Bande-annonce
Affiche Moonlight

Moonlight

(2016)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 63
  2. 92
  3. 239
  4. 575
  5. 1631
  6. 4342
  7. 9174
  8. 8355
  9. 3170
  10. 960
  • 29K
  • 2K
  • 12K

Dans le Miami des années 80 en proie à la drogue, Moonlight se concentre sur trois moments de la vie de Chiron, un jeune homme qui se bat contre une vie familiale rude et sa sexualité naissante.

Casting : acteurs principauxMoonlight

Casting complet du film Moonlight
Match des critiques
les meilleurs avis
Moonlight
VS
Va, vis et deviens

Au clair de lune, les garçons noirs paraissent bleu, et dans les nuits orange aussi, quand ils marchent ou quand ils s’embrassent. C’est de là que vient, de là que bat le cœur de Moonlight, dans le paraître, au clair de lune, ailleurs, n’importe où. Dans celui que l’on donne à voir, dans celui que l’on se donne à être. Qui est Chiron ? Un enfant, Little, se cachant des autres, et préférant la danse au football… Un adolescent, Chiron, subissant des brimades parce qu’il est...

173 2
Avatar Multipla_Zürn
4
Multipla_Zürn
Critique de Moonlight par Multipla_Zürn

Barry Jenkins sait construire des scènes (celle du restaurant, notamment, est assez singulière, déployant le temps dans l'espace via le désir et ses multiples incarnations, à savoir la nourriture, la parole et la musique) mais son film me laisse sur ma faim, à cause de ses ellipses un peu faciles (la mort de Juan, personnage passionnant, est esquivée ; et la transition de l'adolescence à l'âge adulte, si elle est spectaculaire, n'en semble pas moins factice, presque arbitraire), et de ses... Lire la critique de Moonlight

37 1
Critiques : avis d'internautes (289)
Moonlight
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Boyz'n the Hood for love.

Lorsqu’un film est déséquilibré, c’est souvent parce qu’il finit par s’essouffler, ne tient pas ses promesses initiales ou retrouve les rails d’un formatage qu’il ambitionnait de quitter. Plus rares sont les œuvres qui commencent par irriter pour progressivement gagner en ampleur et finir par totalement convaincre. Moonlight en fait partie. La première... Lire la critique de Moonlight

193 16
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Un scénario lunaire

Moonlight, comme son personnage principal, a du mal à se situer : le film de Barry Jenkins se présente d'abord comme un témoignage social, à vif, caméra à l'épaule dans le style des frères Dardenne, mais fait son coming-out au 2/3 du film pour se transformer en bluette romantique où un dealer bodybuildé, clone de 50 cent fait les yeux doux à son amour de jeunesse devenu cuistot. Entre les... Lire la critique de Moonlight

59
Avatar Jérémy Mahot
4
Jérémy Mahot ·
Un beau drame fidèle à sa réputation flatteuse.

Parfois on peut se méfier des films qui arrivent avec une grosse réputation comme ici celle de « sensation du cinéma indépendant américain » tant ce genre d’appellation est devenue galvaudée avec les années. D’abord parce qu’il y a plusieurs styles de cinéma indépendant au pays de l’Oncle Sam depuis deux décennies, celui des récompenses et gros festivals et celui des circuits intimistes... Lire l'avis à propos de Moonlight

5
Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Découverte
Le Bleu est une Couleur Chaude

Combien de temps depuis que je n'avais pas vécu une telle "expérience" cinématographique ? Depuis les derniers Pialat ? Ou plus loin encore, Cassavetes ? Voilà à quel niveau se situe le cinéma de Barry Jenkins, même si formellement on est très loin de Pialat ou de Cassavetes : point de rudesse ou de brutalité... Lire la critique de Moonlight

31 11
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·
Bleu comme l'enfer !

Il y a une religiosité très prégnante dans « Moonlight », non pas celle dune quelconque croyance, mais celle de la spiritualité. A l’image d’un retable surmontant l’autel de la vie, nous avons trois parties. L’une centrale (la N°2) où se joue le destin de l’homme confronté au soi. Celui de gauche représentant les origines (les sources du mal être) et enfin le panneau de droite (clé d’une... Lire l'avis à propos de Moonlight

17 6
Avatar Fritz Langueur
10
Fritz Langueur ·
Toutes les critiques du film Moonlight (289)
Bande-annonce
Moonlight
Vous pourriez également aimer...