Couverture Hey June

Hey June

(2020)
12345678910
Quand ?
5.3
  1. 1
  2. 3
  3. 10
  4. 23
  5. 31
  6. 25
  7. 25
  8. 4
  9. 1
  10. 1
  • 124
  • 2
  • 41
  • 0

4 heures dans la vie d’une trentenaire indépendante, fainéante, irrévérencieuse et caustique.

Critiques : avis d'internautes (4)

Hey June
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La nuit d'une dure journée

Les Beatles sont universels, et ils semblent bien être immortels, en plus. En tous cas, ils restent toujours une sorte de bande-son idéale de notre vie, les tourments et les interrogations ayant servi de point de départ à leurs chansons restant d'une modernité intacte. Tout cela pour dire que c'est évidemment une excellente idée que d'utiliser les titres des chansons des...

8
Avatar Eric BBYoda
6
·
All you need is laugh

Le réveil sonne, c’est du reggae, ça commence mal. Suivons June, illustration parfaite de la trentenaire désabusée mais néanmoins perspicace, mener sa barque nauséuse dans les 24h d’une de ses journées types. Entre irritations professionnelles, supplices familiaux et désespoirs amoureux, Fabcaro nous livre un regard juste et empreint d’un savoureux humour noir de la crise de la... Lire la critique de Hey June

1
Avatar besttosee03
7
besttosee03 ·
Découverte
Crise de la trentaine

Cinq ans après le multiprimé « Zaï Zaï Zaï Zaï », le prolixe Fabcaro nous revient avec « Hey June », qu’on peut considérer comme une petite récréation. Prolixe, car il s’agit du dixième album publié depuis l’œuvre qui l’a révélé, que ce soit en tant que dessinateur ou scénariste… L’auteur montpelliérain s’est ici attelé aux dialogues pour ce strip au mini-format mis en images par Evemarie,... Lire la critique de Hey June

Avatar Laurent Proudhon
7
Laurent Proudhon ·
Merci de laisser les Beatles tranquilles.

Donc l'autrice nous raconte sa vie sur le mode "une page/un gag/un à-peu-près sur un titre des Beatles" et c'est sans grand intérêt. Alors c'est plutôt dur de dire que la vie d'une personne n'est pas intéressante et on voudrait être plus dans la bienveillance. Mais quand c'est raté, c'est raté. Histoires basiques sur un dessin des plus oubliable. Lire la critique de Hey June

Avatar RawhideKid
3
RawhideKid ·
Toutes les critiques de la BD Hey June (4)