Bande-annonce
Affiche The Nice Guys

The Nice Guys

(2016)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 44
  2. 110
  3. 285
  4. 767
  5. 2213
  6. 6116
  7. 11816
  8. 6864
  9. 1335
  10. 288
  • 30K
  • 2K
  • 6.3K

Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Casting : acteurs principauxThe Nice Guys

Casting complet du film The Nice Guys
Match des critiques
les meilleurs avis
The Nice Guys
VS
Avatar Behind_the_Mask
7
Shane Black "bang"-t-il encore ?

C'est un brave gars, Shane Black. Après une embardée Marvel, il retrouve la route qu'il connaît le mieux. The Nice Guys est donc un film fun et à la cool qui satisfera l'amateur d'entertainment décomplexé. Les années soixante dix servant de décor à l'intrigue séduisent, avec son art inimitable de l'association de couleurs et de textures improbables, ainsi que sa merveilleuse BO qui déchire. Mais cela ne tire jamais vers le mauvais goût. Les personnages, eux, sont instantanément...

34 5
Nice & Nicer

Par rapport aux attentes suscitées par le retour de Shane Black au registre du buddy movie, et aux échos très favorables entendus un peu partout, le sentiment qui prédomine est la déception. "The nice guys" reste un divertissement sympathique, qui parvient à arracher quelques éclats de rire et permet de se changer les idées, mais on pouvait s'attendre à mieux. Le film s'avère assez bancal, Shane Black tentant maladroitement de faire cohabiter un scénario "sérieux" de polar... Lire la critique de The Nice Guys

8
Critiques : avis d'internautes (283)
The Nice Guys
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L.A. detectives

Shane Black, c'est l'histoire d'un acteur de seconde zone, d'un scénariste de grand talent et d'un réalisateur banquable. Après les 1,2 milliards de recettes de son Iron man 3, The Nice Guys était censé être une série téléviséz au commencement du projet, mais cette idée fût abandonnée au profit d'un format de près de 2h adapté au cinéma. Dans un Los... Lire l'avis à propos de The Nice Guys

57 16
Avatar Vincent Ruozzi
7
Vincent Ruozzi ·
Le cogneur et le loser.

Initialement prévu comme une série télévisée, The Nice Guys permet au célèbre scénariste Shane Black de revenir à la mise en scène trois ans après être passé par la case Marvel pour les besoins de Iron Man 3, commande aussi carrée qu'impersonnelle. Visiblement heureux de pouvoir revenir à son univers de prédilection sans qu'on ne... Lire la critique de The Nice Guys

125 15
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Shane BLack rencontre Dashiell Hamett

Parce que oui, si on résume sérieusement l'intrigue on ne pourra pas trouver plus fragrant que ça: un scénariste qui aime les duos mal assortis, se lâchant sur une intrigue vue et revue de romans noirs dont Hamett nous a gratiné généreusement tout au long de ces récits. Mais... Putain ça marche ma caille !!! Si tu veux un résumé vite-fait bien fait de chez moi, c'est l'histoire d'une... Lire l'avis à propos de The Nice Guys

46 15
Avatar Matrick82
8
Matrick82 ·
Critique de The Nice Guys par pierrick_D_

Los Angeles,1977.March et Healy,deux détectives privés minables,sont amenés à enquêter sur la même affaire,la disparition d'une jeune femme.Ce film est l'oeuvre de deux stars hollywoodiennes des eighties,le scénariste Shane Black et le producteur Joel Silver,qui avaient collaboré à l'époque sur les sagas "L'arme fatale" et "Predator",et Silver a produit en 2005 la première réalisation de... Lire l'avis à propos de The Nice Guys

6
Avatar pierrick_D_
5
pierrick_D_ ·
Découverte
Magicien, j'ose

À l'époque, je l'avoue, j'adorais déjà le cinéma. C'était comme des tours de magie et j'ai toujours été facilement impressionnable. À cause de mon vieux qui, lui-même, crachait pas dessus et m'avait toujours, greffé à sa pogne, j'ai mangé de la péloche plus que de raison. Ce mec a planté la graine insidieuse de la cinéphilie dans ton serviteur, mon ami. Sans vergogne. J'ai son nom, son... Lire la critique de The Nice Guys

90 17
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·
Toutes les critiques du film The Nice Guys (283)
Bande-annonce
The Nice Guys
Vous pourriez également aimer...