Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

La Galaxie Diabologum

Avatar Rainure Liste de

40 albums

par Rainure

Inspiré (honteusement pompé plutôt) de la liste suivante de Tidwald :
http://www.senscritique.com/liste/La_galaxie_King_Crimson/134646

Avec l'aide principalement de ces liens : http://www.xsilence.net/artiste-10.htm
Site de Michel Cloup : http://www.michelcloup.com/
Site du label Dora Dorovitch, sur lequel sont sortis la plupart des projets du bassiste d'Expérience (Francisco Esteves) : http://www.doradorovitch.fr/

...mais aussi des trucs sur lesquels je suis tombé tout à fait par hasard.
La liste a pour vocation de regrouper l'ensemble des projets/albums où ont pu travailler un membre de Diabologum / Expérience / Programme.
Toute aide pour compléter la liste est bienvenue !

-----

Quelques autres tops / listes d'oeuvres par des artistes que j'affectionne (affectionnais) tout particulièrement :

Dominique A : https://www.senscritique.com/liste/Un_succes_d_Ane/1391502
Jason Molina : https://www.senscritique.com/liste/Paralized_by_the_emptiness_Top_Jason_Molina/2034154
Phil Elvrum / Geneviève Castrée : https://www.senscritique.com/liste/Emptiness_prevails_top_Phil_Elvrum_et_Genevieve_Castree/2097804
Low : https://www.senscritique.com/liste/One_more_dance_before_they_take_away_the_light_Top_Low/2063763
Matt Elliott : https://www.senscritique.com/liste/The_prisoner_and_the_guard_top_Matt_Elliott/2682215
Swans : https://www.senscritique.com/top/Les_meilleurs_albums_de_Swans/1352598
Talk Talk : https://www.senscritique.com/liste/La_Galaxie_Talk_Talk/498687
Radiohead : https://www.senscritique.com/top/Les_meilleurs_albums_de_Radiohead/597323
R.E.M. : https://www.senscritique.com/top/Les_meilleurs_albums_de_R_E_M/926856
Thiéfaine (j'aime plus tellement maintenant m'enfin) : https://www.senscritique.com/liste/Critique_du_chapitre_3_top_Thiefaine/308341
Léo Ferré : https://www.senscritique.com/liste/Cette_glace_non_posee_Leo_et_ses_disques/2483828

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Metalvox EP (EP) (1991)

    1991. Shoegaze et rock. 4 morceaux.

    EP de Lucie Vacarme

    "Lucie Vacarme fut probablement le plus bref de tous les projets sonores de Michel Cloup, mais n'en laissa pas moins de quoi marquer les esprits."

    http://www.xsilence.net/artiste-229.htm

    ---

    Les débuts de Diabologum, avant Diabologum : qui aurait cru que Michel Cloup pouvait faire autant de bruit; on se retrouve face à du shoegaze à la MBV, du noise à la Sonic Youth, des murs de sons impénétrables derrière lesquels les paroles françaises niaises résonnent clairement et deviennent sérieuses, et ça s'amuse, et c'est mal enregistré, et ça part en larsen : Michel Cloup s'en foutait à l'époque, il se faisait plaisir avant tout.

    Nota bene : Le batteur de Lucie Vacarme, Valery Lorenzo, était aussi photographe et a immortalisé la pochette de La Fossette de Dominique A.
  • Milkyway (1992)

    1992. 96 morceaux.

    Album de Lucie Vacarme

    Du coup, je me demande beaucoup à quoi ça ressemble.

    ---

    Excellent : du shoegaze/punk français signé par Michel Cloup, avant Diabologum, fuzz, bruitisme poussé et recherché, onirisme latent, puis paroles complètement naïves occultés par les murs de son, avec des boucles de guitare répétitives et inspirées.
    Ça part dans tous les sens, ça exulte et bouillonne d'une sorte de rage infantile et enfantine, mignonne qui cueille une rose de saturation. C'est effréné et fou.

    Ah, et Kim Gordon de Sonic Youth en guest star sur 2 chansons.
    (anecdote supplémentaire, je viens de tomber dessus : le cd comportait 99 pistes, 12 chansons et une boucle répétée 87 fois...)

