Affiche Le Parrain

Critiques de Le Parrain

Film de (1972)

Or, noir et sang

Qu’est-ce qui fait d’un film un très grand film ? Comment expliquer que s’impose à vous dès le premier plan-séquence, qui part du visage de l’interlocuteur pour très lentement révéler le Parrain, une épaisseur et une puissance qui ne se démentiront pas un seul instant sur les trois heures que va durer cette saga ? Le Parrain est un film total.... Lire la critique de Le Parrain

312 24
Avatar Sergent_Pepper
10
Sergent_Pepper ·

L'opéra sanglant

Et si The Godfather était la synthèse parfaite entre le film d'auteur et la grosse production ? Avec cette oeuvre de commande adaptée du roman de Mario Puzo, l'enfant du Nouvel Hollywood, tout juste sortie de l'écurie Corman, fait rentrer le film de gangsters dans une nouvelle ère, tout en rendant hommage aux films du genre des années 1930. Il donne une dimension baroque à... Lire l'avis à propos de Le Parrain

109 13
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

Un monument du cinéma

Au commencement était le livre. Un livre de Mario Puzo qui devint rapidement un best-seller dès sa sortie. De ce livre, Puzo et Coppola en feront en scénario. Ne trouvant personne pour réaliser le projet, Coppola se lance dans sa réalisation suite aux conseils avisés de son ami George Lucas. Le... Lire la critique de Le Parrain

119 11
Avatar Vincent Ruozzi
10
Vincent Ruozzi ·

La tragédie grecque antique, version Mafia

Et dire que Sergio Leone était pressenti pour tourner Le Parrain. Je n'ose pas imaginer l'absolu chef d'œuvre qui aurait pu en découler, notamment avec son compère Ennio Morricone aux manettes de la trame sonore... Françis Ford Coppola n'était cependant pas un manchot, et le Parrain est un des joyaux de sa filmographie, un film emblématique du renouveau d'Hollywood. Plutôt que de faire une... Lire la critique de Le Parrain

64 12
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·

Le festival de Caan...

Tout a déjà été dit sur ce film, un des plus grands jamais réalisé. Tout le monde a vanté, un jour son casting impeccable : un Brando ressuscité, un Pacino naissant, bien loin de ses tics d'aujourd'hui, Robert Duvall et James Caan, toujours parfaits, et Diane Keaton, et John Cazale, et le bon vieux Sterling Hayden, et la mère, magnifique la mère... Tout le monde a applaudi, un jour une des... Lire la critique de Le Parrain

359 131
Avatar Torpenn
10
Torpenn ·

I believe in America.

Qui n'a pas tremblé, ou tout du moins eu le chair de poule en entendant les premiers mots prononcés dans ce film, avant même que la première image n'apparaisse ? Et on se retrouve plongé dans le bureau de Don Corleone, pièce très sombre, oppressante alors qu'au dehors le mariage de sa fille bat son plein. Rarement entrée en matière n'a été si fine, intelligente et en même temps explicite. Chaque... Lire la critique de Le Parrain

29 8
Avatar raisin_ver
10
raisin_ver ·

La ballade des gens heureux

C’est un doux euphémisme de dire que le Parrain a influencé bon nombres de réalisateurs. Le Parrain, ce n’est pas qu’une simple fresque familiale dans un environnement de la pègre, c’est aussi et surtout une reconstitution d’époque formidable, que cela soit dans un New York crépusculaire ou dans les contrées paisibles et arides de la Sicile. Dès les premières minutes, on voit le décor et... Lire l'avis à propos de Le Parrain

59
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Le cinéma repose avec les poissons

Aujourd'hui je m'attaque à un gros morceau du 7ème art, un film qui m'a marqué dès le premier visionnage et qui ne cesse de bien vieillir. Le Parrain est sûrement le film qui vient directement en tête lorsqu'on pense Mafia, Italie, quartier d'orange dans la bouche... C'est un monument du cinéma et je n'ai pas la prétention de vouloir l'analyser, tellement l'entreprise serait... Lire l'avis à propos de Le Parrain

27 3
Avatar Sullyv4ռ
10
Sullyv4ռ ·

Le monument Parrain

Il était un film à l'aura bien trop consensuelle à mes yeux. Mais toute la mauvaise foi de SC ne peut rien, tout le cheptel de trolls de la toile est nul et non avenu ; je ne parviens pas à lui trouver une lacune. C'est un monolithe du cinéma, sans aspérités, sans failles. Pour m'éviter la litanie de superlatifs déjà bien embarquée, j'arrache au roc de Coppola trois éclats particuliers, trois... Lire la critique de Le Parrain

38
Avatar Raf
10
Raf ·

Soumission

L'homme est humble. Assis face au grand bureau du Don. L'ambiance est pesante et la lumière rare. Au dehors il y a la musique, les flonflons qui résonnent dans ce bureau sombre. La fête qui tente de pénétrer le business par ces fenêtres fermées. L'homme vient demander de l'aide. Il vient réclamer vengeance pour sa fille humiliée. Le Don écoute en caressant nonchalamment le chat qui joue... Lire la critique de Le Parrain

50 35
Avatar Ze Big Nowhere
10
Ze Big Nowhere ·