Affiche Sundown

Critiques de Sundown

Film de (2021)

La morale et la critique

Critikat accuse Michel Franco de construire un mystère sur le dos de ses personnages ; comme pour tous ses films lui est fait le procès du manipulateur. Cette accusation n’est pas seulement imprécise (si le mystère du film est fait sur le dos de quelqu’un, c’est sur le dos des spectateurs – les personnages savent ce qu’ils sont et ont) et douteuse (masquer des informations aux personnages... Lire l'avis à propos de Sundown

38 14
Avatar Bretzville
8
Bretzville ·

L’ange du détachement

Soit un homme qui aurait décidé de vivre sa vie jusqu’au bout. Sa vie de vivant, son terme dût-il être fixé à assez brève échéance par les arrêts des dieux médicaux… Pour son huitième long-métrage, Michel Franco, réalisateur, scénariste et ici également co-producteur, confie le rôle de Neil Bennett à Tim Roth, l’un des acteurs avec lesquels il avait déjà noué une belle complicité, notamment... Lire l'avis à propos de Sundown

15 13
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

L'homme qui n'était plus là.....

Une riche famille anglaise passe de luxueuses vacances à Acapulco quand l’annonce d’un décès... Lire l'avis à propos de Sundown

11 1
Avatar dagrey
7
dagrey ·

The Stranger

Il est clairement impossible de ne pas penser au célèbre roman d’Albert Camus, l’Etranger, en regardant Sundown, le nouveau film du réalisateur et producteur mexicain, Michel Franco : cette histoire d’un homme qui décide (?) de sortir du monde, de ne plus manifester la moindre réaction affective – à la mort d’un proche, à la violence avec... Lire la critique de Sundown

8 5
Avatar Eric BBYoda
8
Eric BBYoda ·

Mauvaise contemplation

Quel pourrait être le souci majeur d'un film qui a pour objectif de mettre en scène l'errance d'un homme ? C'est de ne rien regarder d'autre que son personnage. Et c'est le gros problème de ce Sundown.Le film a toutes les clés pour être un sublime portrait d'une profonde mélancolie, mais il associe ça à des sous intrigues sans intérêt... Lire l'avis à propos de Sundown

8 2
Avatar Guimzee
3
Guimzee ·

Ah ah t'as vu, c'est comme chez Camus

Sundown est l'histoire d'un mec qui ne ressent rien. Forcément, avec le contexte de la plage, du décès au début du film de la mère de Charlotte Gainsbourg, etc, ça rappelle L’Étranger de Camus. Je l'ai vu, tu l'as vu, on l'a tous vu...Et en vrai, ça me plait assez de suivre un mec qui a l'air totalement blasé, qui voit des gens mourir à côté de lui et qui réagit... Lire l'avis à propos de Sundown

6 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Qu'est-ce qui peut bien troubler le ciel bleu azur d'Acapulco ?

Le titre du film nous le dit d'emblée : la venue du crépuscule, quelque forme qu'elle prenne. Seulement il fait si beau à Acapulco, le bleu azur de son ciel est d'une qualité si paradisiaque qu'il paraît impensable que quelque chose puisse jamais le ternir. Oui, Acapulco est une ville de rêve, au moins pour les nantis qui y viennent en vacances. Et... Lire l'avis à propos de Sundown

6 5
Avatar Fleming
7
Fleming ·

Ne pas savoir

Celles et ceux qui me connaissent le savent : j’adore aller voir des films sans rien en savoir. Pour moi ça reste le meilleur moyen pour se laisser surprendre par une œuvre ; le meilleur moyen de l’apprécier pour ce qu’elle est ; le meilleur moyen pour cheminer selon ses perspectives à elle et non selon les perspectives que j’aurais moi-même finit par dresser en voyant la bande-annonce… …Or... Lire la critique de Sundown

4
Avatar l'homme grenouille
8
l'homme grenouille ·

Pas de place pour la thérapie

Cendres pour cendres, la mélodie du désenchantement se crée. Le point de vue est cruel, car distant, mais c'est bien de cet éloignement que vient toute l'émotion du film qui constitue (à mes yeux, ceux d'un novice du cinéma de Michel Franco) l'une des plus grandes surprises de cette année.Et pourtant... Pourtant le début du film n'a rien pour lui.... Lire l'avis à propos de Sundown

3 2
Avatar MC_nagogue
8
MC_nagogue ·

Tim Roth est le Mexique

Ce texte contient des spoilers. Sundown, réalisé par Michel Franco, est l'un de ces films que je suis allé voir en salle sans en avoir entendu parlé avant, sans avoir vu la bande-annonce ou même sans connaitre le réalisateur. Le logo de la biennale de Venise, Tim Roth et Charlotte Gainsbourg sur l’affiche ont surement du être les... Lire la critique de Sundown

2 2
Avatar Lian Yu
8
Lian Yu ·