Bande-annonce
Affiche Noce blanche

Noce blanche

(1989)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 16
  2. 21
  3. 46
  4. 109
  5. 263
  6. 552
  7. 603
  8. 308
  9. 66
  10. 33
  • 2K
  • 72
  • 616

François Hainaut, la cinquantaine, enseigne la philosophie dans un lycée de Saint-Etienne et vit en harmonie avec sa femme Catherine. Une de ses élèves, la fragile Mathilde Tessier, est menacée de renvoi. La jeune fille, brillante mais rebelle à toute autorité, vit seule. Fascinée par cette...

Casting : acteurs principauxNoce blanche

Casting complet du film Noce blanche
Match des critiques
les meilleurs avis
Noce blanche
VS
La chaise vide

Dans le cadre il y a deux corps qui se regardent. L'un est un bloc, ancré au sol, stature droite et imposante, le regard vif. L'autre est petite et fine, enveloppée dans une beauté glacée. Il est vissé dans l'écran, elle semble être prête à s'évaporer, disparaître, le laisser seul dans le champs. Et pourtant, par un jeu de lumières, un doux voile de soleil qui transperce les trous dans la fenêtre, le son de la campagne où le bruit d'une sonnerie, le vide d'une place délaissée au fond d'une...

17 3
Le film francais du siècle dernier sur lequel on a le plus déliré

Si Brisseau aura semble-t-il droit à une postérité dans le cinéma francais c’est qu’il a été le démiurge d’un genre qu’il aura alimenté avec une persévérance touchante tout au long de sa petite carrière : le film ridicule.Ridicule et hyperclicheteuse en effet du début à la fin cette histoire de nymphette amoureuse de son professeur de français (n’est pas Nabokov qui veut) ; ridicule et grotesque ces dialogues de romans de gare sur-articulés avec un sérieux de pape par des acteurs-robots qui... Lire l'avis à propos de Noce blanche

7 3
Critiques : avis d'internautes (18)
Noce blanche
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Noce blanche par Cinemaniaque

Premier film de Brisseau que je découvre, et certainement pas le dernier ! Images soignées, musique magnifique, Vanessa Paradis sublime et magnifiée par une photo exemplaire (et quel corps !), Bruno Crémer très bon... Un Lolita new age, plus métaphysique, plus poétique, plus lyrique, plus tragique. Un chef-d'oeuvre. Lire la critique de Noce blanche

5 1
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·
Découverte
L'océan François, il y a l'océan.

Après 6 ans, aucun fuckin' film n'a reussi à me faire ressentir un tiers de ce qu'a pu me faire ressentir ce putin de chef d'oeuvre. Et je pèse mes mots. Ce qui te frappe en premier c'est que Vanessa Paradis est quand même vraiment bonne, même fatiguée, malade, avec la gueule de bois, mais surtout à poil. La beauté simple, épurée des années 80/90, minceur, peau blanche, fringues de l'époque (... Lire la critique de Noce blanche

14 1
Avatar Hell C. Methenni
10
Hell C. Methenni ·
Vanessa, Vanessa, Vanessa, saute-moi au cou...Vanessa, Vanessa, Vanessa, cherche-moi des poux...

A ma gauche, une jeunette, 1m56, 43 kg...A ma droite, un homme mûr, 1m82, 91kg... Ne pariez pas, il n'a aucune chance. Non seulement il est foutu, mais il passera pour un vieux salaud libidineux. Elle sera une victime. C'est inévitable, c'est une loi naturelle. Même sa lucidité ("ce n'est pas possible, dans dix ans je serai un vieillard") n'y changera rien. Oui mais voilà, nous ne sommes pas... Lire la critique de Noce blanche

12 8
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·
Critique de Noce blanche par Vico-le-Bel

Tout d'abord toutes mes félicitations (qui valent ce qu'elles valent) à Vanessa Paradis qui pour une gamine de 16 ans qui joue dans son premier film un rôle si compliqué, sans parler des scènes où elle apparaît nue, son corps sublimé par la caméra de Brisseau qui n'a pas été des plus tendre avec elle sur le tournage, d'après les rumeurs... Le film se déroule sur trois espaces : la maison du... Lire l'avis à propos de Noce blanche

2 1
Avatar Vico-le-Bel
5
Vico-le-Bel ·
Est-ce que tromper, c'est se tromper ?

Pour qui a déjà vu un film de Jean-Claude Brisseau, on reconnait déjà plusieurs de ses thématiques, à savoir la question du désir féminin, et ce qui concerne la sexualité. C'est l'histoire d'un drame adultérin comme le cinéma en a pondu des tonnes, mais reconnaissons la révélation majeure qu'est Vanessa Paradis ; pour son premier rôle, à seize ans, elle est vraiment étonnante, à la fois dure et... Lire l'avis à propos de Noce blanche

2
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·
Toutes les critiques du film Noce blanche (18)
Bande-annonce
Noce blanche
Vous pourriez également aimer...