar Jojo's Jar
Critique publiée par le

La courte mélodie d'introduction de la première partie du double dantesque de SOAD tient l'auditeur en suspense. Maîtrisée et surprenante, elle laisse présager la méga déflagration BYOB, soit l'un des meilleurs titres de la disco du groupe. Et on comprend alors que cette fois encore, les arméniens ont vu loin. Très loin même, car cet album (et sa suite) est encore plus surprenant qu'auparavant, même s'il perd le côté brut des premiers albums.

A écouter d'urgence, c'est un melting pot d'influences qui ne souffre que d'une très légère propension à utiliser des rythmiques similaires entre différents morceaux (mais vraiment rien de grave). Il prend tout son sens avec sa suite, du même acabit.

EDIT :

Une réécoute de la (pour le moment courte) discographie du groupe me semble nécessaire pour réévaluer un peu plus précisément ce que j'apprécie ou pas sur chacun des albums.

Pour Mezmerize (et sa suite Hypnotize), ce qui change fondamentalement par rapport aux premiers opus, c'est le sens mélodique. Il y a plus de mélodies, le tout est un peu plus pop, et s'éloigne encore un peu plus des "standards" néo. Par ailleurs, même si cela a fait grincer des dents (ou oreilles), je trouve que le mélange des voix Daron/Serj est vraiment bon, et constitue un plus non négligeable.

Là où le bât blesse légèrement par rapport aux premiers albums, c'est sur le côté "un peu" pompeux de certains passages. En fait, je trouve que certains refrains pêchent légèrement car il s'agit de "simples" plaquages d'accords, sur lesquels les chanteurs s'égosillent, certes bien, mais de façon un peu trop appuyée. Comparé à l'album en général, ces passages sont musicalement un peu moins intéressants. Cela étant dit, on retrouve également cet écueil sur les autres albums, mais dans une moindre mesure. Et la rythmique reste toujours au niveau, ce qui du coup compense (en grande partie) ce point faible.

Bref, difficile du coup de dire quel est mon SOAD préféré, le premiers ayant pas mal de brutalité, mais moins de mélodies, les récents étant plus riches et variés, mais aussi parfois un poil plus convenus. Et Toxicity constituant une sorte d'équilibre entre ces deux extrêmes.

Je garde quand même mon 9/10 (même si ça serait plutôt un 8,5 en réalité), ne serait-ce que pour la surprise que je m'étais pris aux premières écoutes. Un album qui m'a initié à une part de la musique dont, à l'époque, je soupçonnais à peine l'existence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 553 fois
1 apprécie

Autres actions de Jojo's Jar Mezmerize