Une comédie romantique de Netflix en demi-teinte

Avis sur Une vie ou l'autre

Avatar DoisJeLeVoir
Critique publiée par le

C’est la première réalisation de la Kényane Wanuri Kahiu. Le scénario a été écrit par April Prosser (Tom et Jerry).

L'été est chaud. Netflix enchaîne donc les films à l'eau de rose pour se rafraîchir. Cette fois, la plateforme de SVOD n'a pas voulu faire uniquement dans la simplicité afin de proposer plus qu’un divertissement basique. Une volonté une louable, mais qui se solde malheureusement par un échec.

L'originalité va venir de la construction. Non pas qu'elle soit inédite, mais elle n'est pas appliquée souvent dans les comédies romantiques. Natalie est peut-être enceinte. Deux scénarios vont s’offrir à nous. Dans le premier, le test est positif alors que dans le second, il est négatif. On va suivre ses “deux vies” en parallèle selon ces hypothèses. Les axes sont plutôt bien faits. Que ce soit sa vie avec un bébé au Texas, ou celle sans être enceinte à Los Angeles, nous l'accompagnons studieusement.

Le hic vient de la manière dont le parallélisme se fait. Ce n'est pas fluide. On passe de manière hésitante de l'un à l'autre. Finalement, bien que les deux histoires aient des qualités, les téléspectateurs vont avoir du mal à s'impliquer dedans. Il est dommage de ne pas avoir réussi à faire ce liant. Se sentir extérieur à l’action provoque de l’ennui. De plus, l’impact d’avoir un enfant jeune semble limité. Bien que les parcours soient différents, sur le fond, les finalités sont équivalentes. On aurait aimé que les axes soient beaucoup plus prononcés afin de donner un sens au fait d’être enceinte à peine diplômée.

Heureusement, Lil Reinhart réussit bien sa prestation. La star de Riverdale arrive à se marquer. Il faut dire que son prétendant de Los Angeles, David Corenswet, ne soulève pas les foules. Alors Danny Ramirez, que le père de la fille, donne beaucoup plus d'énergie. L’acteur américain s’était fait remarquer dans Top Gun: Maverick cette année. La meilleure amie ne sera pas assez utilisée, car elle aurait pu être l'élément-clé qui fait le pivot entre les deux histoires. D’autant plus qu'Aisha Dee se débrouille bien. Au passage, c’est toujours agréable de voir le sympathique Luke Wilson. Il va opérer dans le rôle du père de Natalie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 108 fois
2 apprécient

Autres actions de DoisJeLeVoir Une vie ou l'autre