Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.
Écouter
Pochette Juggernaut: Omega

Juggernaut: Omega

(2015)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 1
  5. 4
  6. 17
  7. 29
  8. 26
  9. 17
  10. 3
  • 97
  • 10
  • 20
  • 0

Liste de morceauxJuggernaut: Omega

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:25)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:54)
- -
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:04)
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:43)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(11:44)
- -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:35)
- -
1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(45:04)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(21:18)
- -
Critiques : avis d'internautes (2)
Juggernaut: Omega
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le complément indispensable

Deuxième partie du double album Juggernaut qui complète et termine de belle façon le concept. Beaucoup plus "rentre dedans" que l'Alpha, il représente la partie la plus sombre du groupe et c'est pour moi le meilleur des deux. Les parties Linkin Parkiennes du premier volume s'effacent pour laisser apparaître des passages plus Djent et plus screamées voir gruntées. Un petit bémol sur le mix un peu... Lire la critique de Juggernaut: Omega

4
Avatar MathieuCan
9
MathieuCan ·
Découverte
https://www.coreandco.fr/chroniques/periphery-juggernaut-omega-4873.html

Plus ambitieux et mélodique que jamais, le djent de Periphery ne lâche rien sur la qualité des morceaux, tout en rendant moins hermétique son propos. Sauf que l’on a toujours envie d’étouffer Spencer avec le dernier exemplaire de « Trop Pas Magazine » afin qu’il arrête définitivement de ruiner la musique des américains avec ses roucoulades é[mo]cœurantes.

Avatar Cyril Glaume
6
·
Toutes les critiques de l'album Juggernaut: Omega (2)