    Sur une interview récente de Michel Cloup, retour sur Lucie Vacarme rapide :
    http://www.soul-kitchen.fr/73247-joli-vacarme-de-michel-cloup-duo
  • Un lundi après-midi semblable aux autres (1993)

    . Rock indépendant et sound collage. 12 morceaux.

    Album de Diabologum

    Le premier de Diabologum, un peu de chanson française lo-fi ?

    http://www.xsilence.net/artiste-10.htm

    ---

    C'est d'un chiant... Alors oui, ça contient des indices évident de ce que sera #3 (des samples très nombreux et variés, que ce soit des bouts de morceaux de Sonic Youth, Nirvana, même le Pet Sounds des Beach Boys en fin d'album), de dialogues et citations (Dali ouvre l'album sur un "Attention à jouer au génie parce qu'on risque de le devenir", puis un dialogue de Sailor et Luna est repris...).

    Foutrarque mais sans génie, sans brin de folie, sans énergie salutaire, sans émotion tranchante, soit un début très dispensable.
  • Écouter

    Peter Parker Experience (1993)

    1993. 12 morceaux.

    Album de Peter Parker Experience

    "Petite parenthèse lo-fi de Michel Cloup en 1993 entre deux albums de Diabologum, ce projet se résuma à un album et quelques concerts."

    http://www.xsilence.net/artiste-12.htm
  • Le Goût du jour (1994)

    . Rock indépendant et pop indé. 13 morceaux.

    Album de Diabologum

    "Pendant les années 90, Diabologum fut sûrement un des groupes les plus importants dans le paysage musical français. Au gré des changements de formation, ils passèrent du collage et de superbes reprises à de la pop sophistiquée avant de créer leur propre style, savant mélange de boucles, de phrasés hip-hop et de guitares noisy made in USA. Leurs textes ambitieux, négatifs et froids leur firent connaître autant d'adorateurs que de détracteurs. Les deux têtes pensantes du groupe, Michel Cloup et Arnaud Michniak, ont finalement stoppé l'aventure et ont créé chacun de leur côté Experience et Programme."

    Cet album a pas l'air d'être le plus intéressant.

    ---

    Désavoué, négligé par beaucoup, le deuxième album de Diabologum regorge pourtant déjà de qualités et de ce qui fera #3 : quelques guitares noisy, un amour du collage, des mélodies aguichantes.

    Certes, le tout est ici porté par un chant naïf un peu gênant par moments, de la pop pas toujours fofolle, mais surtout beaucoup d'humour et de second-degré (très loin de Ce n'est pas perdu pour tout le monde), en contradiction avec le bruit strident de certaines guitares, ça peut rappeler une version allégée de Lucie Vacarme par instants, et le disque est bien inégal (peu de morceaux arriveront à l'alchimie géniale du morceau d'ouverture, L'art est dans la rue, vigoureux et léger, tout en étant suffisamment puissant pour réveiller quelque chose).

    En bref, un peu maladroit, Diabologum cherche encore ses marques et ne marque pas indélébilement, certes, il n'empêche que tout n'est pas à jeter, loin s'en faut.

    L'art est dans la rue : https://www.youtube.com/watch?v=UOLWaQV9Ce4
  • Écouter

    #3 (Ce n'est pas perdu pour tout le monde...) (1996)

    . Art rock et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de Diabologum

    Celui là, par contre, est juste énorme.

    La réédition est disponible sur ici d'ailleurs !
  • À découvrir absolument (Pour adultes et adolescents) (EP) (1996)

    1996. 4 morceaux.

    EP de Diabologum

    Les morceaux présents sur l'EP sont disponibles dans les pistes bonus de la réédition de #3.
  • 365 jours ouvrables (EP) (1997)

    1997. 4 morceaux.

    EP de Diabologum

    Idem, sauf pour le morceau appelé (version).
  • Mon cerveau dans ma bouche (2000)

    . Electronique, rock, industrielle et darkwave. 10 morceaux.

    Album de Programme

    Suite à la séparation de Diabologum, Arnaud Michniak et Michel Cloup Duo forment donc deux nouveaux projets, Programme pour Arnaud, qui est encore plus sans-pitié que Diabologum...
  • Écouter

    Quelque part (2000)

    . Rock indépendant, rock et chanson. 8 morceaux.

