Bande-annonce
Affiche Demolition Man

Demolition Man

(1993)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 133
  2. 226
  3. 393
  4. 997
  5. 2202
  6. 4610
  7. 5219
  8. 2498
  9. 673
  10. 334
  • 17K
  • 793
  • 2.3K

Voir Demolition Man dès maintenant sur

YouTube

En 2032, à San Angeles, une mégalopole californienne où toute violence a été éradiquée, Simon Phoenix, un tueur psychopathe condamné à une longue peine d'hibernation et de rééducation, profite d'une visite médicale pour s'évader. Seul recours pour le neutraliser : réanimer son ennemi de toujours :...

Casting : acteurs principauxDemolition Man

Casting complet du film Demolition Man
Match des critiques
les meilleurs avis
Demolition Man
VS
Wesley et Sylvester s'talonnent

Marco Brambilla, réalisateur italien à la filmographie plus que succincte, s'essaie pour son premier long métrage à la science fiction et à l'action, non sans humour. Et aussi inespéré que cela puisse paraître, le résultat est plutôt convaincant ! SYLVESTER SHOOTS, WESLEY SNIPES Le face à face entre l'étalon italien et notre cher cabotineur expert en fraude fiscale est musclé, en témoigne cette intro qui nous plonge immédiatement dans le vif du sujet. 1996, John, top cop toujours (s)partant...

70 29
Démolition de censure

Du haut de sa carrière pléthorique, Sylvester Stallone possède bien des visages : ceux emblématiques, les costauds avant tout, les rigolos ou encore les tourmentés. Bien sûr, raisonner de la sorte n’a pas de sens tant un rôle peut marier les genres, au même titre que ce serait un tort que de réduire l’interprète à la paire Rocky & Rambo : tout ceci pour dire que le bonhomme est, de par sa versatilité et la profondeur de sa filmographie, proprement... Lire la critique de Demolition Man

Critiques : avis d'internautes (176)
Demolition Man
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Demolition Man par gruute

Blockbuster 90's pur souche, mêlant comédie et action (bon coeff sympathie, du coup). Dommage que le budget pyrotechnie, à sec pour le climax (faut dire que celle de l'intro est assez géniale, encore maintenant !). N.B : pendant des années, je n'avais pas remarqué (en VF) que toutes les références à Pizza Hut (audio, ST et visuelles) venaient en surimpression de Taco Bell).Là, en VO... Lire l'avis à propos de Demolition Man

2
Avatar gruute
7
gruute ·
Découverte
Sa violence vous branche ?

Un flic et un tueur tarés s'envoient des vannes et des grenades non stop avant et après une pause cryogénisation de 36 ans. A la fin, tous les restaurants sont des Pizza Hut. C'est l'un des films funs et bourrins les plus malins du 20e siècle, à la fois parodie d'anticipation et vrai film d'action basique, qui résume à merveille la bienveillance grotesque de la modernité et tourne en dérision à... Lire l'avis à propos de Demolition Man

91 7
Avatar nuisance
8
nuisance ·
To protect and to conserve

Bon bah je préviens, je tiens à mettre de côté tout affectif pour ce film et à rester particulièrement objectif pour cet avis. J'en suis capable. Un dingue pour en arrêter un autre. Y a eu le logo Warner, puis un Los Angeles apocalyptique en flammes. Y a eu Stallone qui est apparu à l'arrière d'un hélicoptère de combat, qui a murmuré en même temps... Lire la critique de Demolition Man

57 39
Avatar zombiraptor
8
zombiraptor ·
Nevermind the Bullock

Je sais que je l'ai déjà faite celle là mais la TNT c'est vraiment de la bombe. Rien de tel pour revoir toute une collection de films que les chaînes dites historiques n'osent plus (re)diffuser —par décence peut être— mais faisant le bonheur de la nouvelle génération qui découvre ainsi les raisons de tant d’élans nostalgiques de la part des studios visant les trentenaires d'aujourd'hui. Et... Lire la critique de Demolition Man

110 37
Avatar real_folk_blues
6
real_folk_blues ·
Les 3 coquillages

Face à Wesley Snipes en psycho-killer hystérique et blond oxygéné, Sly parodie avec bonheur ses rôles de durs en semant la merde dans un futur new age politiquement correct, où le crime, le sexe et même les jurons ont disparu. Tout ceci donne lieu à des scènes réjouissantes et fort drôles (la machine à gros mots, le coup des 3 coquillages, le safe-sex, les répliques lapidaires de Sly, ou... Lire l'avis à propos de Demolition Man

33 38
Avatar Ugly
9
Ugly ·
Toutes les critiques du film Demolition Man (176)
Bande-annonce
Demolition Man
Vous pourriez également aimer...