Bande-annonce
Affiche J'ai toujours rêvé d'être un gangster

J'ai toujours rêvé d'être un gangster

(2008)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 34
  2. 40
  3. 80
  4. 153
  5. 379
  6. 849
  7. 1694
  8. 1242
  9. 445
  10. 138
  • 5.1K
  • 365
  • 2.7K

4 histoires se déroulent dans ou autour d'une cafétéria, au bord d'une nationale. Le spectateur fait alors la connaissance de nombreux personnages.

Casting : acteurs principauxJ'ai toujours rêvé d'être un gangster

Casting complet du film J'ai toujours rêvé d'être un gangster
Match des critiques
les meilleurs avis
J'ai toujours rêvé d'être un gangster
VS
Avatar Stephane Gallais
7
Braquage raté

C'est toujours un peu compliqué de se lancer dans un film à sketch qui plus est s'il est filmé en noir et blanc. Il faut que les parties soient de qualités égales et surtout que l'ensemble est un sens. Si tout cela reste au stade du procédé, le film sera raté malgré toutes les bonnes intentions qui peut en découler. Avec ce film, Samuel Benchetrit a rempli une bonne partie du contrat. Divisé en 4 sketchs racontant chacun un vol plus ou moins raté (sauf un), l'intrigue garde comme point...

9 8
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par Kibruk2

Quelques bons dialogues en début de sketchs font penser qu'on va passer un sympathique moment de rigolade. Hélas, on est bien loin des envolées mémorables écrites par Audiard, ce qui fait que l'ennui gagne souvent. Au final, aucune histoire n'est remarquable, et celle avec Bashung et Arno est même totalement hors sujet. Les hommages plus que visibles au cinéma classique apportent peu, ils font plus exercices de style gratuits qu'autre chose. Le concept était pourtant bon, et... Lire la critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

Critiques : avis d'internautes (51)
J'ai toujours rêvé d'être un gangster
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par fetzu

C'est l'histoire d'une classe d'école. Aujourd'hui c'est test de français, et, au programme: dictée. À la fin du test, le maître ramasse les copies pour se rendre compte qu'un élève n'a pas du tout gratté le bon texte sur le papier.. mais a plutôt inventé sa propre histoire. Mais le maître ne peut pas vraiment en vouloir à cet élève: il n'a peut-être pas écrit le bon texte, mais il n'a pour... Lire l'avis à propos de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

22
Avatar fetzu
9
fetzu ·
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par Neena

Un très bon film, comme on en fait trop peu. (Je sais, je dis ça souvent.) Le synopsis de "J'ai toujours rêvé d'être un gangster" est simple : il suffit de s'en référer au titre. Deux hommes qui kidnappent une adolescente suicidaire, un homme non-armé qui tente de braquer un bar tenu par une femme armée, un groupe d'anciens braqueurs qui se retrouvent, deux chanteurs qui... Lire la critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

5
Avatar Neena
10
Neena ·
Découverte
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par batman1985

Que j'aime quand des films se démarquent des productions totalement typiques de leurs pays. Et Dieu sait si la France s'est enfermée dans une forme de cinéma dans laquelle elle a bien du mal à s'en sortir. C'est donc avec joie que l'on peut déjà accueillir l'oeuvre de Samuel Benchetrit, tout jeune cinéaste, qui nous concocte déjà une très belle affiche, où l'on voit sa femme poser en donnant le... Lire l'avis à propos de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

11
Avatar batman1985
8
batman1985 ·
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par Pom_Pom_Galli

"J'ai toujours rêvé d'être un gangster" est une sorte de mélange de Jim Jarmusch et de Tarantino avec un soupçons de belgitude le tout interprété par des acteurs européens prestigieux. Revendiquer de tels référence aurait pu faire craindre le pire. Heureusement, Benchetrit manie intelligemment ces références pour éviter la mauvaise copie et créé ainsi un film personnel et inclassable. Des... Lire la critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

4
Avatar Pom_Pom_Galli
10
Pom_Pom_Galli ·
Critique de J'ai toujours rêvé d'être un gangster par Jean-Joseph_K

Une bonne surprise que ce film-là. La lenteur est assumée, les situations ne versent pas dans la loufoquerie à outrance, les dialogues sont sympathiques et les acteurs son tous plaisants : d'Edouard Baer à Laurent Terzieff en passant par Alain Bashung, c'est un plaisir de les voir évoluer dans cet univers en noir et blanc. Preuve que Benchetrit ne fait pas que des livres de merde. Lire l'avis à propos de J'ai toujours rêvé d'être un gangster

5 1
Avatar Jean-Joseph_K
7
Jean-Joseph_K ·
Toutes les critiques du film J'ai toujours rêvé d'être un gangster (51)
Bande-annonce
J'ai toujours rêvé d'être un gangster
Vous pourriez également aimer...