    Album de Mendelson

  • Génération Finale (Single) (2001)

    2001. 1 morceau.

    Single de Programme

    Album réalisé pour une installation video / structure à l'époque. Peu sorti.
    Apparemment, c'était une boucle sonore qui était censée soutenir une installation d'images autour d'un cercueil.

    Pour citer un commentaire glané : "Une sorte de cadavre exquis sonore dont on ressort la tête en vrac, quelques vertiges plus tard. Reste qu'au final, ce cadavre exquis est tout de même bien ennuyeux, cette oscillation n'ayant absolument aucune variation, et les mots de Michniak étant en fait des morceaux de texte d'Enfer Tiède."

    Reste à me faire mon propre avis.
  • Aujourd'hui, maintenant.LP (2001)

    . Rock indépendant et rock. 10 morceaux.

    Album de Expérience

    De son côté, Michel Cloup forme un projet dans la continuité directe de Diabologum.
  • L'Enfer tiède (2002)

    2002. Electronique, rock, industrielle et darkwave. 8 morceaux.

    Album de Programme

    "A la suite du split de Diabologum, Arnaud Michniak a fondé avec Damien Bétous ce terrifiant duo sans concession. Sur fond de hip-hop froid et dépouillé et de quelques guitares noisy, Programme déverse des textes haineux et ultra-pessimistes."
  • Écouter

    Des courbes de choses invisibles (2003)

    . Electronique, ambient et expérimental. 11 morceaux.

    Album de Téléfax

    "Originaire de Toulouse, Téléfax s'est fondé autour de Franck Valayer et du bassiste de Experience. Groupe très productif, Téléfax propose une musique fragile et envoûtante, entre pop atmosphérique et rock torturé."

    http://www.xsilence.net/artiste-636.htm

    J'aime beaucoup cet album, dommage que le groupe n'ait fait rien d'autre...

    http://www.doradorovitch.fr/#!telefax/c10ky
  • Écouter

    H.E.L.L (2003)

    . 11 morceaux.

    Album de Panti Will

    Projet avec des collages de Michel Cloup, no idea what it is.
    http://michelcloup.com/index.php?option=com_content&view=article&id=80:panti-will&catid=52:panti-will&Itemid=75

    (merci à Celian Ka)
  • Écouter

    Bogue (EP) (2004)

    2004. Electronique, rock et expérimental. 3 morceaux.

    EP de Programme

  • Écouter

    Hémisphère gauche (2004)

    . Rock indépendant, rock et hip hop. 10 morceaux.

    Album de Expérience

    "A la suite de la séparation de Diabologum, le chanteur-guitariste Michel Cloup forma Experience. On y retrouve une musique très proche de la dernière période de Diabologum, le côté guitare noisy plus en avant, et un état d'esprit un brin plus optimiste."
  • Écouter

    Road Movie en béquilles (2005)

    . 13 morceaux.

    Album de Nonstop

    Les arrangements sont réalisés par Denis Degioanni (bassiste de Diabologum) et Arnaud Michniak.

    Feat. de Michniak sur Faut pas rester là.

    ---

    Album bien fendard, entre l'accent toulousain et les punchlines surréalistes, le tout sur des instrumentations hip-hop électro ultra-motivante, un pur plaisir.
  • Écouter

    Positive Karaoke With a Gun (2005)

    . 15 morceaux.

    Album de Expérience

    http://www.xsilence.net/artiste-15.htm

    Album de reprises par Expérience - reprises de PIL, Mendelson, Gil Scott-Heron etc, etc.
  • Écouter

    Sombre EP (EP) (2006)

    . 4 morceaux.

    EP de Expérience

  • Nowhere

    11 morceaux.

    Album de Selam

    Widy Marché (ex-Expérience) et Patrice Cartier à la batterie.

    http://www.inside-rock.fr/+-Selam-+

    (merci Célian Ka)
  • Écouter

    Poing perdu (2007)

    . Rock, musique abstraite, expérimental, electronique et hip hop. 8 morceaux.

    Album de Arnaud Michniak

    "Après Diabologum et Programme, Arnaud Michniak entame une carrière solo associée à son expérience cinématographique commencée avec son entrée à l'ESAV. Le résultat : plus de rock pour toujours autant d'expérimentation..."

    http://www.xsilence.net/artiste-3696.htm

    ---

    "Je suis le peuple sans visage, je suis le peuple sans voix."

