Bande-annonce
Affiche La Soif du mal

La Soif du mal

(1958)

Touch of Evil

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 8
  2. 17
  3. 26
  4. 64
  5. 190
  6. 575
  7. 1624
  8. 2599
  9. 1502
  10. 600
  • 7.2K
  • 589
  • 5.4K

À Los Robles, ville-frontière entre les États-Unis et le Mexique, un notable meurt dans un attentat. L'enquête qui s'ensuit oppose deux policiers : Vargas, haut fonctionnaire de la police mexicaine, en voyage de noces avec sa jeune épouse américaine, Susan, et Hank Quinlan, peu amène vis-à-vis de...

Casting : acteurs principauxLa Soif du mal
Casting complet du film La Soif du mal
Match des critiques
les meilleurs avis
La Soif du mal
VS
Critique de La Soif du mal par Kalian

Avant de voir ce film, ma connaissance d'Orson Welles se résumait à une œuvre, Citizen Kane. Si elle est considérée par beaucoup comme l'une des meilleures pellicules de l'histoire du cinéma, les avis de mes proches étaient pourtant plus réservés : "c'est chiant" ou "je me suis endormi devant". Alors forcément, j'étais un peu inquiet au moment de lancer ce classique du film noir. Disons qu'il ne m'a fallu que 3 minutes, au sortir d'un plan-séquence d'ouverture de folie, pour comprendre que...

50 6
La bibine du mal

Aïe, aïe, aïe. Masochisme quand tu nous tiens... Enfin, je commence. Après avoir bavé d'envie devant l'affiche de "La soif du mal" du grand Orson et pleuré pour les problèmes inhérents au désaccord sur la forme du film entre le petit Welles et les grand dirigeants de studios je n'ai pu, par sollicitude, envisager autrement l'approche de ce film à l'aura indescriptible que par la director's cut. Après avoir gouté au mystère avec "Citizen Kane", je m'attendais plus ou moins à me faire servir le... Lire l'avis à propos de La Soif du mal

33 43
Critiques : avis d'internautes (90)
La Soif du mal
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Réalisation en béton

Enfin découvert ce que beaucoup mettent sur un piédestal, La soif du mal étant sur toutes les lèvres quand on évoque des films références du film noir, ou de films tout court. Orson Welles est un grand nom du cinéma et un technicien redoutable, mais je dois dire que je sors du film avec une déception assez prononcée. J'ai en effet du mal à comprendre ce que beaucoup trouvent de génialissime dans... Lire l'avis à propos de La Soif du mal

7
Avatar oso
7
oso ·
Découverte
Critique de La Soif du mal par reno

Le plan-séquence chez Welles a une double fonction dans son déroulement d'abord et dans son interruption ensuite. Classiquement le plan-séquence traduit l'écoulement du temps sans solution de continuité et permet l'authentification du spectateur à l'action. La continuité improbable du plan-séquence initial se voit interrompue par une explosion. La coïncidence d'émotion qui lie alors personnages... Lire l'avis à propos de La Soif du mal

57 12
Avatar reno
10
reno ·
« Je dois tourner un thriller chez Universal, avec Charlton Heston en Mexicain … » *

*Tim BURTON – « Ed Wood » (propos prêtés à Orson Welles, interprété par Vincent d’Onofrio, lors de sa rencontre avec Ed Wood dans un bar de Hollywood) Au reste les autres principaux rôles de « Mexicains » seront confiés à un Russe (Akim Tamiroff) et à une Allemande (Marlène Dietrich). Orson Welles n’en est plus à une aberration … De fait le film est l’adaptation d’un roman tout... Lire la critique de La Soif du mal

60 11
Avatar pphf
8
pphf ·
Le preux chevalier contre le colosse déchu

Exilé d'Hollywood depuis la Dame de Shanghaï en 1947, Orson Welles fit un retour triomphal et inattendu dans le cinéma américain avec la Soif du mal. On sait que c'est grâce à Charlton Heston qui voulait être dirigé par lui, que Welles a pu réaliser ce polar car Universal n'en voulait pas, mais l'insistance et l'entêtement de la star ont fait ployer le studio... Lire l'avis à propos de La Soif du mal

26 26
Avatar Ugly
8
Ugly ·
Chef d'oeuvre incontestable de film noir

Démarrant sur un plan séquence explosif d'une splendeur sans précédent et se terminant sur la sublime silhouette de Marlène Dietrich se perdant dans la nuit, ce splendide film noir surprend et éblouit de bout en bout. D'abord et en grande partie grâce à Orson Welles, gigantesque de corps et d'esprit. En tant que scénariste écrivant une histoire superbement construite et extrêmement originale,... Lire la critique de La Soif du mal

31 8
Avatar Northevil
9
Northevil ·
Toutes les critiques du film La Soif du mal (90)
Bande-annonce La Soif du mal
Vous pourriez également aimer...