Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.
Pochette Art Blakey and The Jazz Messengers

Critiques de Art Blakey and The Jazz Messengers

Album de (1958)

Jazz It Is

Moi j'avais rien demandé. Elle était tranquille ma vie, j'aimais la musique comme tout le monde, je croyais que je la connaissais plutôt pas mal. J'étais jeune et con, oui, mais insouciant. Je savais pas que ça existait. Ça, c'est le jazz. Ça, c'est l'impression que la musique prend une autre définition. Une autre dimension. Écouter du jazz, c'est oublier ce qu'on sait de la... Lire la critique de Art Blakey and The Jazz Messengers

74 16
Avatar Black_Key
10
Black_Key ·

Critique de Art Blakey and The Jazz Messengers par little_buddha

Voilà je fais ma première critique musicale, c'est émouvant, j'ai l'impression d'être un enfant qui tâte un nouveau terrain de jeu, et pourtant je sais que ce terrain est glissant. Je m'en prend au deuxième titre du top 111 et j'arrive en déposant comme une fleur mon maigre six sur dix (ce qui n'est pour autant pas une mauvaise note), alors je sais qu'il me faut me justifier devant toute la... Lire la critique de Art Blakey and The Jazz Messengers

8 2
Avatar little_buddha
6
little_buddha ·

Back To The Past S2 N°2 Moanin

Art Blakey and The Jazz Messengers Après m'être attaqué au saxophoniste John Coltrane. Pour cette année 1958 je décide de m'attaquer à un batteur, Art Blakey. Alors évidemment il n'y a pas que lui sur cet album, il y aussi the jazz messenger qui n'ont pas à rougir.... Lire la critique de Art Blakey and The Jazz Messengers

Avatar Falkinth
8
Falkinth ·

Chef d'œuvre

Je suis très exigeant en matière de jazz car il s'agit d'un des genres les plus nobles et les plus humains, comme l'a évoqué Julio Cortazar dans son livre Marelle (meilleure définition du jazz que je connaisse) - et Moanin' le représente de la meilleure des manières avec des thèmes enivrants et des solos à en faire dormir debout Lire la critique de Art Blakey and The Jazz Messengers

1
Avatar Enis Atallah
9
Enis Atallah ·