Bande-annonce
Affiche Tous les matins du monde

Tous les matins du monde

(1991)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 23
  2. 41
  3. 70
  4. 151
  5. 368
  6. 738
  7. 1237
  8. 873
  9. 275
  10. 109
  • 3.9K
  • 219
  • 1.6K

À la fin de sa vie, Marin Marais, prestigieux violiste de Louis XIV, se souvient de son apprentissage avec Monsieur de Sainte Colombe, grand maître de la viole de gambe. Professeur austère et intransigeant, ce dernier ne va pas de main morte avec son jeune élève ainsi que ses deux filles. Suite au...

Casting : acteurs principauxTous les matins du monde

Casting complet du film Tous les matins du monde
Match des critiques
les meilleurs avis
Tous les matins du monde
VS
L'art pour l'art ou l'art pour plaire.

Ce film d'Alain Corneau est un peu un OVNI dans sa filmographie qui me semble comporter plutôt des polars ou des films d'action. Là, il a adapté un roman consacré à la vie du musicien Marin Marais.C'est un film austère dans lequel le jeune Marin Marais sollicite Monsieur de Sainte Colombe pour qu'il lui enseigne l'art de la viole de gambe dont il est le maître de l'instrument à l'époque. Mais les choses ne sont pas simples car Monsieur de Sainte Colombe...

8 4
Matin : moment pourri de la journée qui vous gâche tout le plaisir d'avoir été vous coucher

Et dire que méprisant le public et Marielle, Arte s'est permis de déprogrammer sa grille pour nous infliger cette punition télévisuelle ! Cette histoire neu-neu est casse-bonbons du début à la fin n'excitera que les amateurs de métaphysique qui seraient capables de disserter sur la beauté d'une bouse de vaches... Voyez donc les louanges... Allant donc résolument contre les admirateurs de ce pensum délirant (Depardieu en guignol mérite le détour), je me ferai donc le porte-parole des... Lire la critique de Tous les matins du monde

1 2
Critiques : avis d'internautes (51)
Tous les matins du monde
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pourquoi la musique ?

À la fin du XVIIe siècle, pendant le règne de Louis XIV, le jeune et ambitieux Marin Marais quitte Paris pour apprendre la viole de gambe auprès du mystérieux Monsieur de Sainte-Colombe, réputé musicien ayant choisi la solitude dans son vieux manoir avec ses deux filles suite au décès de son épouse dont le souvenir ne devait jamais le quitter... De cet homme, les historiens ne savent pas... Lire l'avis à propos de Tous les matins du monde

11 6
Avatar Antrustion
9
Antrustion ·
Critique de Tous les matins du monde par maybe-a-coffee

"Tous les matins du monde" s'appuie sur une intrigue finalement assez simple: l'opposition de la légèreté, du mondain,de l'arriviste, Marin Marais, la cours du roi avec De Sainte Colombe et sa fille, tourmentés par des sentiments profonds, des souvenirs obsédants à jamais perdus, ineffables si ce n'est par la musique. Marins Marais dans sa vieillesse renonce alors à ses ambitions quand il... Lire la critique de Tous les matins du monde

13
Avatar maybe-a-coffee
8
maybe-a-coffee ·
Tous les matins du monde sont sans retour

Un film très singulier, tellement singulier que j'ai rarement eu autant de mal à attribuer une note, j'aurai aussi bien pu mettre 9 ou 5 tout dépend de la manière dont on l'aborde. C'est le genre de film où chacun peut avoir une vision complètement différente de l'oeuvre. Pour moi, ce film se vit scène par scène mais l'ensemble ne forme pas un tout, et pourtant... il en ressort à la fin... Lire l'avis à propos de Tous les matins du monde

6
Avatar sankaman71
7
sankaman71 ·
Découverte
Austère de contrastes.

A la fin de sa vie, un vieil homme se souvient de sa relation avec le maitre de la viole de gambe, une relation qui ne fut pas sans heurts. Tous les matins du monde est un film dont j'ai longtemps repoussé le visionnage, car il faut dire que la viole de gambe, ça ne m'attire pas du tout, et j'avais peur du sujet, de son austérité... ce qui s'est avéré en partie vrai, mais j'en suis ressorti... Lire la critique de Tous les matins du monde

6 4
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·
Critique de Tous les matins du monde par -Marc-

Associer les passions liées à la musique, les émotions engendrées par la viole de gambe à l'austérité janséniste des Sainte-Colombe était audacieux. L'opposer aux ambitions du jeune Marin Marais était logique. L'ensemble donne une œuvre émouvante sur la passion et la musique. Le meilleur film d'Alain Corneau, magistralement interprété par Marielle et Brochet. Lire la critique de Tous les matins du monde

13 2
Avatar -Marc-
8
-Marc- ·
Toutes les critiques du film Tous les matins du monde (51)
Bande-annonce
Tous les matins du monde
Vous pourriez également aimer...