Affiche Loving

Critiques de Loving

Film de (2016)

Loving v. Virginia

Dans une période où les films sur la ségrégation et la discrimination entre noirs et blancs pleuvent dans le cinéma hollywoodien actuel, Jeff Nichols tente à son tour de s’aventurer dans le combat déculpabilisant que mène le cinéma américain. Et dans ce dessein, Jeff Nichols essaye d’y apporter son style : il s’avère que Loving est l’antithèse d’un Birth of a Nation (par exemple) : l’époque... Lire l'avis à propos de Loving

58 4
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Hit the road Rich

Après avoir brillamment fait ses premiers pas dans la science-fiction avec Midnight Special, le jeune et talentueux Jeff Nichols adapte ici une histoire vraie relatant un couple inter-racial dans une Amérique ségrégationniste qui va faire évoluer les lois de ce pays. Comme dans l'ensemble de... Lire l'avis à propos de Loving

35 8
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Evidence surveillée.

Un certain nombre d’éléments avaient de quoi inquiéter dans un tel projet : l’Amérique s’emparant de son Histoire blessée n’a pas son pareil pour enfiler les perles académiques enrobées de pathos pénitent, et le sujet de Loving entre en tout point dans cette catégorie. S’attachant au parcours d’un couple mixte se retrouvant dans l’œil du cyclone du combat... Lire l'avis à propos de Loving

65 9
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Scènes de la vie conjugale

"Loving" est ce que les journalistes snobs et pas très anglophones appellent un film "déceptif", c'est-à-dire trompeur, et pas décevant... même si les fans hardcore de l'aimable Jeff Nichols ressentiront probablement un pincement de déception en constatant que leur idole s'éloigne cette fois de son chemin indie / fantastique pour aller patauger, en apparence du... Lire l'avis à propos de Loving

19
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

L'histoire US à hauteur de couple

Et si Loving n'était pas, tout simplement, le meilleur film traitant de la ségrégation raciale actuellement. À mille lieux des discours lénifiants et des procédés démonstratifs douteux, il se présente comme l'antithèse parfaite du pénible The Birth of a Nation et ose ressusciter les lubies du plus génial des cinéastes borgnes en privilégiant l'authenticité à tout maniérisme,... Lire la critique de Loving

5
Avatar Procol Harum
7
Procol Harum ·

L'amour a ses raisons que la raison écoute

A la suite de son inventif et dynamique Midnight Special, c’est un projet étonnamment austère auquel s’attèle Jeff Nichols en retraçant le déroulement du procès Loving vs. Virginia. Austère de par son contexte, d’abord, puisqu’il prend racine dans le très sérieux cadre de la ségrégation américaine ; austère par son objet judiciaire ensuite, qui laisse peu de place à la fantaisie – et... Lire la critique de Loving

8
Avatar Lila Gaius
5
Lila Gaius ·

Love

En seulement 4 films, Jeff Nichols s'est imposé comme un petit prodige, certains le qualifiant même comme le vrai héritier de Spielberg. Et il faut reconnaître qu'il y a quelque chose de commun dans leurs deux cinémas même si Nichols à réussi à s'émanciper de ses influences pour créer un style qui lui est propre. Après son exploration fascinante de la SF avec le controversé mais grandiose... Lire l'avis à propos de Loving

8 1
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

Critique de Loving par ffred

Après la déception Midnight Special, il y a un an, pas vraiment d’attente pour le nouveau Jeff Nichols. Qui, pour le coup, change complètement de genre. Il nous relate cette histoire vraie (que je connaissais pas) avec un certain classicisme, pour ne pas dire un certain académisme. Le récit est certes édifiant. Il se déroule tel qu’on s’y attend, sans surprise. On ne s’ennuie pas mais c’est... Lire la critique de Loving

8 6
Avatar ffred
5
ffred ·

La force de l'amour paraît dans la souffrance

Loving, dernier film en date de Jeff Nichols, est présenté lors de la soirée d'ouverture du Champs Elysées Film Festival, le festival du cinéma franco-américain. La cinquième édition se voit démarrer fort, avec un film nominé à Cannes, mais malheureusement pas primé, et qui trouvera sa voie dans les cinémas français en début d'année prochaine. Si les... Lire l'avis à propos de Loving

10 18
Avatar Marvellous
7
Marvellous ·

Lenteur absolue

Officiellement oscar du film le plus lent et le plus fade de l'année. Deux heures de non-émotion et de lassitude extreme, la séance de cinéma devient presque une épreuve, rythmée par les sorties des spectateurs les plus courageux. L'époque et le thème abordé c'est dudéjavu, rien de nouveau, le contexte historique est au final très peu abordé. Pas de revendication spécifique, pas... Lire la critique de Loving

11 1
Avatar Angie_Léandri
4
Angie_Léandri ·