    Premier album solo de Michniak, réparti entre samples bruitistes et sombres, torturés de cisaillements de toute part, de graves et de broussaillement variés, de souffles coupés suivis d'orgues rédempteurs et de sirènes sournoises sur le triptyque Poing Perdu... Tandis que le reste du court album laisse la place à la guitare et au piano, guitare saturée et fâchée, comme si Programme avait coincé en partie Michniak, et piano sensible et solitaire... Michniak aura en fait rarement été si seul, mais c'est là qu'il est le plus fort : en témoigne les baffes que sont les ardents Mourir Idiot ou A travers les gens comme moi... Soit : en moins de 25 minutes, un joli lot de mots cisaillés et tranchants, de hargne non dissimulée, sans tomber dans le grotesque que sera Le Petit Prince après.
    Puis ces fresques noisy sont quand même terrifiantes...
  • Écouter

    Nous (en) sommes encore là (2008)

    . 14 morceaux.

    Album de Expérience

    Impressions un peu pataudes - décidément, Expérience sera définitivement le side-project de Diabologum que j'aimerai le moins il faut croire. Et pourtant ! Côté instruments, de chouettes samples, du post-punk assez carré, les guitares grondent plutôt bien, j'ai jamais eu trop de soucis de ce côté-là, ce n'est pas très fin, toujours un espèce d'héroïsme à coup d'accords dissonants, enragés, parfois une forme presque hip-hop ("Les aspects positifs", presque déjà Binary Audio Misfits), mais je crois que je préfère quand ça se calme un peu finalement - le plus posé "Ils sont devenus fous", un peu inquiet. Mais non, non, par contre je trouve les paroles de Michel Cloup assez bête ici, un altermondialisme poétique deux-francs six sous, je préfère quand il raconte directement l'histoire de gens simples plutôt, et je sais pas, les deux emboîtés ça donne un album long, assez pénible à s'allonger autant.

    Entendre ça : https://www.youtube.com/watch?v=8lHHS0gW1yk
    Ils sont devenus fous : https://www.youtube.com/watch?v=nvgrkMUlbaE
  • J'ai rien compris mais je suis d'accord (2009)

    . 13 morceaux.

    Album de Nonstop

    "NonStop est le projet du toulousain Roman Frédo, à la croisée du hip hop et de la techno urbaine. Les textes oscillent entre humour morbide et propos plus graves. Avec un premier album produit par Arnaud Michniak, NonStop s'inspire en partie de Programme, tout en gardant sa propre originalité.
    "
    Sur cet album, feat. de Michniak sur Robot à la viande.

    http://www.xsilence.net/artiste-1841.htm


    ---


    Terriblement inégal, plus radical encore que l'album précédent, c'est sans doute un risque à prendre, mais on se retrouve parfois avec des beats qui m'énervent incroyablement, pour se retrouver la chanson d'après sur un riff absolument génial... En tout cas, c'est absolument unique comme album, encore une fois. Enfin, du moins, la paire d'album est unique en son genre. Mais je suis bien plus sensible au premier.
  • Écouter

    Bam! (2010)

    . 12 morceaux.

    Album de Binary Audio Misfits

    http://www.doradorovitch.fr/#!binary-audio-misfits/c1kur

    Un article sympa sur ce projet de Michel Cloup.

    ---

    Un des tous meilleurs projets de Michel Cloup - EXPérience fusionne pour un temps avec The Word Association (hip-hop américain), pour en sortir un album très adolescent dans le bon sens du terme : je m'en foutiste, qui rage un peu, qui sent la naïveté toujours ("Faire du bruit... ou finir zombie !") propre à Michel Cloup, mais dans un écrin bien moins sérieux qu'EXPérience, ce qui lui colle finalement mieux je trouve : les guitares qui rugissent, les raps, les beats un peu déglingués (bon c'est pas du dalëk mais bon quand même, bien cool à entendre).

    Bordélique et drôle.
  • Écouter

    Agent réel (2010)

    . Electronique, shoegaze, noise et math rock. 9 morceaux.

