Soyons vigilants

Avis sur Peacemaker

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

C'est moins bon que le film. Gunn s'est vraiment ramolli. J'avais pourtant bon espoir vu sa précédente série, PGPorn qui était loufoque et moins gentille. Mais la machine Marvel est passée par là.

Il reste bien quelques liens avec Troma : y a du gore et une vulve exposée. Mais c'est vite expédié. Et le traitement du Peacemaker est similaire à celui de Deadpool, c'est-à-dire une grande farce : Peacemaker est vraiment un gentil dans ce film ; oui parfois il tue, mais c'est souvent par erreur, maladresse ou fun. Peacemaker n'est vraiment pas un méchant. Et à force de vouloir nuancer le personnage, l'auteur en a un fait un vrai gentil traumatisé, avec ce que cela implique de flashbacks franchement pénibles. L'intrigue générale est assez faible, la progression est lente, la lenteur est forcée, avec beaucoup de dialogues inutiles, d'interactions au comique peu recherché, de révélations et partages émotionnels assez peu efficaces... (ha et il faut se taper un résumé de l'épisode précédent même au premier épisode, puisqu'on nous rappelle comment le film s'est terminé...)

La mise en scène est correcte, les réalisateurs essaient de filmer comme pour un film. Mais forcément, avec les nombreux dialogues, ça se résume quand même beaucoup à du champ-contrechamp. Les effets spéciaux sont corrects ; on appréciera la volonté de faire faire un max de cascades réelles (ou avec des câbles, mais en gros limiter les fonds verts et autres incrustations numériques - hormis pour Eagle et les Papillon). Les scènes d'action comportent de bonnes idées mais sont souvent mal filmées. Les acteurs font le boulot, mais Cena atteint assez vite ses limites.

Ha oui, y a du sexe, Gunn est peut-être le seul auteur DC/Marvel à inclure le sexe dans un de ses récits et donc à sexualiser ses personnages. C'est bien sauf que ça ne dure pas longtemps... (tout comme les autres marques de politiquement incorrectes qui sont là pour faire genre, comme dans Deadpool). Et la BO est encore rock 'n roll... en fait c'est toujours la même sauce.

Franchement il est loin le temps de "Super" où Gunn parvenait à créer un malaise avec ses super héros bon marchés, où la mort inattendue et brutale d'un personnage marquait le spectateur. C'est bien triste.

Bref, pas terrible cette série. Je ne m'attarderai pas sur la saison 2.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 345 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper Peacemaker