Une comédie Québécoise décalée pour dénoncer le machisme

Avis sur Babysitter

Avatar DoisJeLeVoir
Critique publiée par le

C'est Monia Chokri, pour sa seconde réalisation après La Femme De Mon Frère, qui adapte la pièce de théâtre de la dramaturge et scénariste Catherine Léger.

Nous sommes en 2022 et le sexisme a toujours une place aussi prépondérante dans notre société. Quand on y pense, c’est tout bonnement incroyable qu’une civilisation développée comme la nôtre ne se rende toujours pas compte que les hommes et les femmes doivent être égaux. C’est sur ce postulat que va partir Babysitter. Seulement, au lieu de me faire une tirade classique concernant le machisme, c’est un style assez décalé qui va nous être proposé.

Au départ, il pourrait sembler tout à fait normal. On remarque tout même que le style de réalisation est atypique dans le cadrage et dans le montage. Cependant, nous sommes loin de nous douter de toute la folie qui va nous embarquer. Ce qui est génial est que la trame de base est tout ce qu’il y a de plus réaliste. Un homme fait un acte déplacé à l’antenne envers une femme. Il est fiché, tout le monde le boycott et il va tenter de se relever. De manière ironique, le film va presque le tourner comme une victime dont le geste condamnable va se transformer une opportunité pour évoluer. En fait, ce film marche un peu sur la tête et rassurez-vous, c’est tout à fait volontaire. À travers cette folie de société va se cacher un message clair. C’est une vraie critique sociétale efficace qui nous est proposée. Il y a une remise en question de la place de l’homme et de la femme dans notre société moderne, ainsi que les rapports qu’ils ont entre eux. Par contre, sur la fin, ça va partir loin et ça pourrait perdre quelques spectateurs.

Il faut noter le génie qui ressort de cette réalisation. On va savourer un message politique fort et passer un moment agréable. C’est tout simplement hilarant. On a des scènes tellement ubuesques que c’est obligé de faire rire. L’atmosphère décalée va permettre de supporter largement et de comprendre le ton ironique. Le but est clairement de se moquer du machisme. Cette comédie est très condensée. Cela se ressent dans son rythme soutenu et heureusement qu’elle ne dure pas plus d’une heure et demie sinon ça aurait pu perdre le spectateur.

Les acteurs sont tous géniaux. Monia Chokri va se donner le rôle de la femme et l’assume parfaitement. La Française Nadia Tereszkiewicz va être une révélation dans le rôle de la fameuse baby-sitter. Si le génie de cette comédie est possible, c’est aussi grâce au talent de Patrick Hivon. Le Québécois régale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1406 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de DoisJeLeVoir Babysitter