Affiche Lilya 4-Ever

Critiques de Lilya 4-Ever

Film de (2002)

Wow...

Lilja 4-Ever m'a laissé absolument pantois. En plus de très bien traiter d'un sujet particulièrement difficile à porter sur écran sans tomber dans la caricature ou l'excès, Lukas Moodysson a l'audace de nous en mettre plein la vue avec une mise en scène vraiment excellente et des acteurs extrêmement bons et convaincants. C'est le premier grand rôle d'Oksana Akinshina, et elle montre ici un très... Lire l'avis à propos de Lilya 4-Ever

11
Avatar skacky
9
skacky ·

For ever

Ou comment s'acheter une bonne conscience à peu de frais. Moodysson ne se contente pas d'un sujet archi balisé, il nous DIT quoi en penser (au cas où quelque forcené tenterait de résister à sa prise d'otage pathos). Lilya n'est pas seulement pauvre, abandonnée, violée, prostituée etc. Elle est aussi filmée en conséquence (sortez vos mouchoirs) avec ce fameux effet... Lire la critique de Lilya 4-Ever

13 13
Avatar bilouaustria
4
bilouaustria ·

Vestiges d'une classe ouvrière

CRITIQUE Quand on fait le constat de la misère, est-ce du misérabilisme ? Je trouve personnellement que le film ne s'en sort pas si mal, n'est jamais trop écoeurant sur la forme tout en l'étant sur le fond. Il ne s'en sort pas si mal pour un sujet vraiment casse-gueule où le pathos peut facilement déborder, surtout parce que c'est la triste vérité pour bon nombre de prostituées (la très très... Lire la critique de Lilya 4-Ever

7
Avatar Andy Capet
6
Andy Capet ·

Critique de Lilya 4-Ever par HammerKlavier

Le réalisateur tombe dans le misérabilisme en essayant de nous décrire comment une jeune fille russe quitte son pays pour alimenter un réseaux sexuel suédois. Le sort s'acharne sur le jeune fille et on sent un certain sadisme de la part du réalisateur a l’égard de son héroïne. Si l'on veut dénoncer une injustuce de façon constructive décrite dans le contexte sociale précis que le réalisateur... Lire l'avis à propos de Lilya 4-Ever

3 5
Avatar HammerKlavier
5
HammerKlavier ·

Critique de Lilya 4-Ever par Eowyn Cwper

Le désemparement de l’ex-URSS : une affliction que même les réalisateurs suédois vont chercher. La jeunesse abandonnée, hypnotisée par des USA qu’elle jalouse et méprise à la fois et qui la font graver ”Lilya 4-ever” en deux alphabets comme pour oublier que c’est de l’autre côté du monde et qu’on n’a guère mieux à faire que de comparer sa date de naissance à celle de stars. Le... Lire la critique de Lilya 4-Ever

Avatar Eowyn Cwper
4
Eowyn Cwper ·

poor thing

tu sais le film où tu sais, scène après scène, que ça finir encore plus mal que ça a commencé? t'en as mal au bide mais tu vas jusqu'au bout? tout est beau et dégueulasse à la fois? et ben c'est celui-là. suis allée le voir car j'ai adoré Fucking Amal, et je n'ai pas regretté. Lire l'avis à propos de Lilya 4-Ever

1
Avatar lelapinlelapin
9
lelapinlelapin ·

Un film coup de poing

Vu par hasard il y a quelques années sur Arte tard un soir d'errance télévisuelle et je dois dire que j'avais été bien secouée. Pourtant je ne suis pas spécialement une petite nature. Mais le fait que toute l'histoire soit vraie joue beaucoup je pense. Le film est brut, dur et retransmet à merveille le destin d'une ados russe qui voulant fuir son existence misérable suit un mec en europe... Lire l'avis à propos de Lilya 4-Ever

1 4
Avatar AnasD
8
AnasD ·

Une vacuité excentrique et indigeste

Je n'ai pas aimé du tout, j'ai même détesté ce film, qui jouit pourtant d'une certaine notoriété ici. Alors c'est peut-être moi qui suis passé totalement à côté du film. Je ne sais plus quel théoricien littéraire disait que si l'on aime pas un grand chef d'oeuvre de la littérature, c'est de notre faute, pas celle de l'oeuvre. Je n'ai peut-être pas compris son essence. Mais c'est typiquement... Lire la critique de Lilya 4-Ever

Avatar Reymisteriod2
3
Reymisteriod2 ·

Critique de Lilya 4-Ever par draz1980

Ce film, je le situe dans la même lignée que Nobody knows, je l'ai vu une fois, j'ai été fort marquée mais je ne l'ai jamais revu alors que je l'ai en dvd. Une jeune fille russe tombe amoureuse, se laisse embobiner et se retrouve en Suède là où elle pense faire fortune. Lukas Moodysson frappe fort, même plus fort qu'avec Fucking Amal. Lire la critique de Lilya 4-Ever

Avatar draz1980
8
draz1980 ·