Récits fantasti-érotico-punk

Avis sur Love, Death & Robots

Avatar Glaucome Porte-pinces
Critique publiée par le

Love, Death & Robots - Season #1 - US (2019)

La particularité de chaque épisode sera d'utiliser un style d'animation singulier, porté par une équipe créative spécifique. L'objectif du show est d'explorer le travail d'animation d'artistes du monde entier.

Une très bonne surprise.

J'avais oublié que c'était des courts-métrages, entre 6 et 15 minutes chacun.

Après la grosse claque du 1er épisode (mais Fuck l'univers de malade ! ), on ne peut qu'être surpris du changement de style d'un épisode à l'autre.

Les épisodes sont donc irréguliers, mais sont quand même tous des bijoux d'inventivité, tant dans le scénario que dans le style d'animation. J'ai haïs celui en total motion capture, tellement que l'on voit les acteurs jouer et qu'on les reconnait même...

Certains épisodes parviennent en quelques minutes à poser des bases pour un univers entier, mines formidables pour des idées de séries longues, films ou jeux vidéo.

Le brief des anim/scénaristes comprenait aussi une part d'érotico-violence, les bites à l'air, les lcohes qui se baladent et les têtes arrachées sont légion, mais donnent une cohérence à la saison.

Au final, de belles surprises et de bons moments, agréablement frustrant par leur durée trop courte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Glaucome Porte-pinces Love, Death & Robots