    Album de Programme

    Album sans pitié. Noir, bruitiste, un peu énervant (Nous...), à écouter pour se faire une idée. Plus DI-RECT que les Programme précédents (moins de pistes ambiantes) sauf sur Nous, en fait, guitares tout en avant.

    Très bonne chronique de l'album ici :
    http://www.chroniquesautomatiques.com/2010+programme-agent-reel.html
  • Écouter

    Notre silence (2011)

    juin 2011. Rock indépendant et post-rock. 6 morceaux.

    Album de Michel Cloup Duo

    "Seul aux manettes cette fois, avec seulement l'aide de Patrice Cartier à la batterie, Michel Cloup continue sa route..."


    ---

    Voilà, le sceptique que j'étais est convaincu : Michel Cloup, en fait, c'est quand même pas mal. Mieux qu'Expérience, de la mienne (mon exp... Enfin bref, vous avez compris le jeu de mot foireux), plus reposé et maîtrisé pourtant, Cloup est le seul aux commandes et sait où il va, ses paroles sont légèrement maladroites et tout à fait directes, on superpose de plus en plus de lignes mélodiques, et au détour d'un refrain, on se surprend à se prendre d'un coup un genre de Stoner Rock surpuissant et lancinant, une colère remontant sur l'épiderme, débordant un peu.

    Puis, la chanson-fleuve, Mon Silence, est franchement extraordinaire, un joyau comme Mendelson sait en faire de son côté, pas surprenant que ces deux là s'entendent si bien.
  • Ville Nouvelle / Nouvelle Ville (Single) (2012)

    . 2 morceaux.

    Single de Pascal Bouaziz et Michel Cloup Duo

    Deux pistes réalisées dans le cadre d'une exposition par Michel Cloup + Patrice Cartier (donc le premier "Michel Cloup Duo") et Pascal Bouaziz ; une première, Ville Nouvelle, écrite et chantée par Bouaziz et musique de Cloup Duo (le morceau est revu pour apparaître sur l'album Mendelson après) ; une deuxième, nouvelle ville, paroles/chant Michel Cloup et musique Bouaziz.

    Un texte de Michel Cloup mis en musique par Pascal Bouaziz / un texte de Bouaziz mis en musique par Michel Cloup duo.

    On découvre alors une première version de "Ville nouvelle" - qui sera retravaillé pour le triple de Mendelson après - avec déjà son texte saisissant, et une composition de Michel Cloup abstraite ; puis une seconde piste, comme une réponse, plus imprévue, imprévisible, se cherchant.

    Dispo ici: https://michelcloup.bandcamp.com/album/ville-nouvelle-nouvelle-ville
  • Écouter

    Pour qui sonne le tilt (2012)

    2012. Rock, electronique et poésie. 10 morceaux.

    Album de Arnaud Michniak

    http://www.michniak.org/
    http://michniaktextes.blogspot.fr/

    ---

    Michniak n'est pas mort après Programme; si Programme s'est suicidé avec son dernier album, c'était l'occasion pour Arnaud de ne renaitre que mieux : au programme (lol), de la guitare acoustique sur de grandes pistes de spoken-word non maniéré, dénué un peu de vie, mais hypnotisant. Du collage, un quasi-tube (Pour qui sonne le tilt) avec des relents de Nonstop, et surtout, du piano sensible, élégant et charmant, venant adoucir de manière surprenante ce qu'on connait du bonhomme...
  • Le Petit Prince (EP) (2013)

    . 5 morceaux.

    EP de Arnaud Michniak

    Michniak tombant dans le n'importe quoi, inintéressant, simplement.

    Les paroles tombent dans le non-sens pur, mais de façon niaise et insupportable. Et la musique derrière est plate, quoi.

    Michniak tombe parfois dans le vraiment n'importe quoi, mais bon c'est pas comme s'il cherchait toujours à faire des bons trucs aussi. Cf. Programme, "Je n'cherche pas à vous accrocher avec du style", bah là il se sent plus obligé du tout.

    Déjà Agent Réel, et la demie-heure assez insupportable de "Nous" (encor que je l'aime bien maintenant), ça donnait le ton. Un suicide musical quoi. Encore, y avait de bons moments dans Nous, noyés dans le reste. Là, il cache pas le ridicule de la chose. C'est dingue de sortir ça un an après Pour Qui Sonne le Tilt.
  • 1
  • 2