Bande-annonce
Affiche Les Invisibles

Les Invisibles

(2012)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 2
  2. 2
  3. 4
  4. 16
  5. 48
  6. 155
  7. 535
  8. 803
  9. 334
  10. 108
  • 2K
  • 231
  • 2.3K

Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres ; ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie...

Casting : acteurs principauxLes Invisibles

Casting complet du documentaire Les Invisibles
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Invisibles
VS
" Des gens qui s'aiment, qui se racontent "

Qui sont ces invisibles ? Des êtres qui brisent nos conceptions, totalement. Une représentation de cette noble vieillesse, si mal représentée dans nos médias. Toujours vue soit malade, soit niaise. Et surtout cette vieillesse qui vit son homosexualité et qui, là, est invisible. Mais surtout les invisibles ce sont aussi des homosexuels joyeux, pétillants, loin (pas toujours) d'un discours victimaire. Ils aiment la vie, ils ont un regard sur cette dernière et sur les époques traversées d'une...

14
Avatar Zarathoustra93
5
Zarathoustra93
Logorrhée un peu trop auto-satisfaite...

J'écris en VS (contre un excellent critique de senscritique au demeurant) pour apporter de la nuance. Bon, clairement, il y a une demi-heure de trop de laissée au montage. Les témoignages traînent, insistent, cherchent maladroitement à faire naître l'émotion à tout prix quand ils auraient gagnés à être plus brefs et moins martelés. En outre le film est assez mal construit, manquant de structure, de logique (dans sa structure j'entend) et de rythme. C'est un peu facile de ne s'emmerder d'aucune... Lire l'avis à propos de Les Invisibles

2 1

Critiques : avis d'internautes (46)

Les Invisibles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Les Invisibles par Patrick Braganti

Je me suis fait aujourd'hui onze nouveaux amis. Ils ont en commun d'être âgés de plus de 70 ans, d'être homosexuel(le)s. Ce sont des hommes et des femmes, la plupart en couple, qui reviennent sur leur enfance, leur jeunesse et leur parcours. Mais là où on penserait entendre du dépit, de l'apitoiement, de la rancœur, de la plainte, on reçoit des témoignages intelligents, lucides et parfois drôles... Lire la critique de Les Invisibles

33 3
Avatar Patrick Braganti
9
Patrick Braganti ·
Nous

J'ai la grace d'avoir un ami qui n'a pas réellement aimé ce film. Ce qui me permet de reconnaître non en quoi je l'ai apprécié, mais les limites critiques de cette appréciation. Je suis ressorti léger léger de ce petit bout de cinéma, dont j'ai aimé le rythme et le montage, qui semble parfois bateau, mais en apparence à mon sens seulement - à la hauteur du propos : une forme de proximité sans... Lire l'avis à propos de Les Invisibles

12 2
Avatar Kliban
8
Kliban ·
Critique de Les Invisibles par pierreAfeu

Ce qui frappe en premier lieu, ce sont des témoignages remarquables. La relation de confiance qui s'est nouée entre les intervenants et le réalisateur donne naissance à une parole libre, sincère, inattaquable. À l'heure où les propos les plus infâmes sortent du bois pour nourrir une homophobie qui ne s'assume même plus, celles et ceux qui parlent ici leur opposent dignité, enthousiasme et amour... Lire l'avis à propos de Les Invisibles

4
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·
Découverte
La belle parole

À l’heure où la question du mariage pour tous (non pas par conformisme ou par norme, mais juste pour avoir le choix d’y penser, de le faire si ça chante) cristallise les attitudes rétrogrades d’une partie des Français qui, gros conseil d’ami, devraient retourner vivre au Moyen-Âge avec Boutin, Vanneste et Copé comme hérauts (bouffons) prêchant un obscurantisme sans limites et sans complexes,... Lire l'avis à propos de Les Invisibles

13 3
Avatar mymp
8
mymp ·
Critique de Les Invisibles par Charles Dubois

C'est un pari que propose Sébastien Lifshitz. Celui de donner la parole à des hommes et des femmes inattendus. Lorsque l'on lit le postulat de départ ("témoignages d'homosexuels nés durant l'entre deux guerres", c'est à dire des vieux qui nous racontent leur vie sexuelle, considérée à l'époque comme déviante, si l'on veut grossir le trait) on ne peut qu'être légèrement dérouté. Et au... Lire la critique de Les Invisibles

1
Avatar Charles Dubois
8
Charles Dubois ·
Toutes les critiques du documentaire Les Invisibles (46)
Bande-annonce
Les Invisibles
Vous pourriez également aimer...